Dans cadre du mois de la photo, le musée Carnavalet présente du 28 octobre 2014 au 1er février 2015, le Paris du photographe anglais, Michael Kenna. Une plongée dans l’intimité d’une ville où le temps semble s’être arrêté.

A l’occasion d’un importante donation de l’artiste, le musée Carnavalet révèle une cinquantaine de photographies de la capitale, qui prend sous l’impulsion du photographe une dimension merveilleuse, parfois étrange.

Avec de petits formats, toujours en noir et blanc, Michael Kenna immortalise la poésie des paysages qu’ils soient naturels ou travaillés par l’homme.

Privilégiant une composition graphique, l’artiste joue avec les lignes et les volumes, le visible et l’invisible. Les temps de pose longs gomment la présence humaine, laissant entrevoir des paysages pareils à la rêverie d’un promeneur solitaire.

Michael KennaBookstalls, Study 2, Paris, France. 2011
© Michael Kenna, Courtesy Galerie Camera Obscura – musée Carnavalet

Michael KennaLes Fontaine du Palmier, Study 3, Paris, France. 2010
© Michael Kenna, Courtesy Galerie Camera Obscura – musée Carnavalet

Michael KennaPont Neuf, (Merci Brassai), Paris, France. 1992
© Michael Kenna, Courtesy Galerie Camera Obscura – musée Carnavalet

Né en 1953 à Widnes (Angleterre), Michael Kenna définit très tôt son mode opératoire en réalisant des séries autour de lieux qu’il explore inlassablement. Influencé par Bill Brandt mais aussi par Eugène Atget et Brassaï, le travail de Michael Kenna rejoint la veine des grands photographes paysagistes.

Michael Kenna

Informations pratiques

Michael Kenna, Paris
Exposition du 28 octobre 2014 au 1er février 2015
Entrée gratuite

Musée Carnavalet
16, rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris

Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h sauf les lundis, jours fériés, dimanches de Pâques et de Pentecôte

Lien : http://www.carnavalet.paris.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom