La Galerie ARGENTIC présente l’exposition Souveraines de Pierre Vallombreuse du 13 octobre au 21 novembre 2015.

Couverture : Badjao, mer de Sulu © Pierre de Vallombreuse

L’observation de cultures isolées et de quelques rares microsociétés dans des régions encore reculées et préservées de la mondialisation, révèlent des approches nettement progressistes en terme d’égalité entre les hommes et les femmes.

En effet, dans certaines de ces cultures, la tendance semble à l’inversion : les femmes y occupent une place centrale dans les fondements sociaux et spirituels, en préservant ou prônant parfois l’égalité et l’équilibre entre les sexes, dans le respect mutuel.

Pierre de Vallombreuse est allé à la rencontre de ces peuples méconnus, notamment en Asie du Sud-Est. Il a rapporté des portraits photographiques poignants, empreints de force, de vie et de vérité, dont les échos et les enseignements à en tirer de notre côté du monde seraient essentiels.

Pierre de VallombreuseEnfants palawan après le jeu
© Pierre de Vallombreuse

Pour Souveraines, le photographie a rencontré quatre de ces peuples d’Asie du Sud-Est où les lignées féminines occupent une place décisive. Chez les Khasi, société matrilinéaire et matrilocale du Nord-Est de l’Inde, les enfants reçoivent à la naissance le nom de leur mère et la plus jeune des filles de la fratrie hérite de l’ensemble des terres et biens familiaux. Chez les Palawan, tribu des Philippines très peu hiérarchisée, hommes et femmes vivent en parfaite égalité, accordant une importance toute particulière aux valeurs nobles de bonne volonté, de générosité et d’entraide.

Pierre de VallombreuseBadjao
© Pierre de Vallombreuse

Au Sud-Ouest de la Chine, la condition de la femme est unique chez les Moso, peuple qui pratique toutes les formes du Matriarcat et est avunculaire dans la mesure où l’éducation des enfants est ici confiée aux oncles maternels. Enfin les Badjao, en Malaisie, abolissent toute forme de hiérarchie et prônent une civilisation égalitaire et libertaire, qui laisse la part belle aux femmes.

Pierre de VallombreuseJeune femme Plawan
© Pierre de Vallombreuse

Souveraines, l’ouvrage

L’ouvrage Souveraines paraîtra le 14 octobre 2015 aux Éditions Arthaud (Flammarion). Les photographies de Pierre de Vallombreuse y sont accompagnées
de textes de Tristan Savin, rédacteur en chef de la revue Long Cours, critique littéraire à Lire et L’Express et reporter pour GÉO.

Pierre de Vallombreuse

192 pages
Éditions FLAMMARION
ISBN-10: 2081290480
ISBN-13: 978-2081290488
39,90 euros

Disponible sur Amazon

Rencontres avec Pierre de Vallombreuse à L’Espace Krajcberg du 22 octobre au 20 novembre 2015.

L’Espace Krajcberg est dédié à présenter en permanence et gratuitement au public les œuvres de la donation de l’artiste brésilien Frans Krajcberg.

Pierre de Vallombreuse, en collaboration avec la Galerie Argentic, présente une quinzaine de photographies grand format des femmes Souveraines, à l’occasion de la sortie de son ouvrage éponyme aux Éditions Arthaud.

Plusieurs rendez-vous sont prévus dans ce cadre :

– Le 22 Octobre à partir de 18h vernissage et rencontre avec l’artiste.
– Le 30 octobre à 19h30, la soirée de lancement du partenariat avec le festival de photographies de La Gacilly et de la Fondation Yves Rocher aura lieu afin de présenter le projet de la Lauréate du prix Terre de Femmes 2015 : Liri Hefti-Seopa Ruiz, fondatrice du projet « École Modèle d’Amazonie » au Pérou.
– Le 19 Novembre à 19h30, soirée contes du monde autour des femmes par Muriel Bloch et son musicien Joao Mota, en présence de Pierre de Vallombreuse.

Pierre de Vallombreuse est né en 1962. Sa rencontre avec Joseph Kessel, ami de ses parents, sera déterminante dans sa vocation de photographe. Depuis près de trente ans, il sillonne les continents à la rencontre des tribus autochtones les plus reculées.

En 25 ans, il a constitué un fonds photographique unique (140 000 photographies) sur 42 peuples autochtones dans le monde entier font il veut être le témoin et rendre hommage à la diversité, par un regard objectif et fidèle. Il est reconnu comme l’un des plus grands photographes contemporains sur les peuples autochtones. Son travail a été publié dans de grands médias internationaux comme El Pais, Le Figaro, GÉO, Le Monde, ou La Stampa et a donné lieu à de nombreuses expositions.

Il a publié de nombreux ouvrages dont les plus connus sont Peuples (Flammarion, 2006) et Hommes Racines (La Martinière, 2012).

Informations pratiques

Souveraines
Pierre de Vallombreuse

Exposition du 13 octobre au 21 novembre 2015
Vernissage jeudi 15 octobre de 19h à 22h en présence du photographe

GALERIE ARGENTIC
43 Rue Daubenton
75005 Paris

Galerie ouverte du mardi au samedi de 15h à 19h
Accès : Métro Censier-Daubenton – Ligne 7

Lien : www.argentic.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom