Accueil Photographes Terry O'Neill symbole du Swinging London s'est éteint à l'âge de 81...

Terry O’Neill symbole du Swinging London s’est éteint à l’âge de 81 ans

Photo © Christie's

L’un des plus grands photographes britanniques vient de nous quitter. Terry O’Neill avait 81 ans. Le photographe était mondialement connu pour avoir photographié les plus grandes stars des années 60 et 70, Audrey Hepburn, Brigitte Bardot, Steve McQueen, Paul Newman, David Bowie, les Beatles, les Rolling Stones, Amy Winehouse, Nelson Mandela…

Teery O’Neill a régulièrement fait la une des grands magazines et restera un symbole des années du Swinging London. A cette époque, la capitale britannique rayonnait à travers le monde par sa vitalité culturelle et artistique.

« Quand je regarde en arrière, je n’arrive pas à croire toutes les choses que j’ai faites. », commentait Terry O’Neill, le photographe britannique qui était devenu célèbre pour ses photos de célébrités comme Elton John, David Bowie ou les Rolling Stones ainsi que les grands noms d’Hollywood, de Frank Sinatra à Fred Astaire.

Terry O’Neill était venu à la photographie par les hasards de la vie : « Ma mère voulait que je sois prêtre, mais le prêtre qui enseignait disait que je posais trop de questions », expliquait-il.

Sa carrière de photographe a débuté grâce à son souhait de devenir batteur de jazz. Après avoir quitté l’école à l’âge de quatorze ans et avoir terminé son service national, le jeune Terry ambitionnait de partir en Amérique pour y étudier avec les plus grands batteurs. Pensant que la meilleure façon de voyager fréquemment et à peu de frais aux États-Unis était d’obtenir un emploi de Stewart dans une compagnie aérienne. Cependant la compagnie n’avait pas de postes vacants, mais a suggéré qu’il entre dans son service photo.

En 1959, il prend sur le vif, sa marque de fabrique, une photo du ministre de l’intérieur de l’époque faisant la sieste dans le terminal. Après avoir vendu la photo, il décroche un emploi de photographe dans un journal, le Daily Sketch, devenu plus tard le Daily Mail. C’est ainsi que Terry O’Neill débuta sa carrière de photographe.

« C’était le début de ma carrière. J’ai quitté l’Angleterre pour Hollywood. » Ses premiers sujets lui permettent de croiser Frank Sinatra, qui le prend sous son aile et lui permet de le suivre. « Je pouvais aller n’importe où avec lui – c’était fantastique. Quand je suis rentré en Angleterre, j’ai réalisé le cadeau qu’il m’avait fait. Il m’a complètement laissé entrer dans sa vie. »

Pendant deux décennies, le photographe a entretenu un lien privilégié avec le monde du cinéma et de la musique. Parmi les images les plus célèbres du photographe, il y a la photo de l’actrice Faye Dunaway au bord de la piscine de l’hôtel Beverly Hills, le lendemain de son oscar de meilleure actrice pour son rôle dans le film de Sidney Lumet « Network : Main basse sur la télévision ».

A l’instar d’Henri Cartier-Bresson, Robert Frank ou Garry Winograd, Terry O’Neill travaillait au Leica. « Le Leica était très important pour moi. C’était un appareil photo fabuleux à utiliser – rapide comme l’éclair, n’importe où, n’importe quand. » Fasciné par la marque de Wetzlar, le photographe possédait une vaste collection d’une centaine d’appareils des plus anciens au plus récents.

« Vous devez aimer les gens, c’est la clé de tout travail. Pour moi, ça se voit dans les photos; c’est la différence entre une bonne photo et une mauvaise photo. »

Terry O’Neill a été nommé membre honoraire de la Royal Photographic Society en 2004 et a reçu la médaille du Centenaire en 2011. Cette médaille est décernée en reconnaissance d’une contribution soutenue et significative à l’art de la photographie.

L’agence du photographe, Iconic Images a déclaré « Terry était un homme de classe, à l’esprit vif et plein de charme. Quiconque a eu la chance de le connaître ou de travailler avec lui peut témoigner de sa générosité et de sa modestie. En tant que l’un des photographes les plus emblématiques des 60 dernières années, ses images légendaires resteront à jamais gravées dans nos mémoires ainsi que dans nos cœurs et nos esprits. ».

Avatar
Antony Barroux
Depuis juillet 2006, Pixfan.com traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom

Les plus lus

Dialogue photographique avec Alexandra David Néel

Alexandra David Néel (1868-1969) est considérée comme l'une des plus grandes exploratrices du XXe siècle. La 6ème édition des rencontres "Automne Photographique en Champsaur" se...

Comment partager vos 9 meilleures photos Instagram ?

Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de partager vos 9 meilleures photos Instagram de 2018. Je vous explique comment...

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d’un Reflex Canon ?

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d'un Reflex Canon ? Contrairement aux reflex Nikon et Pentax, Canon ne fournit par d'information sur le nombre de...

LUT : Qu’est ce qu’une Table de Correspondance de Couleur ?

Qu'est ce qu'une table de correspondance de couleur ou Lookup Table (LUT) en anglais ? La dernière version de Luminar 2018 prend en charge les...