La galerie Argentic (Paris 5e) accueille pour la première fois les photographies de Samuel Cueto, le témoignage du quotidien vécu au sein des gangs thaïlandais.

Il y a quelques années, une nouvelle tendance est née en Thaïlande, l’émergence de « gangs mexicains » composés de jeunes thaïlandais. Ils arborent les principaux attributs des membres de la mafia mexicaine, vêtements, tatouages, coiffures, graffitis et signes de la main.

Le photographe s’est aventuré là où les touristes ne vont jamais, dans les ghettos de Bangkok, Phuket ou Pattaya. Il y a rencontré la jeunesse thaïlandaise, les laissés pour compte, évoluant entre drogue, mafia et prostitution. Là-bas tous les moyens sont bons pour survivre.

Pourtant, malgré les apparences, la plupart d’entre eux sont croyants et s’agenouillent dans les temples bouddhistes. Ils mêlent les traditions ancestrales asiatiques et les codes des bandes de Los Angeles ou Mexico. L’exposition réunit une trentaine de tirages.

« Tout se passe bien quand tout va bien. Mais, dès qu’il y a un problème, ça rigole pas et tu peux vraiment vite perdre la vie. »

Samuel Cueto© Samuel Cueto

Samuel Cueto© Samuel Cueto

Samuel Cueto© Samuel Cueto

Samuel Cueto© Samuel Cueto

Gardien d’immeuble à Savigny Le Temple, Samuel Cueto a débuté la photographie en prenant des clichés de l’acteur et ex-combattant de l’UFC, Jess LIAUDIN. Il a ensuite étendu sa pratique à son voisinage et a opéré un retour du numérique vers l’argentique. Il dresse le portrait sans fard d’une société métissée.

Informations pratiques

Samuel Cueto
« City of smile »

Exposition du 8 mars au 2 avril 2016

GALERIE ARGENTIC
43 Rue Daubenton
75005 Paris

Galerie ouverte du mardi au samedi de 15h à 19h

Accès : Métro Censier-Daubenton – Ligne 7
Parking des Patriarches : 42 rue Daubenton

Lien : www.argentic.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom