La découverte récente de 25 épreuves d’André GIROUX (1801- 1879) et leur mise aux enchères constitue un événement pour l’histoire de la photographie. En effet, seule une soixantaine de photographies de l’artiste étaient connues à ce jour, dont la moitié conservées dans des institutions françaises et étrangères.

Reconnu en tant que peintre dès l’âge de 18 ans – il reçoit le prix de Rome en 1825 – André Giroux voyage tout au long de sa vie à la recherche de paysages pittoresques. Dans les années 1850, seule décennie connue de son travail photographique, il revisite les sites et sujets qui, au cours des vingt années précédentes, l’ont inspiré pour ses dessins et peintures : le Dauphiné, les Alpes, l’Auvergne, les sites de fabriques au bord de l’eau, les environs de Paris dont l’Isle-Adam, la Seine-et-Marne en particulier Nemours et Fontainebleau.

Son talent de composition et sa sensibilité, ainsi que ses interventions sur les négatifs – peinture et retouche – font de ses épreuves des oeuvres intemporelles.

André GirouxAndré GIROUX (1801-1879)
Tanneries près Clermont, Auvergne, vers 1855
Dim. : 21,5 x 27,8 cm
Estimation : 8 000 / 10 000 €

Informations pratiques

Vente aux enchères publique – Hôtel Drouot – salle 7 :

Vendredi 13 décembre 2013 à 14h

Expositions publiques :

Jeudi 12 décembre 2013 de 11h à 18h
Vendredi 13 décembre de 11h à 12h

Lien : www.drouot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom