La Maison Européenne de la Photographie présente du 10 décembre 2014 au 25 janvier 2015 une rétrospective consacrée à l’œuvre du photographe Raed Bawayah.

Intitulée « Empreintes de passage », l’exposition réunit différentes séries photographiques en noir et blanc autour des thèmes de l’exclusion, de l’enfermement et des vies et destins «en marge».

Raed Bawayah est né en 1971 près de Ramallah, en Palestine. Vendeur à la sauvette sur les marchés de Jérusalem, il commence à travailler très jeune.

A 27 ans, il s’inscrit à l’École de photographie Musrara de Jérusalem. Tous les jours, il effectue près de 3 heures de marche et de bus, au péril de sa vie, pour franchir la frontière imposée par la seconde intifada. Diplômé en 2004 de l’école de photographie, il est invité dès l’année suivante, à la Cité Internationale des Arts à Paris.

Que ce soit auprès des enfants de son village qui s’aventurent très peu hors de son périmètre, des travailleurs palestiniens contraints de s’exiler et de vendre leur force en Israël, des malades de l’hôpital psychiatrique de Bethléem, ou encore des communautés tziganes en France et des SDF en Allemagne, Raed Bawayah opère toujours avec une démarche «de l’intérieur».

Il se fond dans ces différentes communautés, il entre en relation avec ses sujets, il instaure la confiance pour réaliser, dans un second temps seulement, un travail photographique réaliste et objectif.

Raed Bawayah témoigne du monde et donne à ces personnes en marge, une place au coeur de la ville, au coeur de nos vies, dans les institutions culturelles et les salles d’exposition.

Raed Bawayah
© Raed Bawayah

Informations pratiques

Raed Bawayah
Empreintes de passage

Exposition du 10 décembre 2014 au 25 janvier 2015

La maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h

Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 4,5 €

Gratuit le mercredi de 17h à 20h

M° Saint-Paul (ligne 1) ou Pont-Marie (ligne 7)

Lien : www.mep-fr.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom