Série « Je suis Winnie l’Ourson » de Benjamin Béchet.

A travers une manipulation ironique de l’identité, Je suis Winnie l’Ourson veut susciter une réflexion sur la stigmatisation de l’Autre mettant en scène les peurs et les contradictions qui y sont liées.
Dans leurs vêtements, nous avons mis des super-héros, des icones, des célébrités connues de tout le monde globalisé. Pour se rappeler qu’une personne n’est jamais ce que nous en voyons, mais toujours quelque chose de plus complexe, que chaque identité est partielle, que nous sommes tous un, aucun et cent mille.


© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet© Benjamin Béchet

Lien : Benjamin Béchet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom