Les résultats du concours des «Photographies de l’année » ont été révélés samedi 24 mars 2012 et consacrent le photographe disparu Rémi Ochlik. Créé en 2009 à l’initiative de l’Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France, le prix est parrainé par Nikon.

Rémi Ochlik, photographe de guerre français mort en Syrie le 22 février 2012 lors du bombardement du centre de presse dans lequel il se trouvait, reçoit le prix de la « Photographie de l’année » * pour son reportage en Libye. Rémi avait 28 ans mais déjà une expérience remarquable en tant que photoreporter : il avait couvert Haïti en 2004, la RDC en 2008 ou encore les révolutions arabes de 2011 et avait fondé avec Christophe Bertolin et Grégory Boissy l’agence IP3.

© Rémi Ochlik

Au total, ce sont 15 photographes professionnels qui ont été récompensés pour leur travaux dans autant de spécialités photographiques : photographie animalière, architecture, culinaire, humaniste, mariage, mode et beauté, nature et environnement, nature morte, portrait, paysage, reportage, spectacle, sport, création numérique et « jeune talent » auxquelles s’ajoutent la Photographie de l’année et un trophée d’honneur remis cette année à Marc Garanger pour l’ensemble de sa carrière.

Voir la galerie des finalistes 2012

© Alain Ernoult

Le Jury était composé de Pierre Delaunay, formateur et conférencier, fondateur du festival de photojournalisme Barrobjectif ; Magdalena Herrera, directrice photo au magazine GEO, Frédéric Sautereau, photographe indépendant et dernier lauréat de la Photographie de l’année ; Philippe Schlienger, photographe indépendant, directeur de création et propriétaire d’une galerie d’art.

*La décision du jury des Photographies de l’année est intervenue avant le décès de Rémi Ochlik.

Lien : www.photographiesdelannee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom