Raymond Depardon San Clemente à la Galerie Cinéma.

La Galerie Cinéma (Paris 3e) accueille du 13 mars au 16 mai 2015 la série San Clemente du photographe Raymond Depardon. De 1977 à 1981 Raymond Depardon photographie la réalité des asiles psychiatriques en Italie à la demande de Franco Basaglia, directeur de l’hôpital du Manicomio, chef de file du mouvement de la psychiatrie alternative.

Raymond Depardon se rend d’abord à Trieste où les malades ont été disséminés dans la ville. Puis l’artiste découvre par hasard San Clemente, une petite ile située au centre de la Lagune de Venise et son hôpital psychiatrique accueillant cent derniers fous dits « incurables ». A San Clemente le personnel médical n’est que très peu présent, les patients déambulent librement.

Raymond Depardon circule librement dans l’établissement et capture avec justesse le trouble, l’enfermement, la folie recluse. Ces images fortes et bouleversantes nous montrent les pensionnaires dans leur vie quotidienne, vision spectrale d’une microsociété où chacun vaque à ses occupations dans la mesure permise par l’austérité du lieu.

Après un premier reportage photographique en 1977, Raymond Depardon retourne à San Clemente en 1979 accompagné de la photographe et plasticienne Sophie Ristelhueber. Ils réalisent un documentaire

Raymond Depardon© Raymond Depardon

Raymond Depardon© Raymond Depardon

Raymond Depardon© Raymond Depardon

Raymond Depardon est un photographe, réalisateur, journaliste et scénariste français né en 1942. Il est considéré comme l’un des maîtres du film documentaire. Il prend ses premiers clichés à 12 ans, dans la ferme familiale du Garet. Apprenti chez un photographe-opticien de Villefranche-sur-Saône, il part pour Paris en 1958, puis rejoint l’agence Dalmas à Paris en 1960 en tant que journaliste. En 1966, il cofonde l’agence Gamma.

Parallèlement à sa carrière de photographe, Raymond Depardon commence dès 1963 à tourner des documentaires. En 1978, il rejoint l’agence Magnum et continue son travail de reportage jusqu’à la publication de Notes en 1979 et Correspondance New yorkaise en 1981. En 1984, il prend part à la mission photographique de la DATAR, dont l’objectif est de représenter le paysage français des années 1980.

Il reçoit en 1991 le Grand Prix National de la Photographie. En 1995 Flagrants Délits, sur le système de la justice française, reçoit le César du meilleur documentaire. En 1998, il entreprend Profils paysans, une série consacrée au monde rural français.

Informations pratiques

Raymond Depardon
San Clemente

Exposition du 13 mars au 16 mai 2015

Galerie Cinéma
26, Rue Saint-Claude
75003 PARIS

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

Lien : http://galeriecinema.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom