Pendant 20 ans, Pierre-Anthony Allard fut le directeur artistique du légendaire Studio Harcourt. Convoquant ses souvenirs, il raconte avec truculence les histoires émouvantes, drôles et extravagantes des anonymes et célébrités rencontrées. Un miroir de la comédie humaine.

Pierre-Anthony Allard se rêvait réalisateur. Au milieu des année 80, il force le destin en entrant dans le légendaire studio de photographie Harcourt. Pour le jeune homme, amoureux de la lumière d’antan d’un cinéma disparu, c’est l’opportunité de devenir photographe, ou plus exactement portraitiste. Désireux de renouer avec le passé prestigieux du studio, il étudie des centaines de négatifs, théâtralise la séance de photo et sublime le sujet photographié.

Des anecdotes cocasses, graves ou insolites émaillent les souvenirs de Pierre-Anthony Allard. Néanmoins, résumer sa vie à une série de petites histoires serait négliger sa passion extraordinaire pour la lumière, son travail constant pour saisir l’instant qui, même figé sur du papier, parle de vie, de désir, de lutte pour se dépasser.

Mes années Harcourt

Pierre-Anthony Allard, né en 1960 à Chicago, est photographe. Il a effectué la majeure partie de son parcours au Studio Harcourt, dont il fut le directeur artistique. Il poursuit aujourd’hui son travail sur la grande scène de la rue : des kiosquiers de Paris (expo 2009) à la campagne électorale 2012, du luxe de Moscou à la Maison d’arrêt de Clairvaux, des Massaï de Tanzanie aux dirigeants du CAC 40.

À l’occasion de la parution de son livre, Pierre-Anthony Allard transforme la Librairie de Paris en studio photo le vendredi 24 janvier 2014 de 18h00 à 20h00 (Librairie de Paris — 7, Place de Clichy — 75017 Paris — Métro Place de Clichy).

Pierre-Anthony Allard

Informations pratiques

240 pages
Éditions Le Passeur
ISBN-10: 2368900446
ISBN-13: 978-2368900444
19 euros

Disponible sur Amazon : Mes années Harcourt

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom