Le duo Pierre et Gilles fait l’objet d’un documentaire sur France 5 dans le cadre de la collection Influences, une histoire de l’art au présent.

Cette collection documentaire met en lumière des artistes contemporains au sommet de leur art. Chaque film s’inscrit dans le temps d’une création, le temps rare et précieux de la naissance d’une œuvre, au plus près du travail des artistes. C’est aussi l’occasion de revenir sur leur parcours, d’évoquer leurs « maîtres », leurs « modèles », de dessiner le chemin encore à parcourir et la trace qu’ils laisseront dans leur discipline.

Icônes du pop art connus dans le monde entier, Pierre et Gilles nous donnent un accès rare à leur atelier parisien et aux coulisses de leur création. Ces faiseurs d’images nous font partager leur cheminement, leurs intuitions, leurs joies, leur plaisir, leurs moments de doute, leurs tâtonnements, leurs volte-face, et enfin le lâcher-prise nécessaire à la création.

Pierre et Gilles ont signé la pochette culte du disque La notte d’Étienne Daho, magnifié Madonna en joueuse de flûte céleste, transformé Stromae en amoureux transi au milieu d’un jardin de roses, Sylvie Vartan en vampire au pays des glaces, et se sont affichés en couple de mariés à la une du quotidien Libération.

Depuis quarante ans, Pierre et Gilles créent à quatre mains des portraits uniques de célébrités ou d’anonymes dans des décors extravagants et un univers pop qu’ils bricolent eux-mêmes dans leur maison-atelier – un univers en soi, véritable caverne d’Ali Baba.

Dans une photo de Pierre et Gilles

À l’occasion de la mise en scène qu’ils ont imaginée pour Eddy de Pretto, le duo de créateurs nous révèlent leurs secrets de fabrication qui donnent à leurs images une inimitable aura magique et cette lumière si particulière.

Pierre et GillesEddy de Pretto
© Pierre et Gilles

Chacune de leurs œuvres est unique et découle d’un long processus de création. Leur production artisanale ne dépasse pas la dizaine d’œuvres par an. Tel un rituel, le processus demeure invariablement le même. Il débute par un croquis. De ce dessin naît le décor que le duo construit « à la manière de Méliès ». Chaque accessoire y est chiné avec soin. Après avoir réglé l’éclairage avec un mannequin, s’ensuit la séance de pose avec le modèle. Après avoir longtemps travaillé avec un Mamiya 6/7, Pierre utilise aujourd’hui un appareil numérique Nikon. Une fois la photo imprimée sur une toile, Gilles va venir peindre sur le cliché de Pierre. La dernière étape consiste à ajouter un cadre décoré lui aussi qui confère une dimension d’artisanat à l’ensemble. Chaque œuvre est vendue entre 20 000 et 150 000 euros.

Pierre et Gilles ont inventé un style unique, reconnaissable entre mille. Leur œuvre est intemporelle, mais s’inscrit aussi continuellement dans le présent délivrant un message politique plus assumé que revendiqué. Le duo y aborde notamment des problématiques sur la religion et l’immigration.

« Dans une photo de Pierre et Gilles »
Documentaire
Durée 52′
Création artistique : photo d’Eddy de Pretto
Auteures : Elisabeth Couturier et Chantal Lasbats
Réalisatrice : Chantal Lasbats
Production : Morgane Production
Avec la participation de France Télévisions et du Centre national du cinéma et de l’image animée – Année 2019

Samedi 27 avril 2019 à 22h25 sur France 5
Rediffusion dans La galerie France 5, le dimanche 28 avril 2019 à 9h25

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom