Lancé mi-février dans le cadre de l’installation du PEROU (Pole d’Exploration des Ressources Urbaines) sur un terrain en bordure de la Nationale 7, à Ris Orangis, le projet « La Place, Nationale 7, Ris Orangis » s’est donné pour mission de créer un livre photographique réalisé par les habitants roms et roumains du bidonville.

Depuis le 19 février, six appareils prêtés par le BAL/La Fabrique du regard sont confiés à tour de rôle aux habitants qui le souhaitent. Une quinzaine d’adultes et quelques enfants réalisent ainsi chaque jour jusque mi-mars des images de leur quotidien – vie sur le terrain, discussions en bord de route, soirées dans les cabanes, voyages en Roumanie, trajets dans la ville.

Les auteurs des images sont : Abel Covaci, Adi Covaci, Anghel Covaci, Calin Covaci, Dana Covaci, Dany Covaci, Daniela Covaci, Florin Covaci, Gheorghe Covaci, Gheorghe Covaci, Ghiorghi Covaci, Leontin Covaci, Madalin Covaci, Monica Covaci, Mureseanca Covaci, Romeo Covaci, Rusu Covaci, Sorin Kovaci, Petru Stanca.

Sorin Covaci© Sorin Covaci

Jean-François Joly et Aude Tincelin suivent chaque après-midi le trajet des appareils et le visionnage des images. Le temps étant compté du fait des menaces récurrentes d’expulsion, la sortir du livre est prévue pour le 13 avril 2013.

Jean-François Joly est photographe. Depuis les années 90, il a choisi d’orienter son regard et son engagement vers les plus démunis, celles et ceux mis en marge de nos sociétés. Deux projets de photographies documentaires, «Naufragés de la ville» et «Terre d’asile, terre d’exil, l’Europe Rom», lui ont valu le Prix Alpa de la ville de Vevey ainsi que la bourse Mosaïques du grand Duché du Luxembourg. Ses travaux sont visibles sur www.jfjoly.com.

Aude Tincelin photographie les quartiers en rénovation urbaine en Ile-de-France depuis 2010. Ce travail a fait l’objet d’une première publication en mai 2012, Archives 01, aux éditions illimitées, et l’ensemble des images est consultable sur http://cargocollective.com/habitees. Elle s’intéresse à la réinvention des pratiques et fabriques collectives et horizontales, au croisement de l’esthétique et du politique.

L’ambassade du PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines), établie le 22 décembre 2012, à Ris-Orangis est un repère, un espace visible et un observatoire, un lieu qui regarde. Il s’agit de décrire l’humanité qui a lieu, l’humanité qui fait lieu. Les éditions illimitées sont une association loi de 1901 qui accompagnent des projets d’édition collectifs.

Une somme importante a été collectée par l’intermédiaire du site KissKissBankBank, si vous souhaitez soutenir financièrement le projet, vous pouvez aller sur ce lien : http://www.kisskissbankbank.com/chez-nous-nationale-7-ris-orangis

Pour plus d’informations sur le cadre dans lequel se déroule ce travail, vous pouvez aller sur : http://perou-risorangis.blogspot.fr/ , acheter L’Impossible n°11 ou le Mouvement de ce mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom