Paul Strand rétrospective à la Fundación MAPFRE du 3 juin au 23 août 2015.

La Fundación MAPFRE de Madrid accueille une importante rétrospective du photographe américain, Paul Strand (New York, 1890–Orgeval, 1976). Son style qualifiée de « franche photographie » le place parmi plus grands photographes du XXe siècle. Son œuvre est constituée de presque tous les genres.

La rétrospective suit un parcours chronologique à travers les quelque six décennies couvertes par la carrière du photographe (des années 1910 à 1960). Constituée de plus de 200 œuvres, l’exposition s’articule autour de trois grands axes, depuis ses premiers efforts pour contribuer à faire de la photographie une forme d’expression artistique majeure et indépendante, jusqu’à ses portraits de personnes et de lieux qui ont souvent débouché sur la publication d’ouvrages.

Avec une centaine de photographies de Paul Strand principalement des vintage, la Fundación MAPFRE est l’institution européenne qui détient la collection la plus grande et la plus variée d’oeuvres du photographe.

L’exposition met en avant la motivation sociale et l’engagement politique affirmés qui se reflètent dans la constante volonté de Paul Strand à illustrer le conflit humain.

Paul StrandPaul Strand, Anna Attinga Frafra, Accra, 1964 Tirage gélatino-argentique
Collection FUNDACIÓN MAPFRE, FM000976 ©Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive

Parcours de l’exposition

– Du pictorialisme à la modernité

Les premières œuvres de Strand datent des années 1910, où l’on peut apprécier sa maîtrise déjà effective du style pictorialiste alors dominant. Vers 1915-1917, son style évolue, il explore, par des photographies novatrices, de nouvelles thématiques à travers le paysage urbain de New York et de nouvelles idées esthétiques qui le rapprochent de l’abstraction.

– Du cercle de Stieglitz au portrait de la communauté

« L’ère des machines », Paul Strand était subjugué par la capacité de la photographie à capter les détails les plus fascinants des pièces mécaniques. Durant les décennies suivantes, il voyagea sans cesse, animé par son intérêt d’accroître l’importance du rôle de la photographie.

– Portrait de l’histoire et de la modernité

Dans les années 1940, les livres deviendront la forme favorite de Strand pour diffuser son œuvre. Ils lui permettaient en effet de lier la capacité expressive de la photographie et la capacité narrative du cinéma.

Paul StrandPaul Strand, Blind Woman, New York, 1916 (négatif), années 1940 (copie)
Tirage gélatino-argentique
Collection FUNDACIÓN MAPFRE, FM000886
©Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive

Paul StrandPaul Strand, The Family, Luzzara (The Lusettis), 1953 (négatif), fin des années 1960 (copie)
Tirage gélatino-argentique
Philadelphia Museum of Art, Philadelphie, The Paul Strand Collection, acquis grâce aux fonds apportés par Lois G. Brodsky et Julian A. Brodsky, 2014-8-39
©Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive

Né à New York en 1890, Paul Strand étudia tout d’abord aux côtés du photographe à thématique sociale Lewis Hine à la Ethical Culture School de New York, entre 1907 et 1909. Plus tard, il noua une étroite amitié avec Alfred Stieglitz, également photographe et pionnier de l’introduction de l’art moderne aux États-Unis. Strand parvint à fusionner ces deux puissantes influences et examina les possibilités de l’appareil photographique plus profondément que n’importe quel artiste avant 1920.

À partir des années 1930, au cours de ses différents voyages dans le sud-ouest des États-Unis, au Canada et au Mexique, il développa des projets centrés sur des communautés spécifiques, qu’il étudiait à travers les hommes et leurs éléments culturels caractéristiques. Il continua à se concentrer sur ce type de travaux tout au long de sa carrière.

L’exposition

Paul Strand
Exposition du 3 juin au 23 août 2015

Commissaire Peter Barberie, conservateur de la photographie du Philadelphia Museum of Art

FUNDACIÓN MAPFRE
Institut culturel
Salle Barbara de Braganza, 13
Madrid

Horaires : lundi : 14:00 – 20:00, du mardi au samedi : 10:00 – 20:00, dimanche / vacances : 11:00 – 19:00
Entrée libre

Lien : http://www.fundacionmapfre.org/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom