Un compte Instagram donne une nouvelle façon de voir la Chine.

Instagram, le service de partage de photos et de vidéos racheté par Facebook en 2012 revendique plus de 400 millions d’utilisateurs à travers le monde, dont 75% d’utilisateurs en dehors des États-Unis. Si le service était dans un premier temps destiné a partager du contenu auprès de ses amis, les photographes professionnels ont également investi le réseau et notamment les photographes de presse.

Le compte Instagram @eyesonchinaproject a été lancé en juin 2015. Il est alimenté par 19 contributeurs réguliers dont 12 photographes étrangers, Kevin Frayer, Fred Dufour (AFP), Sean Gallagher, Martina Albertazzi, Teo Kaye, Gilles Sabrie, Adam Dean, Giulia Marchi, Chi Yin Sim, Matjaz Tancic, Sharron Lovell, Johannes Eisele et 7 photographes chinois Yuyang Liu, Yan Cong, Lijie Zhang, Bowen Liu, Zhao Wang, Qi Tian et Hao Wu.

Kevin Frayer et Fred Dufour sont à l’origine du projet. Pour Kevin Frayer, photojournaliste pour Getty Images qui a déménagé il y a 2 ans en Chine, le pays est unique. Il est si étendu et dynamique qu’il est littéralement impossible pour une personne de créer un récit visuel qui englobe toute sa diversité. La Chine est multiple à l’image de ses habitants.

Kevin Frayer a réalisé que les photographes locaux étaient tout aussi talentueux que lui mais qu’ils étaient loin de pouvoir atteindre une audience internationale. Il a donc créer cet espace pour rendre compte du travail de ces photographes et fournir un regard en profondeur sur le pays au lieu de seulement quelques bribes éparses.

Une nouvelle façon de voir la Chine : Yuyang Liu2 hommes pêchent à Guangzhou
© Yuyang Liu

Une nouvelle façon de voir la Chine : Johannes EiseleShanghai, des visiteurs se rafraichissent sous un arroseur dans un parc
© Johannes Eisele

Une nouvelle façon de voir la Chine le pohot @eyesonchinaproject sur Instagram : https://instagram.com/eyesonchinaproject/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom