Sacha Van Dorssen – plus connue sous le nom de Sacha – étudie à l’Académie des Beaux-arts Sint Joost de Breda où elle entre en 1960. Elle se rend à Paris en 1963 et rencontre le directeur artistique du magazine Elle, Peter Knapp, qui lui commandera ses premières images. Elle collabore à de nombreuses publications en France et à l’étranger, parmi lesquels Vogue et plusieurs de ses éditions étrangères, Vogue Hommes, Dépêche Mode, Linea Italiana, Harper’s Bazaar italien, GQ, ainsi que les éditions italiennes et américaines de Elle. Sacha signe dès la fin des années soixante des sujets de mode dans des suppléments hebdomadaires tels que le Sunday Times Magazine, le Daily Telegraph Magazine ou Stern.

En 1977, elle engage une étroite collaboration avec le mensuel Marie Claire qui va se poursuivre jusqu’en 1999. Parallèlement, elle signe les images des publications de maisons telles que Hermès, Louis Vuitton ou Yves Saint Laurent. Elle travaille également pour des agences de publicité comme Mafia, avec laquelle elle réalise des campagnes liées à la mode et à la beauté. Sacha contribue à plusieurs ouvrages de référence sur la mode, dont « Mariano Fortuny » en 1979, « Dior » en 1987 et « Old England » en 2002, parus aux éditions du Regard. Récemment, elle a travaillé pour Agnès b. ainsi que le magazine Bloom auquel elle collabore depuis 1999.

A l’occasion d’une exposition à l’Institut Néerlandais et de la sortie d’un livre lui étant consacrés, JD² a rencontré la grande Sacha Von Dorssen. Retour sur le parcours d’une photographe de mode discrète, mais dont certaines oeuvres sont gravées dans l’esprit de tous.

Via : JD2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom