Tomber des Nus, le Loft Photo à Bruxelles présente une exposition collective sur la représentation artistique du nu à travers le regard de 10 photographes contemporains.

Le nu est fréquent dans l’art depuis l’antiquité et sa représentation en photographie est une pratique presque aussi ancienne que la technique photographique, les premiers daguerréotypes de nu datent de l’invention même de la photographie.

Loin de ce poncif du monde de l’art, l’exposition réunit des artistes qui renouvellent le genre en présentant une vision onirique et tout à fait originale. Tous se rejoignent sur l’utilisation du noir et blanc, dotant les corps d’une sculpturalité toute particulière.

Chaque artiste travaille selon des procédés techniques différents,héliogravure, polaroid, sténopé, argentique ou numérique.

Gilles Rigoulet expose des tirages d’après Polaroid 665, utilisant le négatif ou le positif dont il manipule la chime et qui s’oxyde avec le temps. Il scanne les positifs tous les 2 ans pour relater la transformation du polaroid et des corps qui disparaissent au fur et à mesure sur l’original.

Tomber des Nus Gil Rigoulet© Gil Rigoulet

Georges Saillard, inspiré par Walden et la vie dans la nature, a photographié une créature de rêve, rendue plus douce, plus pure par la technique de l’héliogravure. Ce procédé ancien du XVIIIe siècle non tramé permet de traduire avec subtilité les nuances des dégradés de gris du cliché original à travers un grain extrêmement fin, et de produire des tirages sur papier coton de toute beauté.

Philippe Bréson préfère quant à lui travailler les négatifs au corps. Il les lacère, les troue, les contraint, livrant ainsi des corps féminins scarifiés mais sublimés.

On trouve également exposées les photographies de François Delebecque. Ses nus féminins sont souvent placés dans une Nature sauvage, ou sommairement domestiquée, comme c’est le cas avec La Cabane, confrontant ainsi notre essence et notre civilisation.

Le travail d’Isabelle Levistre met au jour un univers onirique et empreint d’une grande sensibilité, où le corps parle un langage poétique. L’artiste aime jouer avec les effets de matière en proposant la création de petites boîtes, à l’intérieur desquelles sont coulées des photos dans de la résine. La photographie devient ainsi un objet à part entière.

Tomber des Nus Fabrice Malzieu© Fabrice Malzieu

Tomber des Nus Ana Tornel© Ana Tornel

Informations pratiques

tomber des nus

Tomber des Nus
avec Philippe Bréson, François Delebecque, Isabelle Levistre, Fabrice Malzieu, Clotilde Noblet, Miguel Pessoa Vidal, Gil Rigoulet, Georges Saillard, Guilhem Senges, Ana Tornel.

Exposition du 22 avril au 14 mai 2016

Du mardi au samedi de 10h à 19h, visites sur rendez vous uniquement

Loft Photo
Rue Foppens, 8
1070 Bruxelles
Belgique

Lien : http://www.loftphoto.eu/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom