AccueilPratique PhotoPhotographier dans le froid : conseils et techniques de pro

Photographier dans le froid : conseils et techniques de pro

Credit: Photo by depositphotos.com

Vous êtes un passionné de la photographie qui n’a pas peur de braver les éléments ? Vous voulez capturer la beauté glaciale de l’hiver à travers votre objectif ? Alors l’art de photographier dans le froid est fait pour vous !

Dans cet article, nous allons explorer les défis et les récompenses de la photographie par temps froid. Que vous soyez un photographe professionnel ou un amateur passionné, vous découvrirez des conseils et des astuces pour tirer le meilleur parti de vos séances de prise de vue quand il fait froid.

Qui sait, peut-être que vous découvrirez une nouvelle passion pour la photographie hivernale et que vous repartirez avec des clichés spectaculaires à ajouter à votre portfolio.

Alors, enfilez votre manteau et vos gants, préparez votre équipement et partez à l’aventure dans le monde glacial de la photographie hibernale. Avec un peu de préparation et beaucoup de passion, vous pourriez capturer des merveilles que seuls les courageux osent affronter.

Comment se protéger du froid  : s’habiller chaudement

Lorsque vous photographiez par grand froid, il est essentiel de s’habiller chaudement pour rester confortable et protégé. Vous devez être préparé à des conditions extrêmes.

photographier dans le froid
Credit: Photo by depositphotos.com

Choisir les bons vêtements :

  1. Couche de base : commencez par porter une couche thermique pour garder la chaleur près de votre corps. Recherchez des matériaux qui évacuent l’humidité pour vous garder au sec.
  2. Couche intermédiaire : ajoutez une couche intermédiaire isolante pour emprisonner la chaleur. Une veste en duvet ou en matériau synthétique est idéale pour cette couche.
  3. Couche extérieure : enfin, portez une veste imperméable et coupe-vent pour vous protéger des intempéries. Assurez-vous qu’elle soit suffisamment respirante pour éviter l’accumulation de transpiration à l’intérieur.
  4. Pantalons et bottes isolés : pensez à porter des pantalons et des bottes isolés pour garder vos jambes et vos pieds au chaud. Recherchez des bottes imperméables pour garder vos pieds au sec.
  5. Accessoires : N’oubliez pas les accessoires comme des gants, un bonnet, une écharpe et des chaussettes chaudes. Assurez-vous que vos gants vous permettent d’utiliser votre appareil photo sans avoir à les enlever constamment.

Quels types de gant ?

Évidemment, par temps froid, il est essentiel de s’habiller chaudement pour rester au chaud pendant les séances de photographie ou de tournage de longue durée. Il est particulièrement important de protéger ses mains pour pouvoir manipuler facilement son appareil photo sans avoir les mains gelées.

Une option abordable pour garder ses mains au chaud consiste à combiner un gant fin thermique de type liner avec un gros gant ou des mitaines. Cette combinaison offre une bonne protection contre le froid, mais nécessite de retirer les mitaines pour changer les réglages de l’appareil photo.

gant fin thermique

Une autre option, plus coûteuse, mais offrant une meilleure protection, est d’acheter des gants spécialement conçus pour les photographes et vidéastes professionnels. Ces gants intègrent généralement un sous-gant et une moufle dans un seul et même gant, permettant de protéger les mains tout en offrant une bonne prise en main de l’appareil photo. Certains modèles de gants professionnels disposent également d’une petite pochette sur le dos de la main pour y glisser une chaufferette, offrant ainsi une protection supplémentaire contre le froid.

Garder les batteries au chaud

Lorsqu’on fait de la photographie en hiver, il est vital de rester au chaud, mais votre équipement doit également être protégé du froid.  En effet, les appareils photo et en particulier leurs accus sont sensibles aux basses températures.

Contrairement aux idées reçues, un accumulateur n’est pas à proprement parler « déchargé », mais gelé, ce qui l’empêche de transférer l’énergie à l’appareil, qui le considère alors comme déchargé.  Dans ce cas, il n’y a pas d’autre solution que de le remplacer.

Il est donc recommandé de prévoir plusieurs batteries de rechange et de les garder sur soi, à l’intérieur d’une poche intérieure, plutôt que dans un sac, afin que la chaleur corporelle les immunise du froid.

Enfin, pour une protection optimale, une astuce consiste à mettre les accus dans une chaussette et d’y ajouter une chaufferette.  Cela permet d’éviter tout risque de problème lié au gel.

Chauffe-mains
Credit: Photo by depositphotos.com

Photographier dans le froid : protéger son appareil photo

Gare à la condensation

Vous venez de terminer votre séance et le froid commence sérieusement à se faire sentir. Votre réaction instinctive est de ranger votre équipement et de rentrer rapidement à l’intérieur pour vous réchauffer. Cependant, cette action peut avoir des conséquences désastreuses sur votre matériel, voire être fatale.

Le passage brutal d’un environnement glacial à un espace chauffé provoque un phénomène de condensation qui se forme sur le boîtier, l’objectif, la lentille ou même le capteur. Ce phénomène physique courant se produit lorsque la vapeur d’eau présente dans l’air se transforme en eau liquide lorsqu’elle entre en contact avec des surfaces froides, ce phénomène peut endommager vos équipements de manière irréversible.

Voici quelques conseils pour éviter les problèmes liés à l’accumulation d’eau :

  • Laissez votre matériel s’acclimater progressivement à la température ambiante avant de le ranger.
  • Utilisez un sac de transport isotherme pour protéger votre appareil des changements brusques de température.
  • Évitez de laisser votre matériel dans un endroit humide ou exposé à la pluie ou à la neige.
  • Si votre matériel est mouillé, séchez-le soigneusement avant de le ranger.
appareil photo neige
Credit: Photo by depositphotos.com

Photographier dans le froid : Que faire si mon appareil a pris l’humidité ?

  1. Éteignez l’appareil immédiatement pour éviter tout court-circuit.
  2. Retirez la source d’alimentation, comme l’accumulateur, si possible.
  3. Essuyez délicatement l’extérieur de l’appareil avec un chiffon doux.
  4. Placez l’appareil dans un endroit sec et aéré, de préférence près d’un ventilateur ou d’un déshumidificateur.
  5. Utilisez du riz ou des sachets de gel de silice. Placez l’appareil dans un sac hermétique avec le riz ou les sachets de gel de silice pendant au moins 24 heures.
  6. N’essayez pas de sécher l’appareil avec un sèche-cheveux ou en le mettant au four, car cela pourrait endommager encore plus l’appareil.

Si malgré ces mesures l’appareil ne fonctionne toujours pas correctement, il est préférable de le faire vérifier par un professionnel. Cet excès hygrométrique peut causer des dommages internes qui nécessitent une réparation spécialisée.

Utilisez un sac congélation et des sachets déshydratants de gel de silice

Une autre méthode assez efficace consiste à utiliser un sac en plastique, tel qu’un sac congélation, pour stocker vos objectifs et votre carte SD.

Une fois votre session terminée, retirez la carte SD de votre appareil photo et rangez-la dans son étui de protection. Placez ensuite le tout dans le sac avant de le refermer. Laissez ensuite le matériel dans le sac pendant environ deux heures pour qu’il dégèle. Cela permettra à l’eau de se condenser sur le sac en plastique plutôt que sur votre équipement.

Une autre approche, consiste à placer votre matériel dans la voiture et à allumer le chauffage pour le réchauffer progressivement.

gel de silice

Les petits paquets de gel de silice que l’on trouve dans de nombreux produits commerciaux peuvent être extrêmement utiles pour lutter contre la condensation.

La prochaine fois que vous en trouverez un dans une boîte à chaussures, conservez-le dans votre sac photo ou dans vos sacs congélation pour une utilisation ultérieure.

Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez les acheter en ligne sur Amazon. Sinon, vous pouvez également fabriquer vos propres sachets anti-humidité en utilisant des pochettes en tissu et du riz.

Utilisez un bon sac photo

Les sacs photo protègent du froid et de l’eau, en particulier s’ils sont bien rembourrés. Il est suggéré de laisser l’appareil photo dans son sac pendant une heure ou deux après votre retour à l’intérieur afin d’éviter les variations brusques de température.

Si vous souhaitez regarder vos photos immédiatement, retirez la carte mémoire de l’appareil photo lorsque vous êtes encore à l’extérieur et rangez-la séparément.

Les sacs Lowepro de la série ProTactic sont recommandés pour leur rembourrage et leur housse intégrée pour la pluie et la neige.

Lowepro ProTactic

Ayez les bons réflexes : quelques conseils pratiques

Vérifiez la plage de fonctionnement de votre APN

Les appareils photo sont conçus pour fonctionner à certaines températures et niveaux d’humidité uniquement.  Reportez-vous au manuel d’utilisation pour connaître les températures de fonctionnement de votre appareil ainsi que le taux d’humidité maximal.  En général, celles-ci sont comprises entre zéro et quarante degrés Celsius.

La plupart des appareils photo ne sont pas conçus pour les températures négatives. Certains descendent toutefois à -10 °C

Utilisez une lampe frontale

Lorsque vous photographiez en hiver, une lampe frontale peut être un outil indispensable. Non seulement elle vous permettra de voir clairement dans l’obscurité, mais elle vous permettra également de garder les mains libres pour ajuster les réglages de l’appareil photo.

De plus, une lampe frontale peut par ailleurs être utile pour repérer les détails et trouver un bon angle de prise de vue dans des conditions de faible luminosité. Assurez-vous simplement de choisir une lampe frontale avec une bonne autonomie de l’accumulateur et des réglages de luminosité appropriés pour votre session photo. 

Réussir vos photos : vérifiez l’exposition

Lorsque vous photographiez par temps couvert avec un ciel gris ou de la neige, il est important de vérifier l’exposition de votre image. En raison des températures froides, la luminosité peut varier et cela peut affecter l’exposition de vos photos.

Assurez-vous de vérifier régulièrement l’exposition de vos photos et n’hésitez pas à ajuster les paramètres de votre appareil photo si nécessaire. Il est aussi utile d’utiliser un histogramme pour vérifier l’exposition de votre image et de vous assurer que les détails sont bien capturés dans les zones sombres et lumineuses de la photo.

Comment faire des photos par grand froid, emportez les bons accessoires

Trépieds

Lors du choix d’un trépied, divers aspects doivent être considérés, dont la portabilité et le coût. Cependant, les conditions météorologiques, telles que le vent, restent essentielles. Un trépied léger semble commode, mais il devient inadapté avec un appareil photo et un objectif lourds. Optez plutôt pour un trépied plus lourd qui assure la stabilité et réduit les risques de mouvements indésirables.

Avant votre sortie, assurez-vous que chaque pièce du trépied est bien fixée. Prévenez tout désagrément en vérifiant que tous les éléments mobiles fonctionnent correctement et qu’aucun jeu n’existe.

Le contact direct avec le métal nu peut entraîner une perte de chaleur corporelle. Pour éviter cela, recouvrez certaines parties du trépied avec un matériau souple. De nombreux trépieds sont équipés de pieds rembourrés, mais vous pouvez facilement en fabriquer vous-même avec différents matériaux. Vous pouvez également vous servir de pièces en velcro.

trepieds photo

Système de fixation rapide

Opter pour un système de fixation rapide pour votre trépied photo présente plusieurs avantages :

Facilité d’utilisation : les systèmes de fixation rapide permettent d’installer et de retirer votre appareil  du trépied en quelques secondes, ce qui est particulièrement utile lors de prises de vue en extérieur où le temps est souvent limité.

Flexibilité : avec un système de fixation rapide, vous pouvez passer rapidement d’un trépied à un autre ou même utiliser votre APN sans trépied, offrant ainsi une plus grande polyvalence dans votre pratique photographique.

Sécurité : les systèmes de fixation rapide sont conçus pour maintenir l’appareil en toute sécurité, réduisant ainsi le risque de chute ou de dommages.

Gain de temps : en évitant de visser et dévisser son appareil à chaque fois que vous souhaitez le monter sur un trépied, vous gagnez un temps précieux.

Télécommande et déclencheur

L’utilisation d’une télécommande ou d’un déclencheur à distance peut être bénéfique pour plusieurs raisons :

Éviter le contact direct avec l’appareil : avec une télécommande ou un déclencheur à distance, vous pouvez éviter de toucher avec vos mains nues, ce qui est particulièrement important par temps froid pour prévenir l’engourdissement des doigts et protéger l’appareil contre l’accumulation de givre ou de glace.

Réduire les vibrations : en déclenchant à distance, vous pouvez minimiser le risque de vibrations causées par l’action de presser le bouton de l’obturateur, ce qui peut être plus prononcé lorsque les températures sont très basses.

Confort et praticité : en utilisant une télécommande ou un déclencheur à distance, vous pouvez rester à l’abri du froid tout en contrôlant l’appareil, ce qui est particulièrement utile si vous photographiez des sujets statiques ou des paysages sur de longues périodes.

Télécommande appareil photo

Objectifs

Afin de couvrir un maximum de possibilités, le zoom est particulièrement adapté lorsque les conditions climatiques sont difficiles. En effet, un zoom permet de composer rapidement un cliché sans avoir à se déplacer.

Photographier dans le froid, bilan

En conclusion, photographier dans des environnements froids peut présenter des défis uniques, mais avec la préparation adéquate et le bon équipement, il est possible de capturer des images remarquables même par temps glacial.

L’utilisation d’une télécommande ou d’un déclencheur à distance peut offrir confort et stabilité lors de la prise de vue, tandis que le choix d’objectifs résistants aux intempéries et dotés de caractéristiques ergonomiques peut garantir des performances fiables dans des conditions climatiques difficiles.

En fin de compte, la photographie par temps froid peut offrir des opportunités uniques pour capturer des paysages enneigés, des scènes hivernales et des sujets uniques, à condition d’adapter son équipement et sa méthode de prise de vue aux défis que présentent ces conditions météorologiques particulières.

Antony Barroux
Antony Barroux
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Best of