Matthias Pasquet lauréat du Prix QPN 2015.

Le jury final du Prix QPN s’est réuni le mardi 16 juin 2015 à Paris. Il a désigné Matthias Pasquet lauréat du Prix QPN 2015, son travail primé sera exposé dans le cadre de la Quinzaine Photographique Nantaise dont la 19ème édition se déroulera du 11 septembre au 11 octobre 2015.

Sa série Opération d’archéologie préventive a fait l’unanimité du jury. Elle a été réalisée avec le concours de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Ses images témoignent des strates, excavations, empreintes, traces et échantillons prélevés du sol et des outils et méthodes des archéologues. Elles reversent les attendus de la photographie de paysage et ouvrent de nouveaux champs exploratoires.

« J’ai accom­pa­gné durant 6 mois les recher­ches réa­li­sées par l’Inrap dans le cadre de l’amé­na­ge­ment du quar­tier de l’École poly­tech­ni­que par l’établissement public Paris-Saclay, située sur les com­mu­nes de Palaiseau et de Saclay. J’ai ensuite suivi les post-fouilles effec­tuées dans le centre archéo­lo­gi­que de Pantin.

L’Inrap assure la détec­tion et l’étude du patri­moine archéo­lo­gi­que touché par les tra­vaux d’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire. L’archéo­lo­gue est à la recher­che de l’objet, de la trace d’une époque révo­lue ; il creuse, des­sine, pho­to­gra­phie, archive et publie. Son tra­vail repré­sente les pré­mi­ces de la créa­tion his­to­ri­que.

Le tra­vail de fouilles et de post-fouilles est placé dans une tem­po­ra­lité flot­tante et incer­taine. C’est une dicho­to­mie trou­blante entre deux époques, un ver­ti­gi­neux bond d’une ving­taine de siè­cles sépare le pré­sent de la fouille et l’objet d’étude. Nous avons alors affaire à des objet fan­tô­mes, oubliés pen­dant un temps et appar­te­nant au passé, ils réap­pa­rais­sent. Comment les archéo­lo­gues, malgré leur rigueur scien­ti­fi­que, peu­vent-ils les appré­hen­der ? »
Matthias Pasquet

Matthias Pasquet© Matthias Pasquet

Matthias Pasquet est diplômé de l’école des Gobelins (Paris) et de l’École Supérieure d’Études Cinématographiques (ESEC, Paris 12ème). En 2013, Matthias Pasquet a reçu la mention spéciale de la Bourse du Talent Espace #56 (Vestiges, Élodie Marchand, Matthias Pasquet). En 2014, il est le lauréat de la Bourse du Talent Espace #60.

Il a exposé son tra­vail dans le cadre du Prix Bourse du Talent Espace en 2013 et 2014 à la Bibliothèque Nationale de France et à la Maison Européenne de Lille.

Site personnel : http://cargocollective.com/matthias_pasquet/

Le jury final était composé de :

– Molly Benn, co-fondatrice du web magazine Our age is thirteen
– Wilfrid Estève, président de FreeLens
– Hervé Jézéquel, photographe
– Hervé Marchand, directeur de la QPN

Lien : http://www.qpn.asso.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom