Accueil Actualité Photo Vincent Munier Sylvain Tesson à l’affût de La Panthère des Neiges

Vincent Munier Sylvain Tesson à l’affût de La Panthère des Neiges

La Panthère des Neiges

Il est des voyages dans la vie qui ne se refusent pas. Sylvain Tesson et Marie Amiguet l’ont bien compris lorsqu’ils ont choisi d’accompagner le photographe Vincent Munier dans sa quête d’un animal mythique, la panthère des neiges. Le film raconte cette ambition mais aussi l’histoire d’amitié entre le photographe et l’écrivain. Il sort en salles le 15 décembre.

Vincent Munier Sylvain Tesson, la rencontre entre l’un des photographes animaliers les plus brillants de sa génération et l’écrivain voyageur dont l’œuvre se fonde sur les nombreux voyages qu’il a effectués aux quatre coins du monde.

Un hiver, le photographe Vincent Munier a proposé à Sylvain Tesson de l’accompagner dans sa quête de l’un des félins les plus rares au monde, la panthère des neiges. C’est ainsi qu’au cœur des hauts plateaux tibétains, le photographe a initié l’écrivain à l’art de l’affût, à la lecture des traces et à l’interminable attente pour espérer pouvoir la contempler ne serait-ce qu’un seul instant.

Cette formidable aventure a également donné naissance à un livre éponyme publié chez Gallimard, Prix Renaudot 2019.

Vincent Munier Sylvain Tesson la rencontre de deux amoureux de la nature

© Vincent Munier

La Genèse du Projet

Vincent Munier a découvert l’existence de la panthère des neiges à travers les récits d’aventure du biologiste américain George B. Schaller. Le documentaire est le fruit des voyages que Sylvain Tesson et Vincent Munier ont faits sur le plateau du Changtang au Tibet en 2018 et 2019.

La co-réalisation du film a été confié à Marie Amiguet. Elle s’est vu proposer ce film en 2017 par Vincent Munier après qu’il avait suivi son travail de directrice de la photographie sur le film de Jean-Michel Bertrand, La Vallée des loups : “J’avoue qu’il m’a semblé difficile de refuser une aventure là-haut avec un écrivain que j’admire énormément et Vincent, le photographe que l’on sait, devenu mon compagnon entretemps.”

© Vincent Munier

Le tournage

Le film a été tourné dans l’Est du Tibet, sur des plateaux situés en moyenne à 4500 m d’altitude avec des sommets à 6000m. L’équipe, composée de Sylvain Tesson, Vincent Munier, Marie Amiguet et l’assistant-réalisateur Léo-Pol Jacquot, a effectué deux séjours de trois semaines sur place. En février, la température moyenne avoisinait les -18°C, le matin le thermomètre pouvait descendre jusqu’aux environs de -25°C.

© Vincent Munier
© Vincent Munier
Vincent Munier Sylvain Tesson
“Le face-à-face avec l’animal, c’est la véritable expérience de l’Altérité.”
– Sylvain Tesson

La Panthère des Neiges, un film de Marie Amiguet et Vincent Munier

“Me nourrir de ces beautés que je vais glaner et de ces rêves vivants n’est, à mon sens, plus suffisant. J’aspire à partager ces expériences, à attirer l’attention sur l’urgence qu’il y a à échapper à notre anthropocentrisme exacerbé, à l’hégémonie dévastatrice de l’espèce humaine sur toutes les autres.”
– Vincent Munier

Pour Marie Amiguet l’animal “fait figure de vigie silencieuse au sommet d’un monde qui s’abîme. Elle est l’emblème de toute cette diversité (animale, mais aussi culturelle) qui disparaît, entraînée dans les bouleversements de notre époque. Elle incarne le concept de « rareté », cette rareté dont on peut s’approcher, certes, mais à tâtons, pour ne surtout pas déranger.”

Pour Warren Ellis, le compositeur de la bande originale du film “La Panthère des Neiges traite de sujets à la fois urgents et profonds, parle de crainte et d’émerveillement.”

Vincent Munier Sylvain Tesson

Exposition Vincent Munier “La beauté du monde sauvage” au Nikon Plaza (Paris 6ème)

À l’occasion de la sortie du film La Panthère des Neiges, Vincent Munier expose du 7 décembre 2021 au 8 janvier 2022 au Nikon Plaza.

Le photographe ambassadeur de la marque y présente ses sujets les plus emblématiques de l’Arctique à l’Antarctique en passant par le Tibet mais également une sélection d’images et de vidéos prises avec le nouveau Nikon Z 9.

Nikon Plaza Paris
99 bvd Raspail
Paris 6ème

– Du mardi au vendredi de 10h à 18h en continu,
– Le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h,
– Fermé les vendredis 24 et 31 décembre 2021 .

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Quitter la version mobile