Accueil Actualité Photo Expositions Photo Pablo Picasso intime au studio Willy Rizzo à Paris

Pablo Picasso intime au studio Willy Rizzo à Paris

Pour la première fois au Studio Willy Rizzo, une quarantaine de tirages argentiques couleur et noir et blanc de Pablo Picasso sont proposés à la vente.

Alors que trois expositions célèbrent actuellement Pablo Picasso, le célèbre peintre, sculpteur, dessinateur, graveur et céramiste espagnol. Le Studio Willy Rizzo dévoile des photographies inédites de ce génie aux multiples facettes.

Le photographe et un designer a immortalisé le peintre pendant cinq ans, entre 1950 et 1955. Il se rend dans le Sud de la France où Picasso réside, notamment dans son atelier à Vallauris et dans sa villa La Californie à Cannes. Dans ces clichés, Willy Rizzo, ne capture pas seulement Picasso l’artiste mais aussi l’homme dans son quotidien.

Nous découvrons Picasso détendu en famille, Picasso travaillant dans son atelier, Picasso dessinant sur le sable un portrait qu’une vague va effacer…

Pablo Picasso intime s’expose au studio Willy Rizzo à Paris.

Pablo PicassoPablo Picasso, Vallauris 1953
© Willy Rizzo

« Lors d’une visite de sa maison, son regard, son fameux regard ne me lâche pas. Le problème avec cette maison, explique le peintre, ce n’est pas de la décorer, c’est de la redécorer, ce n’est pas de la ranger mais de la dé-ranger. »

Pablo PicassoPablo Picasso, Vallauris 1953
© Willy Rizzo

« À l’époque, je prenais beaucoup de photos de Pablo Picasso. Je trouvais qu’on faisait toujours les mêmes. Il fallait faire ensemble quelque chose de nouveau. J’ai eu l’idée de le faire dessiner sur des ardoises, des grandes ardoises d’école. Avec de la craie. Bonne idée, ça s’est jamais fait, a-t-il dit. Moi, j’avais une autre idée derrière la tête. Je lui apporte donc une douzaine d’ardoises. Le maître commence à dessiner. Il m’a fait douze ardoises, et elles étaient à moi. C’était très joli en plus, très ravissant avec la craie, et nous avons eu des dialogues assez marrants. Arrivé à la dernière, il les essuie. La chèvre, la colombe, les bonnes femmes nues… Je ne peux pas laisser ça, mon agent va me tuer. Je lui dis : Laissez-m’en une au moins. Il a tout effacé. Pendant vingt minutes, je me suis vu milliardaire. Ça fait un drôle d’effet, surtout que j’avais à peu près 20 ans. »

Pablo PicassoPablo Picasso
© Willy Rizzo

Pablo PicassoPablo Picasso
© Willy Rizzo

Pablo PicassoPablo Picasso
© Willy Rizzo

Pablo PicassoPablo Picasso et sa femme avec ses enfants
© Willy Rizzo

Pablo Picasso

Exposition « Picasso dans l’œil de Willy Rizzo » à découvrir jusqu’au 19 janvier 2019.

Studio Willy Rizzo
12 rue de Verneuil
75007 Paris

Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 11h à 18h30

Avatar
Antony Barroux
Depuis juillet 2006, Pixfan.com traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom

Les plus lus

Dialogue photographique avec Alexandra David Néel

Alexandra David Néel (1868-1969) est considérée comme l'une des plus grandes exploratrices du XXe siècle. La 6ème édition des rencontres "Automne Photographique en Champsaur" se...

Comment partager vos 9 meilleures photos Instagram ?

Si vous ne l'avez pas encore fait, il est encore temps de partager vos 9 meilleures photos Instagram de 2018. Je vous explique comment...

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d’un Reflex Canon ?

Comment Connaître le Nombre de Déclenchements d'un Reflex Canon ? Contrairement aux reflex Nikon et Pentax, Canon ne fournit par d'information sur le nombre de...

Google supprime le bouton « Voir l’image » des résultats de recherche

Google supprime le bouton "Voir l'image" des résultats de recherche afin de rendre les photos plus difficiles à voler. Une bonne nouvelle pour tous...