AccueilActualité PhotoTransformation numérique et photoLa photographie en 2024 va révolutionner votre façon de voir le monde

La photographie en 2024 va révolutionner votre façon de voir le monde

Credit: Photo by depositphotos.com

La photographie a déjà beaucoup évolué ces dernières années avec l’arrivée du numérique et des smartphones, permettant à chacun de prendre et partager des photos instantanément.

En 2024, je pense que la photographie va continuer à se démocratiser grâce aux progrès technologiques.

Les appareils photos des smartphones ne cessent de s’améliorer, offrant des images de plus en plus détaillées. La réalité augmentée et la réalité virtuelle pourraient révolutionner la prise de vue. Les photos et vidéos en 3D ou à 360° pourraient nous donner l’impression d’être transportés dans la scène.

Le partage des photos sur les réseaux sociaux est déjà une habitude. La photographie en 2024 : les moyens de diffuser et d’accéder aux images seront facilités par la 5G, la diffusion continue et l’intelligence artificielle, nous donnant accès en temps réel aux photos du monde entier.

Grâce aux progrès en intelligence artificielle, les appareils photo pourront aussi s’adapter à leur environnement pour prendre les meilleurs clichés possibles, voire générer des images de synthèse hyperréalistes.

Ces avancées photographiques pourraient changer notre rapport aux images et modifier notre façon de voir le monde. Elles nous permettront de capter et partager notre réalité de manière encore plus immersive.

La photographie en 2024 : le bilan 2023

Une pratique photo stable et une banalisation de la vidéo

La pratique de la photographie se stabilise, tandis que la vidéo se banalise. Autrement dit, la photographie continue d’être pratiquée de manière régulière, sans connaître de variation significative, tandis que la vidéo est de plus en plus présente et accessible à tous. Cette évolution peut s’expliquer par l’essor des réseaux sociaux et de la vidéo en ligne, qui offrent de nouvelles opportunités pour les créateurs de contenu et les amateurs de médias visuels.

Depuis 2015, le nombre de passionnés de photographie reste stable : 65% des moins de 30 ans et 67% des cadres pratiquent la photographie, et la part d’experts reste inchangée au fil des ans.

photographie en 2024
Photo Dean Drobot

La majorité des pratiquants ont déjà expérimenté la vidéo, et 10% d’entre eux en font même quotidiennement. La vidéo est devenue une activité récréative de plus en plus populaire, grâce à un matériel léger et facile à utiliser qui ne nécessite pas une grande maîtrise technique.

En plus de filmer, la moitié des pratiquants font également du montage vidéo et cherchent de plus en plus de conseils pour améliorer leur pratique.

Le déclin de la photo « souvenir »

La tendance à prendre des photos « souvenirs » diminue à long terme, mais la fonction traditionnelle de la photographie retrouve de l’importance en 2023 : elle permet de préserver des souvenirs (58%) et d’immortaliser des moments de beauté (40%).

La pratique de la photographie reste étroitement liée à l’expression personnelle et à l’activité artistique. En effet, 70% des praticiens estiment que tout le monde peut devenir artiste en prenant des photos.

Le développement d’outils tels que les filtres et les effets permet de jouer de plus en plus avec les photos. Ainsi, 53% des utilisateurs utilisent des applications sur smartphone pour modifier leurs images.

Chez les jeunes, publier des photos est un moyen de maintenir le lien avec leurs amis et de rester connecté (49%). Les plateformes telles que WhatsApp, TikTok et LinkedIn continuent de gagner en popularité. Facebook a perdu 9 points depuis 2016, mais reste dominant dans le paysage des réseaux sociaux, tandis que X a perdu 4 points depuis 2022.

Les thématiques en hausse en 2023 :

  • Les voyages
  • La nature et les animaux
  • La cuisine et la nourriture
  • L’art, la culture et les sorties
  • La mode

L’IA légitime pour 1/3 des pratiquants

38% des personnes estiment que les photos générées par des intelligences artificielles sont considérées comme de véritables photos. Cependant, l’intégration de l’IA dans le domaine de la photographie est encore loin d’être pleinement acceptée. En effet, 50% des individus perçoivent cela comme une menace, tandis que 31% des moins de 30 ans voient cela comme une chance ou une opportunité.

photographie en 2024
Credit: Photo by Just_Super de Getty Images Signature

Néanmoins, un quart des praticiens se projette dans un avenir où l’intelligence artificielle joue un rôle majeur dans la création photographique. En effet, 48% pensent qu’il est probable que toutes les photos soient automatiquement retouchées par des IA à l’avenir, tandis que 26% souhaitent qu’il ne soit plus nécessaire d’avoir un appareil photo pour prendre des photos, celles-ci étant créées sur demande par les IA.

La photographie en 2024 : Matériel photo, la crise est passée par là

Avec la crise économique, le taux d’équipement en matériel de photographie diminue, mais cela n’empêche pas les intentions d’achat.

En effet, les consommateurs continuent d’exprimer leur désir d’acquérir du matériel photographique, même s’ils ne sont pas en mesure de le faire immédiatement en raison de difficultés financières.

  • Le smartphone est de plus en plus utilisé par les enfants et les jeunes adolescents, tandis que les appareils photo reflex et hybrides sont en hausse et que les appareils photo instantanés sont en baisse par rapport à 2022.
  • En 2023, les accessoires photo sont de plus en plus populaires. Les imprimantes, les batteries complémentaires et les trépieds sont en hausse.
  • Plus de 50% des praticiens ont l’intention d’acheter du matériel photo, avec un intérêt particulier pour les bridges et les compacts en 2023. Le marché de l’occasion de la photographie continue de se développer, avec 24% des personnes interrogées ayant acheté un appareil d’occasion.
  • Le marché du reconditionnement reste stable, mais attire plus d’un tiers des praticiens, en particulier les plus jeunes, qui représentent 23% de la génération des moins de 30 ans.
  • En 2023, les attentes envers les fabricants sont élevées, notamment concernant la qualité de l’image (41%) et la légèreté des produits (35%).
  • Les jeunes adultes apprécient les appareils photo au design « rétro/vintage », qui restent à la mode.

Le retour de l’image imprimée

On observe une stagnation de la popularité du tout virtuel tandis que la photographie imprimée regagne de la valeur. En effet, 67% des personnes estiment qu’aucun support ne peut remplacer une photo imprimée.

On constate également une augmentation du nombre de personnes exposant leurs photos (79% des moins de 30 ans) et créant des albums (67%). Concernant l’impression, le prix est le critère le plus influent.

photographie en 2024
Photo mikhailsabela

Conclusion

La photographie en 2024 va probablement révolutionner notre façon de voir le monde. Cela pourrait considérablement changer notre perception de la beauté, de la réalité et de notre place dans l’univers

Avec les progrès constants de l’intelligence artificielle, des technologies d’imagerie et des capacités des appareils photo, il est possible que la photographie à venir nous fasse voir des choses que nous n’avons jamais vues auparavant, nous révèle des détails insoupçonnés de notre environnement et nous fasse percevoir la beauté dans des endroits où nous ne l’aurions jamais cherchée.

Cela pourrait transformer notre compréhension fondamentale du monde qui nous entoure et de nous-mêmes.

Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1000 personnes âgées de 15 à 65 ans, pratiquants de photos

  • Méthode des quotas intégrant les critères de sexe, âge, région, taille d’agglomération, taille du foyer et CSP du répondant.
  • Données collectées via panel en ligne du 6 au 18 juillet 2023.

L’étude complète est disponible ici.

Antony Barroux
Antony Barroux
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN
1 COMMENTAIRE
  1. Sujet difficile a commenter, la photographie évolue, mais pas forcément dans le bon sens. Je verrais plutôt la disparition de la technique du photographe, car celui-ci, aura dans les mains un robot électronique, doté d’une A I; peut-être cela permettra de voir des choses plus définies, mais supprimera le plaisir de composer son image avant de déclencher.

    Imaginons des rafales a 120 im/s pour le sport, et supposons, que l’appareil décode automatiquement les meilleures qui partent aux agences simultanément, le pro pourrait très bien balayer le terrain en continu, comme on fait avec un tuyau d’arrosage pour répandre l’eau, et sans rien faire ni regarder sur son appareil.

    La technologie a des avantages mais des inconvénients. Et en cas de panne, sur de tels produits, le SAV nous assommera avec un tarif élevé, car on changera presque tout dans la carcasse. Aussi si l’appareil est sous garantie, et qu’un problème arrive, on demandera toujours a envoyer au S A V, les objos et autres accessoires. Mais avec les conneries, votées au parlement de Bruxelles ? Concernant le chargeur universel tout comme l’est la connerie humaine, les SAV risquent d’infliger facturation car le chargeur n’étant pas compatible a bouzillé le système, etc… ça c’est une probabilité possible.

    Bon y’a a prendre et a laisser, on ne peut pas imaginer la photo dans X temps, mais tout part a la catastrophe. Enfin on s’en fout, prenons le boitier que l’on possède, nos objos, ou nos vieux apn compacts, faisons des images, des images qui nous plaisent, et les photographes de l’avenir, si le mot existera encore, ils se démerderont avec ce qu’il auront dans la main.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Best of