Un numerus clausus pour les photographes.

Cachée dans la loi de programmation sur le numérique que vient de voter en catimini l’Assemblée nationale, on trouve une disposition relative aux photographes : la mise en place à partir du 1er septembre d’un numerus clausus pour la profession. L’exercice de la profession sera désormais limité par département.

Les photographes devront obtenir une licence. Pour obtenir sa licence, tout candidat dispose de trois options :

– le transfert gratuit de licence,
– l’obtention à titre gracieux auprès de l’autorité administrative,
– l’achat de la licence de photographe.

A partir du 1er septembre l’achat d’une licence de photographe sera la seule option si vous souhaitez exercer rapidement et que vous ne pouvez bénéficier d’un transfert gratuit.

Quelles sont les conditions d’achat d’une licence ?

Pour prétendre acheter une licence de photographe, il faut au préalable :

– Être âgé d’au minimum 21 ans,
– Être titulaire du Certificat de Capacité Professionnelle qui permet d’exercer la profession de photographe.

Une fois votre licence en poche, vous devrez apposer une plaque sur votre appareil. Cette plaque sera scellée sur votre appareil.

Un numerus clausus pour les photographes
Un numerus clausus pour les photographes

Les règles à respecter

– Le photographe ne peut refuser un client que si celui-ci est accompagné d’un animal (mis à part les chiens d’aveugle) ou en état d’ébriété avancé ou s’il se trouve à moins de 50 mètres d’un photomaton.

– Rien ne l’oblige à accepter la carte bleue. S’il ne l’accepte pas, il doit cependant l’afficher et le préciser en début de séance.

– Il est interdit au photographe de prendre en charge un client avec un nombre de déclenchement élevé.

– Il n’est pas obligatoire de porter son appareil avec une sangle ou un harnais.

– Il a pour obligation d’utiliser les réglages les plus courts.

Si vous êtes toujours prêt à devenir photographe, rendez-vous dans la préfecture la plus proche pour entamer les démarches.

3 Commentaires

  1. et vous aurez le droit de refuser n’importe quel client se trouvant à plus de 3km de chez vous parce que 20 min de marche c’est trop
    Vous aurez le droit de facturer le premier coup de fil que vous passe le client au prix fort
    Vous aurez le droit d’écouter votre musique même pendant une cérémonie
    Vous aurez le droit de prendre des détours et tant pis si vous livrez vos photos en retard
    etc etc

  2. Ah yes Poisson d’Avril j’espère bien 🙂 J’ai surtout le droit d’être libre ^^ Par contre la License est pas une mauvaise idée en soi, ça pourrais permettre de revaloriser le métier, mais si c’ est trop contraignant c’est pas la peine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom