Newsha Tavakolian est la lauréate de la 5e édition du prix Carmignac Gestion du photojournalisme. Cette édition a pour thématique l’Iran, puissance au centre des enjeux géostratégiques internationaux du fait de sa position géographique, sa situation économique et sa potentialité nucléaire.

Newsha Tavakolian© Newsha Tavakolian pour la Fondation Carmignac

Newsha Tavakolian est une photographe autodidacte qui a commencé sa carrière à 16 ans au quotidien féminin Zan. En 1999, alors âgée de 18 ans, elle était la plus jeune photographe à couvrir le soulèvement étudiant qui a été un événement déterminant pour le mouvement réformiste naissant du pays.

En 2000, elle rejoint l’agence new-yorkaise Polaris Images et entamme en 2002 une carrière internationale. Elle traite la guerre en Irak pendant plusieurs mois. Elle a couvert plusieurs conflits régionaux et catastrophes naturelles, et a réalisé des documentaires sociaux en Irak, au Liban, en Syrie, en Arabie Saoudite, au Pakistan et au Yémen.

Rompant avec la prédominance masculine occidentale dans le photojournalisme au Moyen-Orient, elle a constitué un groupe de six femmes photographes de la région, réunies sous le nom de RAWIYAH.

Ses travaux ont été publiés dans des revues et des journaux du monde entier comme Time, Newsweek, Stern, Le Figaro, Colors, The New York Times, Der Spiegel, Le Monde, NRC Handelsblad et The New York Times Magazine.

Newsha Tavakolian

L’exposition des photographies de Newsha Tavakolian sera présentée à la Chapelle des Beaux-Arts du 7 novembre au 7 décembre 2014 et dans plusieurs villes d’Europe en 2015.

Chapelle des Beaux-Arts
14, rue Bonaparte
75006 Paris
du mardi au samedi de 11h à 19 h
Entrée libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom