Accueil Actualité Photo Voyage Photo Top 20 des lieux les plus photogéniques au monde

Top 20 des lieux les plus photogéniques au monde

En photographie, tout est question de lumière. Il y a des lieux où la lumière sculpte le paysage selon les heures du jour et de la nuit. Voici le top 20 des lieux les plus photogéniques au monde. Le monde regorge d’endroits à explorer mais certains sont plus remarquables que d’autres.

L’adjectif photogénique est composé de photo et de génique, tiré du grec “gennân” qui signifie “engendrer”. En photographie, il désigne ce qui prend bien la lumière et produit un effet esthétique révélé et amplifié par l’image.

Photographie et voyage semblent indissociables. Embarquement immédiat porte A01 !

1
Le désert Salar de Uyuni (Bolivie)

lieux les plus photogéniques

Au sud-ouest de la Bolivie, à proximité de la frontière chilienne, le désert de sel Salar de Uyuni s’étend sur une surface de plus de 10 500 km². Située à 3658 mètres d’altitude, le Salar de Uyuni est le plus vaste désert de sel du monde et surement l’un des lieux les plus photogéniques. Le paysage y est grandiose et en constante évolution sous l’impulsion des vents constants qui soufflent de façon relativement continue durant toute l’année.

Entre janvier et mars, les précipitations inondent les bords du salar d’Uyuni, qui peuvent être recouverts d’une trentaine de centimètres d’eau, sur cette étendue presque absolument plate. Ce qui offre des perspectives photographiques infinies aux photographes. Les levers et couchers de soleil sont particulièrement photogéniques. Fait exceptionnel en 2001, le salar a été inondé sur toute sa surface et rendu impraticable.
De plus, vous pourrez croiser la faune locale, des troupeaux de lamas ou des flamants. La région du Sud Lipez est peut-être l’un des plus beaux endroits d’Amérique du Sud et possède d’autres lieux d’exception comme la célèbre Laguna Colorada, la Laguna Verde, le désert de Dali avec ses couleurs et ses formes surréalistes…

Pour visiter le Salar d’Uyuni, il est possible de partir de 3 villes différentes : Uyuni, Tupiza et San Pedro de Atacama au Chili.

2
Temples d’Angkor (Cambodge)

Temples d’Angkor

Classé depuis 1992 au patrimoine mondial par l’UNESCO, Angkor est un site archéologique du Cambodge. Le site est composé d’un ensemble de ruines et d’aménagements hydrauliques qui fut une des capitales de l’Empire khmer (du IXe au XVe siècle). Angkor était l’un des plus vastes complexes urbains de l’ère pré-industrielle.

Situé au milieu de la jungle tropicale du Tonlé Sap, Angkor se trouve à 7 km de la ville de Siem Reap. Le site s’étend sur 400 km² et offre une multitude de possibilité de prises de vue. Le vol en montgolfière offre sans aucun doute la vue la plus photogénique, particulièrement au coucher du soleil.

Avec une longueur totale de 1 500 m et une largeur de 1 300m, Angkor Wat est le temple le plus emblématique du site et le mieux conservé. Chaque recoin du temple est couvert par des sculptures représentant des dieux, des hommes et des animaux dont la plupart marquent l’histoire et la culture khmère. Au sommet du sanctuaire principal, vous pouvez photographier un magnifique panorama du site.

Le site est très fréquenté pendant la saison sèche qui s’étend approximativement de Novembre à Février. Pendant la saison des pluies qui s’étend de Mai à Septembre le nombre de touristes est moins important. La quantité de temples parsemés sur le site d’Angkor est telle qu’il n’est pas possible de visiter Angkor en totalité une seule journée, prévoyez plusieurs jours.

3
Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce (Turquie)

lieux les plus photogéniques

Photo Francesco Ungaro

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985, le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce offrent un paysage volcanique saisissant sculpté par l’érosion qui a formé une succession de crêtes montagneuses, de vallées et de pics connus sous le nom de « cheminées de fées ».

Situés sur le plateau central d’Anatolie, le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce s’étendent sur une région qui couvre les villes de Nevşehir, Ürgüp et Avanos, les sites de Karain, Karlık, Yeşilöz, Soğanlı. La vallée et ses environs abritent des sanctuaires rupestres ainsi que des habitations, des villages troglodytiques et des villes souterraines, vestiges d’un habitat traditionnel dont les débuts remontent au IVe siècle.

Le point d’orgue d’une visite dans ce lieu est d’assister au lever du soleil à bord d’une montgolfière qui s’élève à plus de 900 m d’altitude.

4
Pura Lempuyang, Bali (Indonésie)

lieux les plus photogéniques

Photo Stijn Dijkstra

Pura Penataran Agung Lempuyang est un temple hindou balinais situé sur l’un des flancs du mont Lempuyang à Karangasem, sur l’île de Bali.Il fait partie d’un complexe entourant le mont Lempuyang et constitue l’un des temples les plus réputés de Bali. Les temples du mont Lempuyang, édifiés sur son sommet, font partie du Sad Kahyangan Jagad ou «six sanctuaires du monde», les six lieux de culte les plus sacrés de Bali.

Le temple offre une vue magnifique sur le volcan Agung et la nature environnante. Tous les Balinais hindous se doivent d’accomplir une fois dans leur vie un pèlerinage au temple Lempuyang.

Situé à environ 1 175 m au-dessus du niveau de la mer, l’accès au temple se fait par un escalier de 1 700 marches qui traversent une végétation tropicale. Le temple est localisé à proximité du village de Bunutan, à environ 10 km au nord d’Amlapura, la capitale de Karangasem, il est accessible tous les jours de 8 h à 17 h.

5
Antelope Canyon (États-Unis)

lieux les plus photogéniques

L’Antelope Canyon est l’une des gorges les plus connues du Sud-Ouest des États-Unis. Elle est située dans le nord de l’Arizona, à côté du lac Powell, dans la réserve de la Nation navajo. En fait, l’Antelope Canyon est constituée de deux gorges séparées, l’Upper Antelope Canyon et le Lower Antelope Canyon. En Navajo, son nom signifie « le lieu où l’eau coule à travers les rochers ».

Le lieu a été découvert par hasard en 1931 par une jeune indienne navajo qui était partie chercher ses moutons égarés. La partie la plus fréquentée est l’Upper Antelope Canyon, plus grande et d’un accès facile. Les visiteurs sont moins nombreux dans la Lower Antelope Canyon car l’entrée est plus petite et s’effectue par des escaliers métalliques.

Le site ne peut être visité qu’en excursions guidées à cause du risque d’inondation subite. Le 12 août 1997, onze personnes, dont sept Français ont été tuées par une crue subite dans le Lower Antelope Canyon.

6
Petra (Jordanie)

Petra


Incontournable de la Jordanie, Pétra est un site archéologique célèbre, situé dans le désert et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Accessible par un canyon étroit, le site renferme tombeaux et temples taillés dans les falaises de grès rose. La Khazneh, haute de 45 mètres, est sans doute l’édifice le plus célèbre de Pétra. Il s’agit d’un temple à la façade ornée de style grec et connu sous l’autre nom de “Trésor”.

Pétra était autrefois la capitale de l’empire nabatéen entre 400 et 106 av. J.-C. La ville doit sa prospérité à sa position stratégique sur la route des caravanes, transportant épices, aromates et encens entre l’Égypte, l’Arabie et la Méditerranée.

C’est un site magique qui ne s’arrête pas seulement au « Trésor ». Il y a énormément de choses à voir. N’hésitez pas à monter les 800 marches pour atteindre le monastère Al-Deir, le plus bel endroit de Pétra. Le monastère est magnifique et la vue au sommet est grandiose.

Comptez 2 jours pour voir les principaux sites de la nécropole. A voir le matin tôt ou le soir tard pour éviter la foule et la chaleur. Le trésor est illuminé par le soleil direct de 9h à 11h environ.

7
Santorin (Grèce)

Santorin


Santorin est l’une des îles des Cyclades, dans la mer Égée. L’île n’est peut-être pas la moins touristique des Cyclades mais c’est sans aucun doute la plus spectaculaire. Les maisons blanches en forme de cube de ses 2 villes principales, Fira et Oia, accrochées sur des falaises surplombant un cratère sous-marin sont célèbres dans le monde entier.

L’arrivée à Santorin par bateau est particulièrement photogénique ainsi que le spectacle sans cesse renouvelé du coucher de soleil depuis la pointe du village d’Oia.

8
Le Parc National de Torres del Paine (Chili)

Torres Del Paine

Véritable merveille de la nature, le Parc National Torres del Paine occupe une superficie d’environ 181 000 hectares. En 1978, la parc est déclaré Réserve de Biosphère par l’Unesco. Situé entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie, il tient son nom de trois formations granitiques emblématiques du massif del Paine : les Torres (Tours) del Paine qui culminent à 2900 m d’altitude.
Agrémenté de montagnes, lacs, glaciers, rivières, cascades, ce sont autant de beautés naturelles qui en font un lieu de rêve pour tous les photographes. La faune est particulièrement pourvu avec des pumas, huemuls (cerf), guanacos (sous-espèce de Lama glama), condors et flamants roses.

Le Parc est ouvert toute l’année mais la meilleure période pour le visiter c’est entre les mois d’octobre et avril, c’est à dire le printemps et l’été dans l’hémisphère sud.

9
Bagan (Myanmar)

Bagan

Photo Judith Scharnowski

Bagan est un vaste site archéologique bouddhique de près de 50 kilomètres carrés situé dans la Région de Mandalay, dans la plaine centrale du Myanmar (ex-Birmanie). Du IXe siècle au XIIIe siècle, il a été la capitale du royaume de Pagan, le premier empire birman.

La plaine de Bagan et ses 2800 temples ou pagodes est l’un des endroits à ne pas manquer en Birmanie. Le site a été classée en juillet 2019 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce trésor de l’humanité a été endommagé au cours de l’histoire et notamment par de nombreux tremblements de terre dans cette zone sismique. Deux des plus importants et destructeurs tremblements de terre sont survenus en 1975 et 2016.

Trois temples sont considérés comme incontournables : Ananda Pahto, That Byin Nyu et Dhammayan Gyi. Les levers et couchers de soleil sont des moments privilégiés pour immortaliser la beauté de Bagan. Le must est de survoler le site en montgolfière.

10
Baie d’Halong (Vietnan)

baie d’halong

Photo petto123

Un des paysages les plus célèbres d’Asie, la baie d’Along, au nord-est du Vietnam, est connue pour ses eaux turquoise et ses milliers d’îles couvertes de forêts tropicales.

Ses 120 km de côte littorale, son panorama marin naturel préservé spectaculaire et exceptionnel de 1 969 îles karstiques calcaires immergées, et la richesse biologique de son écosystème tropical lui valent d’être inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

Rendue célèbre au cinéma, la baie d’Along offre un paysage à couper le souffle et une atmosphère magique. Malheureusement, le site est aujourd’hui menacé par le tourisme de masse avec près de 15 000 visiteurs par jour, un chiffre qui ne cesse de croître au fil des ans.

11
Dead Vlei dans le désert du Namib (Namibie)

Dead Vlei

Photo Nici Keil

Situé en plein cœur du Parc national de Namib-Naukluft en Namibie, Dead Vlei qui signifie « le marais mort » est une cuvette d’argile blanche située près du célèbre salar de Sossusvlei, un désert de sel certes moins impressionnant que le Salar d’Uyuni. Le site est entouré par les dunes les plus élevées du monde, dont la plus haute atteint environ 400 mètres. Soit quatre fois plus haute que la dune du Pilat (106,6m en 2018).

La photogénie du lieu est exacerbée par la présence d’arbres noirs dont le tronc a été brûle par le soleil. Cela confère au lieu, une ambiance quasi-mystique. Le contraste des arbres calcinés sur le sol immaculé et les dunes rouges sur le ciel azur constituent un spectacle inoubliable.

12
Semuc Champey (Guatemala)

Semuc Champey

Photo : Alex Schwab

Semuc Champey qui veut littéralement dire en langage maya « l’endroit où l’eau se cache sous la terre » est l’une des plus belles merveilles naturelles du Guatemala et l’un des lieux les plus photogéniques du pays. Ce parc naturel découvert dans les années 50 a classé comme monument national en 1999.

Le site demeure peu fréquenté du fait de son accès difficile, il faut en effet pas moins de 10 heures pour s’y rendre depuis la capitale de Guatemala City.

Le lieu est réputé pour ses piscines naturelles et ses cascades d’eau bleue turquoise au cœur de la forêt.

13
La majestueuse île d’Ometepe (Nicaragua)

L'île d'Ometepe

Photo Elisabet Samitier

Ometepe est une île située sur le plus grand lac du pays, le lac Nicaragua. Elle est constituée de deux stratovolcans. Concepcion qui trône fièrement sur la moitié nord de l’île. Son apparence est marquée par une forme conique parfaite. Maderas sur la moitié sud de l’île est un volcan éteint qui possède une lagune turquoise dans son cratère presque constamment couronné de nuages. Classée Réserve de la biosphère par l’UNESCO en 2010, Ometepe accueille une faune et une flore diversifiées.

L’île est relié par un ferry qui part des villes de Granada et Rivas. Il y a plusieurs villages dont les plus grands sont Moyogalpa et Altagracia.

14
Salto Ángel (Venezuela)

Salto Ángel

Photo ENT108

Le Salto Ángel est la plus haute chute d’eau du monde, avec une hauteur de 979 m. Un site qui mérite amplement sa place parmi les lieux les plus photogéniques au monde. Il soit son nom à l’aviateur américain Jimmy Angel, qui fut le premier à les découvrir et à les survoler en 1933.

Cachée en plein cœur du bassin versant de l’Orénoque, l’accès au Salto Ángel est réputé difficile. En effet, pour l’atteindre il vous faudra trois jours en pirogue et une heure de marche à travers la forêt vierge.

En 2014, le couple de grimpeurs Stéphanie Bodet et Arnaud Petit accompagné de quatre autres grimpeurs entreprennent l’ascension du Salto Ángel qu’ils réalisent en douze jours.

Ce lieu unique a inspiré le décor du roman de Sir Arthur Conan Doyle, Le Monde perdu, à l’origine du film Jurassic Park.

15
Arashiyama Bamboo Grove (Japon)

Arashiyama

Photo Florian Rohart

La bambouseraie d’Arashiyama est le nom donné à la forêt de bambous géants de Sagano, située près du pont Togetsukyo au nord-ouest de Kyoto.

Cette magnifique forêt de bambous immensément hauts forme un tunnel de verdure de près de 100 mètres de long. Le murmure du vent dans les feuilles des bambous, les rayons du soleil filtrés par la forêt dense et la fraîcheur de l’air font de cette destination un lieu magique et profondément zen. Cette expérience sensorielle est décrite par les visiteurs comme sereine et onirique, hors du temps et de l’espace.

Il est conseillé de profiter de la bambouseraie tôt le matin ou au coucher du soleil car ce lieu est très touristique et donc très visité.

16
Milford Sound (Nouvelle-Zélande)

milford sound

Photo ken lecoq

Décrit par Rudyard Kipling comme la “huitième merveille du monde”, le Milford Sound est un fjord de Nouvelle-Zélande. L’endroit est l’un des lieux touristiques les plus visités du pays. Il a été sculpté par les glaciers pendant l’ère glaciaire.

Sa profondeur atteint les 400 mètres par endroit. Ses parois rocheuses montent à plus de 1200 mètres. On y trouve plusieurs sommets, le plus haut est Mitre Peak qui culmine à 1692 mètres.

Ce qui impressionne le plus dans ce lieu est l’existence de dizaines de cascades qui se renforcent à chaque épisode de pluie qui ne sont pas rare dans la région de Milford Sound, l’une des plus pluvieuses de Nouvelle-Zélande

Milford Sound a été le lieu de tournage du flm de Ridley Scott “Alien: Covenant” en 2017.

17
Cinque Terre (Italie)

cinque terre

Photo Kookay

Les Cinque Terre se composent d’une rangée de cinq villages pluricentenaires situés sur le littoral accidenté de la Riviera italienne. Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola, Riomaggiore, dans ces 5 villages, les maisons colorées et les vignobles s’accrochent à des terrasses escarpées. Le sentier de randonnée à flanc de falaise du Sentiero Azzurro relie les villages entre eux et offre une vue panoramique sur la mer.

Le caractère exceptionnel des Cinque Terre est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Chaque village offre un tableau de maître différent. Le village de Manarola est l’un des lieux les plus photogéniques des Cinque Terre. Pour profiter pleinement de l’atomosphère de ces cinq villages, il ne faut pas hésiter à se perdre dans les ruelles et attendre le soleil couchant.

18
L’Arche de Cabo San Lucas (Mexique)

Cabo San Lucas

Photo Eugene Kogan

À l’extrémité sud de la péninsule de Basse-Californie se dresse l’Arche de Cabo San Lucas, une formation rocheuse naturelle. Un lieu unique et impressionnant. Connu localement sous le nom d’El Arco, c’est ici que l’océan Pacifique devient le golfe de Californie.

L’Arche de Cabo San Lucas a été sculptée avec le temps, au gré des vents et de l’érosion de la roche.

19
Les falaises de Moher (Ireland)

Cliffs of Moher

Photo Felipe Garcia

Lieu incontournable du tourisme en Irlande, les falaises de Moher fascinent par leur beauté et leurs pentes vertigineuses. S’élevant jusqu’à 214 m au-dessus de l’océan Atlantique sur une longueur de 8 km, elles figurent parmi les plus belles falaises au monde. Le panorama sur l’océan y est remarquable. L’atmosphère qu’elles dégagent devient féerique lorsque le vent et les vagues se déchaînent et frappent le pied de ces falaises. Sur ce site vit une faune importante, dont la plupart sont des oiseaux.

Ce paysage grandiose a accueilli le tournage d’une des scènes du sixième volet de la saga Harry Potter, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé ainsi que dans Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté.

20
Îles Galápagos (Equateur)

Galapagos

Photo Pedro Szekely

Archipel volcanique de l’océan Pacifique, les îles Galápagos sont réputées à travers le monde pour l’observation de la faune et de la flore. Ce territoire isolé à près de 1 000 km au large de des côtes de l’Équateur est un endroit préservé qui abrite des espèces uniques. L’animal emblématique est la tortue géante.

Ces dix-neuf îles et la réserve marine qui les entoure constituent un laboratoire vivants de l’évolution. Charles Darwin y élabora sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle à la suite de sa visite en 1835.

Abritant un parc national et une réserve marine, les îles Galapagos ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1978. Les principales sont l’Île Isabela, l’île Santa Cruz, l’île San Cristóbal, l’île Santiago et l’île Fernandina.

Malgré son éloignement, l’archipel n’est pas épargné par la pollution plastique. Les autorités ont pris des mesures importantes pour s’attaquer à cette pollution et protéger cet éco-système inédit sur la planète.

Antony Barroux
Depuis juillet 2006, Pixfan.com traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici