Située à 8000 kilomètres de Paris, la péninsule du Kamtchatka est située à l’extrême frontière orientale de la Fédération de Russie, au nord du Japon et au Sud-Ouest de l’Alaska. Cette terre jeune du point de vue géologique s’est dréssée il y a moins d’un million d’années. C’est la région du monde où se concentre le plus grand nombre de volcans ! Ce territoire isolé possède quelques uns des volcans les plus virulents de notre planète. Contrairement à ses voisins perpétuellement actifs, le volcan Raikoke sur les îles Kouriles n’entre que rarement en éruption. La petite île de forme ovale a connu une éruption pour la dernière fois en 1924 et 1778.

La période de sommeil s’est terminée vers 4 h du matin heure locale, ce 22 juin 2019, lorsqu’un vaste panache de cendres et de gaz volcaniques a jailli de son cratère de 700 mètres de large. Plusieurs satellites ainsi que des astronautes à bord de la Station spatiale internationale ont pu observer ce phénomène très spectaculaire.

« Quelle image spectaculaire. Cela me rappelle la photo classique de l’astronaute de Sarychev Peak, une éruption dans les Kuriles d’il y a une dizaine d’années  » a déclaré Simon Carn, volcanologue chez Michigan Tech.

L’éruption explosive du volcan Raikoke vue de l’espace

Un membre anonyme de l’équipage de l’expédition 59 a immortalisé la scène depuis l’ISS avec un Nikon D5 et un objectif Sigma 50-500mm f/4,5-6,3 à une focale de 340mm. Voici l’image complète. L’image a été recadrée et retouchée.

Raikoke© NASA

Nikon a une très longue histoire de collaboration avec la NASA. La réputation du matériel Nikon pour sa robustesse et sa fiabilité n’est plus à démontrer.

En août 2017, la National Aeronautics and Space Administration (NASA) a passé commande de 53 appareils reflex numériques Nikon D5. La NASA a prévu d’utiliser des appareils à la fois dans les installations d’entraînement des astronautes sur Terre et pour enregistrer les activités intra et extravéhiculaires lors des missions à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

La NASA a commandé 53 D5 standard sans modification matérielle particulière. Tout comme les appareils reflex numériques D3S livrés à la NASA en 2009, ces appareils D5 sont les mêmes modèles disponibles aux consommateurs, confirmant l’incroyable fiabilité des produits Nikon, ainsi que leur capacité à résister aux environnements les plus difficiles.

Sources : Earth Observatory

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom