Michael Kenna au Mont-Saint-Michel, une exposition inédite pour célébrer l’achèvement des travaux de rétablissement du caractère maritime de la baie.

Rares sont les photographes qui traduisent avec autant d’aisance l’atmosphère d’un lieu que le photographe britannique. Né en 1953 à Widnes (Cheshire), petite ville industrielle du nord de l’Angleterre, Michale Kenna se passionne très jeune pour les Arts.

Il poursuit des études à la Banbury School of Art et au London College of Printing d’où il sort diplômé en photographie en 1976.

Maître du paysage en noir et blanc et voyageur infatigable, le photographe est aujourd’hui mondialement connu. Il a noué un lien particulièrement profond et spirituel avec le lieu et son abbaye bénédictine fondée en 966.

La marche, l’observation nocturne et diurne, l’écoute, l’attente, la méditation et la prise de vue ont rythmé et nourri le temps des différents séjours qu’il fit au Mont-Saint-Michel.

Paysages, éléments architecturaux, jeux de lumière, pose longue ou courte, Michael Kenna célébre la beauté des paysages et l’élégance du bâti. Il incite le spectateur à pousser les portes, emprunter les chemins et attacher son regard aux détails invisibles.

Le photographe qui réalise lui-même tous ses tirages argentiques travaille avec le même état d’esprit que les artisans médiévaux qui ont façonné le lieu.

Michael Kenna au Mont-Saint-Michel© Michael Kenna

« L’abbaye escarpée, poussée là-bas, loin de terre, comme un manoir fantastique, stupéfiante comme un palais de rêve, invraisemblablement étrange et belle. »
Guy de Maupassant

Le 1050e anniversaire de l’abbaye bénédictine du Mont-Saint-Michel est aussi l’occasion de rappeler la fondation voulue en 966 par Richard 1er, duc de Normandie. Car c’est dans l’élan de ce geste à la fois spirituel et politique que seront bâtis au fil du temps l’église abbatiale, le cloître et la plupart des bâtiments monastiques toujours en place.

Preuve de son profond attachement au lieu, Michael Kenna a accepté d’être le parrain de « La Merveille », la rose du Mont-Saint-Michel.

« J’ai proposé à l’artiste-photographe de devenir le parrain de la fleur du Mont, car son œuvre en Noir et Blanc éclaire l’esprit du projet ROSE en Mont-Saint-Michel. Il s’agit d’une épure, à la forme naturelle et minimaliste, qui vient juste souligner les espaces; une certaine écoute des lieux traversés, des éléments, d’une « matière immobile invisible et silencieuse ».
À l’instar de Michael Kenna, je me sens un artisan de la Lumière et de ce grand Silence. ROSE épouse le travail du photographe, car ils contiennent tous deux les énergies apaisantes et initiatiques d’une lente méditation contemplative commune. » commente Christian Hanak.

Informations pratiques

Michael Kenna

L’exposition du 3 juin au 27 août 2016, accessible sans supplément au droit d’entrée

Ouvert tous les jours de 9h à 19h
Tarif 9 euros

Abbaye du Mont-Saint-Michel
Salle des Hôte
50170 Le Mont-Saint-Michel

http://www.abbaye-mont-saint-michel.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom