Photographies de l’année 2015 les finalistes de la 7ème édition.

Le 11 avril 2014, Corentin Fohlen recevait le trophée de la Photographie de l’année grâce à une photo extraite d’un travail sur Haïti. Qui succèdera cette année à Corentin Fohlen ?

Réservé aux photographes professionnels, la 7ème édition des Photographies de l’année 2015 est le seul concours en France récompensant l’ensemble de la photographie avec 15 catégories allant de l’animalier aux sports en passant par le mariage, la mode, le portrait, l’architecture, le reportage, la création numérique…

Pour la première fois, le vainqueur de la photographie de l’année recevra une bourse de 3000 euros en plus des autres dotations.

Photographies de l'année 2015Photographies de l’année 2014 les lauréats de la 6ème édition

Photographies de l’année 2015 les finalistes :

Animalière

– François Guillaume
– Michel Riehl
– Guillaume Ruoppolo

Michel Riehl© Michel Riehl

Architecture

– Eric Dufour
– William Moureaux
– Jacques Pion

William Moureaux© William Moureaux

Création numérique

– Maxime Decarsin
– Stéphane Hette
– Eulalie Varenne

Maxime Decarsin© Maxime Decarsin

Culinaire

– Simon Lagoarde
– Jean-Bernard Lassara
– Pedro Ribeiro

Pedro Ribeiro© Pedro Ribeiro

Humaniste

– Pierre Delaunay
– Kyriakos Kaziras
– Didier Mayhew

Didier Mayhew© Didier Mayhew

Mariage

– Marie-Louise Le Goff
– Frédéric Reglain
– Yann Richard

Marie-Louise Le Goff© Marie-Louise Le Goff

Mode et beauté

– Julie De Waroquier
– Lenoir Martial
– Lezier Sylvie

Julie de Waroquier© Julie De Waroquier

Nature et environnement

– Florence At
– Xavier Delorme
– Alain Ernoult

Alain Ernoult© Alain Ernoult

Paysage

– Laurent Baheux
– Lionel Montico
– Fora Bevilacqua

Laurent Baheux© Laurent Baheux

Portrait

– Gaëlle Le Berre
– Jean-Michel Leligny
– Antonin Mahevas

Jean-Lichel Leligny© Jean-Michel Leligny

Publicité et entreprise

– Patrick André
– Pauline Daniel
– Michel Riehl

Pauline Daniel© Pauline Daniel

Reportage

– Didier Mayhew
– William Moureaux
– Quentin Top

Didier Mayhew© Didier Mayhew

Spectacle

– Bernard Brault
– Gaëlle Brunet
– Yves Sénécal

Bernard Brault© Bernard Brault

Sport

– Bernard Asset
– Bernard Brault
– Christophe Bricot

Bernard Brault© Bernard Brault

La cérémonie de remise des prix se déroulera le vendredi 20 mars prochain au Mans à l’abbaye de l’Epau. Lors de cette soirée, Gérard Vandystadt recevra le trophée d’honneur 2015, parrainé par la SAIF.

Gérard Vandystadt est un grand reporter / photographe de Sport, 1er Prix du World Press Photo, Sport (1990). Directeur fondateur (1977) de l’Agence de Presse Photographique Vandystadt – Allsport France (1ère Agence de Presse Sportive Française). Directeur fondateur (1989) de Gérard Vandystadt Editions (Livres photographiques de sport). Auteur de : Objectifs Sports (1987), SPORTIVES (période 1982-1990), Passion Photo Sports (1991), Emotions J.0. (1992), Gymnastique (1993), Lettres Photographiques (1994), Le Regard du Sport (1997), Coupe du Monde (1998), Merci les Bleus (2000), Roue Libre (2001), Plein Cadre (2002), SPORTIVES du Monde (période 1990-2002)…

Photographies de l’année 2015 : www.photographiesdelannee.com

1 COMMENTAIRE

  1. Je trouve ce photographe-reporter Didier Mayhew extrêmement talentueux. Il montre ce que les appareils photos films, et ce que nos yeux sont loin de voir et de savoir . La réalité des images sont si proches de moi, que j’ai l’impression d’avoir ces enfants près de moi!
    Je connais les souffrances des enfants surtout, à peine n’es ,ils sont des ESCLAVES, des enfants de rien ,ni de
    Personne!
    Pourtant Didier Mayhew montre à travers ses photos la détresse, la misère, le labeur de ces enfants qui n’ont
    Pas le droit de vivre comme un enfant qui serait entouré de sa famille , dans une maison, aller à l’école, jouer, rire
    S’amuser et surtout vivre comme un enfant de leurs âgés.
    Ces gouvernements ne sont pas à la hauteur de leur peuple,.Il serait obligatoire d’imposer un régime pour humaniser’tous ces enfants , ses femmes, leur dire ce dont elles ont droit, et dire aux époux wle respect qu’ils doivent a leur femme.Qui un jour osera faire tour ce qui!est possible de faire pour balayer ces dictateurs qui rendent les gens malheureux.En France, on n’est pas capable de faire régner des ordres des morales,des paroles
    Et des actes.Alors qu’un jour ce sera ce pays la qui sera le premier sauvé avant les pays européens et les pauvres gagneront la Terre promise, la leur. Sylvie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom