Top 10 des plus belles cascades d'Islande

Top 10 des plus belles cascades d’Islande

22 minute(s) de lecture

De la force brute à la grâce aérienne, en passant par l’isolement sauvage ou les cadres minéraux sculptés, ces chutes d’eau offrent une immersion totale dans la nature spectaculaire islandaise.

Morsárfoss

La magnifique chute d’eau de Morsárfoss, située dans le sud de l’Islande, près de la ville de Selfoss débute notre top 10 des plus belles cascades d’Islande.

Bien que moins connue que certaines autres grandes cascades islandaises, elle vaut vraiment le détour pour sa beauté naturelle.

  • Avec une hauteur d’environ 60 mètres, Morsárfoss est formée par la rivière Morsá qui prend sa source dans les montagnes de la péninsule de Reykjanes.
  • La particularité de Morsárfoss est de se jeter dans une étroite gorge basaltique, créant un spectacle impressionnant.
  • Les parois rocheuses verticales noires encadrent parfaitement la cascade et les eaux limpides turquoise.
  • L’accès se fait par un sentier d’environ 1,5 km au départ de la route 249, avec différents points de vue aménagés.
  • À proximité se trouve également la jolie chute de Litlanesfoss, qu’il est possible de combiner à la visite.
  • Morsárfoss est beaucoup moins fréquentée que les célèbres cascades du Cercle d’Or, ce qui lui confère un charme plus préservé.
  • Les meilleurs moments pour la visiter sont le printemps et l’été, quand le débit de la rivière est le plus important.
  • Le cadre naturel splendide en fait un lieu idéal pour la randonnée et la photographie de paysages.

Vue sur le glacier Morsárjökull depuis Kristínartindar.
© Mariell Jüssi

Glymur

Glymur est une superbe chute d’eau située dans la péninsule de Vesturland, dans l’ouest de l’Islande. Bien que moins connue que certaines autres grandes cascades, elle vaut le détour pour les amateurs de randonnée et de paysages époustouflants.

  • Avec une hauteur totale de 198 mètres, Glymur est considérée comme la plus haute chute d’eau d’Islande continentale.
  • Elle est formée par la rivière Bundsá qui prend sa source sur la calotte glaciaire de l’Okcontinué.
  • La chute n’est pas verticale mais composée de multiples paliers successifs dans un décor de falaises escarpées.
  • Le chemin pour atteindre le point de vue principal sur Glymur est une randonnée d’environ 3,5 km aller-retour assez difficile mais très scénique.
  • Le sentier traverse d’abord une grotte naturelle, puis longe la rivière à travers une vallée verdoyante avant d’arriver au pied de la cascade.
  • Depuis le point de vue final, on bénéficie d’un panorama à couper le souffle sur l’intégralité de la chute vertigineuse.
  • Les mois d’été (juin à septembre) sont les plus propices pour faire la randonnée dans de bonnes conditions.
  • Glymur fait partie de la réserve naturelle de Hvalfjörður, une région sauvage et préservée prisée des randonneurs.

© Kevin Galens

Háifoss

Háifoss est une impressionnante chute d’eau située dans les hautes terres du sud de l’Islande. Bien que moins connue que certaines autres grandes cascades, elle vaut vraiment le détour pour les amateurs de nature sauvage.

  • Avec une hauteur vertigineuse de 122 mètres, Háifoss est l’une des plus hautes chutes d’eau d’Islande et même d’Europe.
  • Elle est formée par la rivière Fossá qui prend sa source sur le glacier Háalón dans les hautes terres islandaises.
  • La chute est composée de deux parties distinctes séparées par une corniche rocheuse, créant un spectacle grandiose.
  • Le puissant débit de la rivière glaciaire et les immenses panaches d’embruns projetés donnent une impression de force brute de la nature.
  • Pour atteindre Háifoss, il faut emprunter une piste d’environ 7 km au départ de la route F26, puis marcher 4 km sur un sentier jusqu’au point de vue principal.
  • L’accès n’est possible que pendant l’été, de juin à septembre généralement, quand les conditions le permettent.
  • Le cadre sauvage et isolé des hautes terres volcaniques islandaises, avec de vastes étendues désertiques, ajoute au caractère spectaculaire du site.
  • Háifoss est souvent combinée à la visite de la chute voisine de Granni pour une excursion d’une journée.

© lamograph

Hengifoss

Hengifoss est une magnifique chute d’eau située dans l’est de l’Islande, près du parc national de Vatnajökull.

  • Avec une hauteur totale d’environ 128 mètres, répartie en deux chutes principales, Hengifoss est l’une des plus hautes cascades d’Islande.
  • Son nom signifie « la chute d’eau tombante » en islandais ancien.
  • Ce qui rend Hengifoss unique est la coloration rougeâtre des falaises basaltiques entourant les chutes, due à la présence d’un minéral appelé opale de feu.
  • Cette teinte rouillée des parois contraste de façon splendide avec les eaux bleu limpide de la rivière Hengifossá.
  • Pour atteindre Hengifoss, il faut emprunter une piste de 10 km, puis marcher 2,5 km sur un sentier de randonnée assez escarpé.
  • Cet accès difficile en fait une destination confidentielle, appréciée des randonneurs à la recherche de trésors naturels isolés.
  • Le cadre préservé et la beauté brute du site offrent des paysages à couper le souffle.
  • La période idéale pour visiter est de juin à septembre, quand les conditions sont les plus clémentes.
  • De nombreux visiteurs combinent Hengifoss avec la chute voisine de Litlanesfoss pour une excursion de plusieurs heures.

© Víctor Bautista

Fjallfoss

Fjallfoss est une superbe chute d’eau située dans le parc national du Vatnajökull, dans l’est de l’Islande. Bien que moins connue que certaines autres cascades islandaises, elle vaut cependant largement le détour.

  • Avec une hauteur d’environ 30 mètres, Fjallfoss compte parmi les plus hautes chutes d’eau du pays.
  • Elle est formée par la rivière Hengifossá qui prend sa source dans les montagnes Kyndilshyrna des hautes terres islandaises.
  • La particularité de Fjallfoss est d’être encaissée entre deux falaises de basalte noir, offrant un cadre minéral spectaculaire.
  • Les parois rocheuses escarpées entourant la chute contrastent de manière saisissante avec les eaux bleu turquoise de la rivière.
  • Pour atteindre la cascade, il faut emprunter une piste de 12 km au départ de la route 1 puis marcher environ 2,5 km sur un sentier de randonnée.
  • Le site est donc beaucoup moins accessible et fréquenté que d’autres chutes célèbres, ce qui lui confère un charme plus sauvage et préservé.
  • La meilleure période pour la visiter est l’été, quand les jours sont plus longs et que la fonte des neiges alimente généreusement la rivière.
  • Fjallfoss offre des vues imprenables depuis différents points de vue le long du sentier, permettant d’apprécier pleinement sa beauté naturelle.

© siggi mus

Seljalandsfoss

Seljalandsfoss est une chute d’eau emblématique située dans le sud de l’Islande, faisant partie du populaire circuit touristique du Cercle d’Or.

  • Seljalandsfoss fait une chute d’environ 60 mètres de haut sur le cours de la rivière Seljalandsá.
  • Son trait distinctif est qu’il est possible de passer derrière la cascade grâce à une caverne naturelle formée par l’érosion de la falaise basaltique.
  • Cela permet d’admirer la chute d’eau de l’arrière et d’avoir une perspective inhabituelle sur les eaux tombantes. Un sentier passe derrière la cascade.
  • Par temps ensoleillé, on peut observer des arcs-en-ciel formés par les embruns devant la cascade.
  • Un petit ruisseau provenant de la même source alimente une seconde chute d’eau plus petite, Gljúfrabúi, située à proximité.
  • L’accès à Seljalandsfoss est très facile depuis la route 1 qui fait le tour de l’île.
  • De nombreux visiteurs combinent Seljalandsfoss avec la visite d’autres cascades célèbres des environs comme Skógafoss ou Gljúfrabúi.
  • Le site est particulièrement apprécié grâce à son cadre naturel spectaculaire et sa configuration unique.

La chute d’eau au coucher du soleil.
© Diego Delso

© Diana Robinson

Skógafoss

Skógafoss est une majestueuse chute d’eau située sur la côte sud de l’Islande, à environ 150 km à l’est de Reykjavík.

  • Avec 60 mètres de haut et 25 mètres de large, Skógafoss compte parmi les plus grandes et plus impressionnantes chutes d’eau d’Islande.
  • Elle se jette dans une belle cuvette verdoyante bordée de falaises de chaque côté, offrant des vues spectaculaires sur la cascade.
  • L’eau provient de la fonte des glaciers du Eyjafjallajökull, célèbre volcan qui a connu une éruption majeure en 2010.
  • Un sentier aménagé permet de longer la rivière et d’accéder à une plateforme d’observation située juste en face des chutes pour une vue imprenable.
  • Par temps clair, il est fréquent d’observer des arcs-en-ciel formés dans les nuages d’embruns devant la cascade.
  • Selon la légende islandaise, derrière la chute se cacherait un trésor caché par un Viking.
  • En hiver, la zone peut geler, offrant un paysage féerique avec des stalactites de glace sur la falaise derrière la chute.
  • Skógafoss se situe sur la populaire route touristique du sud, facilitant son accès depuis Reykjavík ou comme étape sur le célèbre tour de l’Islande.

© Andrés Nieto Porras

Dettifoss

Dettifoss est l’une des chutes d’eau les plus puissantes d’Europe et un incontournable pour les visiteurs des hautes terres du nord de l’Islande.

  • Avec un débit moyen de 193 m3/s, Dettifoss est considérée comme la chute d’eau la plus puissante d’Islande et même d’Europe en termes de force hydraulique.
  • Elle mesure environ 100 mètres de large et fait une chute vertigineuse d’environ 45 mètres de haut sur le cours de la rivière glaciaire Jökulsá á Fjöllum.
  • Son nom signifie littéralement « chute d’eau qui fait trembler » en islandais en raison du fracas assourdissant produit par les énormes masses d’eau se déversant dans le canyon.
  • Le site offre des vues à couper le souffle sur la puissance brute de la nature, avec les eaux tumultueuses projetant des nuages de gouttelettes dans les airs.
  • Dettifoss est située dans le parc national de Vatnajökull, au cœur d’un paysage de hautes terres volcaniques désolées.
  • Pour s’y rendre, il faut emprunter une piste de 35 km à partir de la route 85 et marcher environ 1,5 km jusqu’au mirador.
  • Les meilleurs moments pour observer Dettifoss sont au printemps ou en été, lorsque la fonte des glaces apporte un débit maximum.
  • Lors des journées ensoleillées, on peut admirer les arcs-en-ciel formés par les projections d’embruns.
  • Cette chute a été choisie par Ridley Scott pour son film de science-fiction, Prometheus.

© Andrea de Poda

Gullfoss

Cette chute fait partie du top 10 des plus belles cascades d’Islande.

  • Gullfoss, qui signifie « chute d’or » en islandais, se trouve dans le sud-ouest de l’Islande, sur le cours de la rivière Hvítá qui prend sa source sur le glacier Langjökull.
  • Avec une hauteur de 32 mètres, Gullfoss est l’une des plus hautes chutes d’eau d’Islande.
  • Elle se caractérise par une double chute en forme de courbe où l’eau plonge de façon spectaculaire dans un étroit canyon de faille.
  • L’eau glaciaire de la Hvítá prend une teinte bleu-vert vive qui contraste avec les parois rocheuses foncées, offrant un spectacle saisissant.
  • Gullfoss fait partie du cercle d’or, circuit touristique très populaire qui comprend aussi les chutes de Seljalandsfoss et le parc national de Þingvellir.
  • Un sentier permet de longer les rives et d’admirer la chute d’eau sous différents angles, avec des points de vue impressionnants sur le canyon.
  • Lors des journées ensoleillées, il est possible d’observer des arcs-en-ciel formés par les embruns montant de la chute.
  • Gullfoss a failli être exploitée pour produire de l’électricité dans les années 1920 mais a été sauvée grâce aux efforts de l’environnementaliste Sigríður Tómasdóttir.

© Stian Klo

© Stian Klo

Aldeyjarfoss

Aldeyjarfoss est une magnifique chute d’eau située dans les hautes terres du nord de l’Islande, non loin du célèbre lac Mývatn.

  • Aldeyjarfoss fait partie du cours de la rivière Skjálfandafljót, comme Godafoss, mais se trouve plus en amont, dans une région plus isolée et difficile d’accès.
  • La rivière se sépare en deux bras principaux avant de plonger de plus de 20 mètres dans un bassin aux eaux turquoise limpide.
  • La particularité d’Aldeyjarfoss est d’être encaissée entre deux falaises de basalte noir vieilles de plusieurs milliers d’années, créant un cadre naturel spectaculaire.
  • Les parois basaltiques ont été sculptées au fil du temps par l’érosion de l’eau, formant des colonnes et des motifs géométriques fascinants.
  • Pour atteindre les chutes, il faut emprunter une piste de 35 km environ depuis la route principale, puis marcher environ 3 km sur un sentier.
  • L’accès n’est possible que pendant l’été car la piste y menant est impraticable le reste de l’année.
  • Bien que moins connues que Godafoss, les chutes Aldeyjarfoss sont considérées par beaucoup comme les plus belles d’Islande grâce à leur cadre naturel époustouflant.
  • Aldeyjarfoss attire de plus en plus de visiteurs prêts à affronter la piste cahoteuse pour admirer ce joyau naturel relativement confidentiel.

© Markus van Hauten

Godafoss

Godafoss, que l’on peut traduire par « la chute des dieux », est une imposante chute d’eau située dans le nord de l’Islande, à environ 40 km à l’est d’Akureyri.

  • C’est l’une des plus grandes et des plus spectaculaires chutes d’eau d’Islande, avec une largeur d’environ 30 mètres et une chute d’environ 12 mètres de haut.
  • La rivière Skjálfandafljót se divise en deux bras principaux avant de former la chute d’eau en forme de fer à cheval.
  • Son nom, « la chute des dieux », vient d’une légende selon laquelle le chef païen Þorgeir Ljósvetningagoði y aurait jeté ses idoles païennes après la conversion de l’Islande au christianisme en l’an 1000.
  • Godafoss est entourée d’un paysage volcanique très pittoresque, avec des falaises basaltiques qui encadrent la chute d’eau.
  • C’est une attraction touristique majeure dans le nord de l’Islande, facilement accessible depuis la route 1 circulaire qui fait le tour de l’île.
  • Les meilleurs moments pour la visiter sont au printemps lorsque le débit est élevé après la fonte des neiges, ou en été lorsque les jours sont très longs.
  • Un sentier permet de faire le tour de Godafoss et d’admirer la chute d’eau sous différents angles.

© Stacey Skalkos

Svartifoss

Svartifoss est une célèbre chute d’eau située dans la réserve naturelle de Skaftafell, qui fait partie du plus grand parc national de Vatnajökull, dans le sud-est de l’Islande.

  • Le nom Svartifoss signifie « chutes noires » en islandais, faisant référence aux colonnes de lave noire entourant la chute d’eau.
  • C’est l’une des chutes d’eau les plus populaires et les plus photographiées d’Islande en raison de son apparence unique et frappante.
  • La chute d’eau est entourée de colonnes de basalte hexagonales, qui se sont formées lorsqu’une coulée de lave s’est lentement refroidie. Ces colonnes de basalte noir donnent l’impression que la chute d’eau est encadrée.
  • La chute d’eau elle-même tombe d’environ 20 mètres sur un parcours incurvé.
  • L’eau provient de la rivière Skaftafellsá, qui prend sa source sur le glacier Skaftafell.
  • Elle est située sur un sentier de randonnée facilement accessible, à environ 1,5 km du centre d’accueil de Skaftafell, ce qui en fait une escale populaire pour les visiteurs du parc national.
  • La combinaison frappante des colonnes de basalte noir, de la chute d’eau blanche et de la végétation luxuriante environnante crée une scène visuellement stupéfiante qui illustre la beauté de la nature islandaise.

© Andrés Nieto Porras

Bruarfoss

Bruarfoss est une magnifique cascade bleue située dans les hautes terres islandaises, dans la région de Hvaláhraun, au centre-ouest de l’île.

  • Avec une hauteur d’environ 25 mètres, elle est remarquable par ses eaux d’un bleu intense presque surnaturel.
  • Cette couleur bleu vif est due à la fonte des glaciers qui alimente la rivière Brúará et à la présence de calcaire dans l’eau qui la rend laiteuse.
  • Bruarfoss est souvent décrite comme une des plus belles cascades d’Islande en raison de sa forme parfaite en fer à cheval et de sa couleur spectaculaire.
  • Elle est relativement peu connue et difficile d’accès, se trouvant à environ 4 heures de route de Reykjavik sur des pistes cahoteuses à travers les étendues désertiques islandaises.
  • Bruarfoss ne peut être admirée que pendant l’été, l’accès étant impraticable en hiver.
  • Autour de la cascade se trouve un environnement lunaire de champs de lave et de dépôts glaciaires, ajoutant au caractère unique du site.

© Andrés Nieto Porras

Hraunfossar

Hraunfossar est une série impressionnante de sources et de petites cascades situées dans l’ouest de l’Islande, à environ 90 km au nord de Reykjavík.

  • Il s’agit d’un phénomène naturel unique où l’eau jaillit d’entre les fissures de la coulée de lave environnante sur une longueur d’environ 900 mètres.
  • Ces sources et cascades sont alimentées par le puissant glacier Langjökull, dont l’eau s’infiltre dans la roche poreuse puis ressort par les fissures de la lave.
  • L’eau est d’un bleu vif et limpide grâce à sa filtration naturelle à travers la lave avant d’émerger à la surface.
  • Hraunfossar fait partie du système hydrologique Hvítá qui forme un magnifique contraste avec la lave sombre de la région.
  • Un sentier pédestre permet d’admirer ce spectacle naturel de près et de longer les cascades sur presque 1 km.
  • À côté se trouve une autre merveille naturelle, la cascade Barnafoss (« cascade des enfants ») d’une hauteur de près de 20 mètres.

© Sarah Nichols

Top 10 des plus belles cascades d’Islande : Kirkjufellsfoss

Kirkjufellsfoss est une magnifique petite cascade située près de la montagne Kirkjufell sur la péninsule de Snæfellsnes, dans l’ouest de l’Islande.

  • Elle coule le long de la colline adjacente à l’emblématique montagne conique Kirkjufell.
  • La cascade est relativement petite, avec une hauteur d’environ 15 à 20 mètres.
  • Elle est alimentée par l’eau de fonte glaciaire provenant du glacier du volcan Snæfellsjökull voisin.
  • La cascade et la montagne Kirkjufell forment ensemble un paysage extrêmement pittoresque, l’un des plus célèbres et des plus photographiés d’Islande.
  • La combinaison de la montagne aux formes uniques en arc, des prairies vertes, de la petite cascade et de l’emplacement côtier en fait un lieu de photographie extrêmement populaire.
  • Kirkjufellsfoss est facilement accessible par une courte marche depuis la route, ce qui en fait une halte pratique pour les visiteurs explorant la péninsule de Snæfellsnes.

© Andrés Nieto Porras

Partager cet article
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN
1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile