Marcel Bovis à la Maison de la Photographie Robert Doisneau du 6 février au 26 avril 2015.

Le 31 janvier 1991, Marcel Bovis fait don de ses archives à l’État, l’exposition présente un ensemble d’images réalisées à partir des négatifs originaux du photographe conservés par la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine.

Elle s’intitule 6×6 en référence à ce format prédominant das l’œuvre de Bovis, plus de la moitié des négatifs noir et blanc, soit près de 10 000 clichés, produits au cours de trente années de carrière.

Marcel Bovis achète son premier Rolleiflex 6 x 6 en 1933. L’analyse approfondie de son œuvre révèle une exploitation systématique des propriétés de ce format, une recherche et un sens de la « composition correcte et définitive ».

Marcel BovisStand de tir, Paris, 1948
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

« C’est très gentil de ne parler que des images, mais elles n’ont été possibles que par l’évolution bénéfique de la technique. »
Marcel Bovis

Marcel BovisLa queue pour le bus, Londres, 1947
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel BovisTavel, 1950
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel BovisLiverpool Station, Londres, 1947
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel BovisLa fête boulevard Rochechouart, Paris, 1945
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel BovisJacques et Jeannette de dos , 1934
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel BovisGraffiti et chaussures blanches, La Rochelle, 1938
© Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais / Marcel Bovis

Marcel Bovis (1904-1997) est formé à l’École nationale des Arts Décoratifs de Nice. Il se convertit à la photographie pendant son service militaire et en fait son métier à partir de 1933. Il publie la même année ses premières images dans Scandale et illustre Les Suicidés, un roman-feuilleton de Georges Simenon.

Après la guerre, il bénéficie de missions photographiques d’importance pour le Commissariat général au tourisme ou l’administration des Monuments Historiques et fonde le Groupe des XV en compagnie de René-Jacques, Daniel Masclet ou encore Willy Ronis. L’association tente alors de faire reconnaître l’art et le statut du photographe, défendant les valeurs et les droits de la profession.

Autodidacte, il acquiert à travers ses lectures et ses rencontres les connaissances techniques qu’il sait enrichir de trouvailles personnelles : virages, teintes, solarisations. Son érudition en fait un praticien tout désigné pour ajouter à son œuvre une dimension d’historien de la photographie : 150 ans de photographie française (1979) et les Appareils photographiques français (1993).

Informations pratiques

Marcel Bovis, 6×6

Exposition du 6 février au 26 avril 2015 à la Maison de la Photographie Robert Doisneau à Gentilly

Du mercredi au vendredi de 13h30 à 18h30, samedi et dimanche de 13h30 à 19h00
Entrée libre

Accès : RER B station Gentilly, bus n°57, 125, 184 arrêt Mairie de Gentilly, tramway t3 arrêt Stade Charlety

Maison de la Photographie Robert Doisneau
1 rue de la division du Général Leclerc
94 250 gentilly

Exposition du 30 janvier au 1er mai 2016

Essar[t]s de Bram
avenue Georges Clémenceau
11150 Bram

Lien : http://www.maisondoisneau.agglo-valdebievre.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom