L’édition 2016 des Sony World Photography Awards a choisi de mettre à l’honneur RongRong & inri, un couple d’artistes et de photographes accomplis qui ont redéfini la photographie contemporaine en Asie.

Les Sony World Photography Awards ont choisi de leur attribuer le prix 2016 de la « Contribution exceptionnelle à la photographie ». Une grande exposition sera présentée à Londres du 22 avril au 8 mai, elle réunira leurs œuvres emblématiques ainsi que des clichés de leur nouvelle série intitulée « Tsumari Story ».

Ce couple de photographes unis à la vie comme au travail a marqué de son influence la photographie contemporaine en Chine et au-delà de ses frontières. Fruits de leur collaboration, leurs images se caractérisent par un mélange d’identité personnelle et de métissage, évoquant la trame fondamentale de l’expérience humaine.

Leur photographie repousse les limites des techniques traditionnelles de traitement noir et blanc en chambre noire. Ensemble, ils ont fondé Three Shadows Photography Art Centre, le premier espace artistique contemporain chinois dédié à ce médium, et le Jimei X Arles Photo Festival 2015 en partenariat avec Les Rencontres d’Arles.

RongRong & inriUntitled, 2008 No.25
© RongRong & inri

RongRong & inriCaochangdi,Beijing 2011 No.6
© RongRong & inri

« La contribution de RongRong & inri à la photographie dépasse largement leur immense production d’images exquises. Ils ont pendant plus de 15 ans personnellement participé au développement de l’ensemble de cet art, en particulier au sein de leur communauté, en créant des événements et un bassin permettant aux artistes de s’épanouir. Leur style photographique a su saisir la magnifique intimité qu’ils partagent depuis toutes ces années et révèle leurs interprétations uniques au travers de récits, collages et installations photographiques qui leur ont valu les critiques les plus dithyrambiques. En dépit de leur contribution majeure, ils ne sont pas véritablement connu au niveau international et la World Photography Organisation souhaite changer cela en saluant l’influence remarquable que tous deux ont eu sur la communauté photographique d’Asie. »
Astrid Merget Motsenigos, directrice artistique de la WPO

RongRong & inriTsumari Story No.1-29, 2012
© RongRong & inri

RongRong & inriLiulitun, Beijing 2003 No.1
© RongRong & inri

RongRong & inriIn the Great Wall.China.2000.No.3
© RongRong & inri

RongRong & inriCaochangdi,Beijing 2011 No.6
© RongRong & inri

RongRong & inriCaochangdi, Beijing 2008 No. 5
© RongRong & inri

RongRong & inri

RongRong & inri

Riches de carrières réussies à titre individuel, RongRong (Chine) et inri (Japon) collaborent depuis l’an 2000. Bien que ne partageant aucune langue commune à leur première rencontre, ils ont bâti leur propre moyen de communication au travers de la photographie.

RongRong est né en 1968 en Chine, il vit et travaille à Pékin. Après des études de peinture puis de photographie dans le Fujian, il rejoint la communauté d’artistes du « Village de l’Est » à Pékin qui regroupe toute l’avant-garde de l’époque et qui vit alors totalement en marge de la société. Il y photographie le quotidien de ses amis performers, connus pour leur performance de corps nus soumis aux limites de l’endurance. Après la fermeture du « Village de l’Est » par les autorités, RongRong produit la série Ruines sur la démolition du paysage urbain de Pékin.

Inri est née en 1973 au Japon, elle vit et travaille à Pékin. Ils se rencontrent en 1999 au cours d’une exposition au Japon. Inri rejoint RongRong à Pékin en 2000 où ils commencent à vivre et à travailler ensemble. Tous deux sont fascinés par les transformations du monde qui les entoure, et cherchent une harmonie de leurs corps et de la nature dans laquelle ils se photographient nus, exposés à des conditions extrêmes comme la neige, la glace, l’intense chaleur du désert.

Ils produisent des séries comme In the Great Wall, In Bad Goysern, In Helsinki etc. Ils ont publié ensemble Transfiguration (2003) et Liu Li Tun (2005). Cette dernière série est en quelque sorte leur premier travail puisqu’elle regroupe des photos qui datent de leurs premières années de vie commune à Pékin.

Site personnel : http://www.rongin.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom