Qu’est-ce que le questionnement ? Le questionnement est le propre de toute démarche animée par une quête de savoir. Frédéric Ripoll entreprend d’exposer dans cette conférence son Questionnement Photographique, 25 ans de recherche autour de deux questions fondamentales qui s’opposent :

– Est-ce que la photographie est un art ?

– Qu’est-ce que la photographie ?

questionnement photographique

Le Questionnement Photographique, conférence donnée à Toulouse le 17 mai 2018 par Frédéric Ripoll.

questionnement photographique

La conférence a été organisée par la Société Toulousaine de philosophie suite à un article que Frédéric Ripoll a publié dans les Cahiers Jacques Maritain, n° 76 de juin 2018. Fondés en 1981 par Heinz Schmitz et Henry Bars, les Cahiers Jacques Maritain publient des études sur la pensée, l’œuvre et l’histoire des Maritain, Jacques et Raïssa.

Étant donné la densité philosophique des thèmes abordés, la vidéo de la conférence a été divisée en 3 parties.

1/ Le Questionnement Photographique pour la Pensée Moderne.

2/ Le Questionnement Photographique tel que l’aurait pensé la scolastique médiévale.

« Le treizième siècle parlait au cœur… Il ne lui était pas nécessaire de parler fort pour se faire entendre. Les chants du Moyen-âge font à peine plus de bruit que de la neige tombant sur de la neige.

Le vingtième siècle parle à l’œil, et comme la vue est un des sens les plus volages, il lui faut hurler, crier avec des lumières violentes, des couleurs assourdissantes, des images désespérantes à force d’être gaies, des images sales à force d’être propres, vidées de toute ombre comme de tout chagrin.

Des images inconsolablement gaies. C’est que le vingtième siècle parle pour vendre et qu’il lui faut en conséquence flatter l’œil – le flatter et l’aveugler en même temps. L’éblouir. Le treizième siècle a beaucoup moins à vendre – Dieu ça n’a aucun prix, ça n’a que la valeur marchande d’un flocon de neige tombant sur des milliards d’autres flocons de neige. »
Christian Bobin, Le Très-Bas

3/ La Photographie Créative d’après la pensée de Jacques MARITAIN.

Jacques Maritain (18 novembre 1882 – 28 avril 1973) est une figure influente de la philosophie chrétienne du XXe siècle. On luit doit le renouveau du thomisme, mouvement qui a été désigné sous le nom de néo-thomisme.

Le thomisme est un courant philosophique ouvert sur une théologie faisant référence à Thomas d’Aquin consistant principalement en un réalisme philosophique.

Frédéric Ripoll est un acteur culturel qui tout au long de sa carrière s’est posé des questions sur cette photographie d’auteur pour laquelle il avait une responsabilité publique.

Il a notamment collaboré aux côtés de Jean Dieuzaide à la Galerie du Château d’Eau à Toulouse en tant que responsable des collections itinérantes et commissaire de plusieurs expositions.

Il poursuit parallèlement une recherche d’ordre ontologique sur la photographie. Cette réflexion a été mûrie au plus près des œuvres et des auteurs qui ont fait et font encore l’histoire de la photographie et au cœur-même de l’acte photographique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom