Julian Germain est né à Londres en 1962. Il s’intéresse à la photographie depuis l’adolescence. Il l’étudia à l’université polytechnique du Trent à Nottingham puis à Londres au Royal College of Art. Il est l’auteur de plusieurs livres, parmi lesquels In Soccer Wonderland (1994) et The Face of Century (1999).

Julian GermainFor every minute you are angry you lose sixty seconds of happiness, 2005
© Julian Germain

Dans son premier livre, Steel Works (1990), il associait ses propres photographies à des documents historiques ou à des images extraites d’albums de famille afin d’étudier les effets de la fermeture des aciéries de Consett, entre autres exemples de la désindustrialisation. La foi constante de Julian Germain en la valeur des images “fonctionnelles” ou prises par des amateurs est également sensible dans son livre “For every minute you are angry you lose sixty seconds of happiness”, publié par Steidl MACK en 2005, ainsi que dans son projet The Running line, installé en 2007 au parc Saltwell de Gateshead, ensemble de plus de 139 000 images prises par des photographes amateurs et professionnels au cours du “Great North Run” de l’année précédente.

Depuis 1995, Julian Germain travaille avec les artistes brésiliens Patricia Azevedo et Murilo Godoy à plusieurs projets photographiques conçus et exécutés collectivement avec des habitants de favelas ou des enfants des rues, qui produisent eux-mêmes leurs images. En 1998, le livre No Mundo Maravilhoso do Futebol est publié par Basalt au profit de la construction d’une bibliothèque et d’un centre communautaire. La même année, le projet No Olho da Rua est spécialement conçu pour diffuser auprès du grand public les images de ces populations marginalisées, sous la forme de posters collés sur les murs de la ville et, plus récemment (juillet 2007), d’un journal distribué gratuitement dans les rues de Belo Horizonte.

Julian Germain appartient au comité éditorial du magazine Useful Photography aux côtés d’Erik Kessels, Hans van der Meer, Hans Aarsman and Claudi de Cleen. Son travail a été exposé dans le monde entier, notamment à la Photographer’s Gallery (Londres), à la Parco Gallery (Tokyo), au Musée d’Art de São Paulo, au Baltic Centre for Contemporary Art (Gateshead) au Netherlands Fotomuseum (Rotterdam), et à Photo Espana (Cuenca). En 2005, l’exposition Lifetimes : Portrait Projects by Julian Germain, au National Media Museum de Bradford, présente un choix de travaux représentatif de l’ensemble de son oeuvre, témoignant de ses réflexions sur la complexité de l’existence, ainsi que les deux séries en cours Classroom Portraits et Generations.

Julian GermainEscola Estadual Nossa Senhora do Belo Ramo, Belo Horizonte, Minas Gerais, Brazil.
Series 6, Mathematics. November 17th, 2005
© Julian Germain, courtesy in camera galerie

Classroom Portraits est présenté jusqu’au 23 mars 2013 à la galerie in camera (Paris 7e).

Julian Germain travaille actuellement, en collaboration avec le British Council et diverses autres institutions, à un vaste projet sur l’éducation. Il vit et travaille dans le Northumberland, en Grande-Bretagne. Source in camera galerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom