La Galerie Esther Woerdehoff réunit 2 amis de longue date pour une exposition, Marc Sommer et Laurence Demaison.

Couverture :  Le studio, 2011, Tirage argentique contrecollé sur aluminium, 42 x 53 cm, édition de 7 © Laurence Demaison, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Laurence Demaison est représentée par la galerie depuis 20 ans, elle convaincu son ami Marc Sommer de présenter son travail jusqu’alors complètement inédit. C’est une révélation, tant le travail du photographe autodidacte décrit un univers paradoxal, où une grande
fantaisie accompagne un humour cruel et inattendu.

Laurent Demaison présente ses dessins et sculptures issus de sa démarche plasticienne. Un univers qui se rapproche des séries photographiques qui l’ont fait connaitre. Dépassant les limites de l’autoportrait, la photographe joue avec les limites du medium. Elle fait preuve d’une maitrise totale du noir et blanc, de la prise de vue au tirage.

Marc Sommer et Laurence Demaison© Marc Sommer, courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Marc Sommer et Laurence DemaisonLes lois de l’amnésie, 2008
Tirage jet d’encres pigmentaires, 70 x 60 cm, édition de 7
© Marc Sommer, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Marc Sommer et Laurence DemaisonDéviance, 2014
Tirage jet d’encres pigmentaires, 50 x 40 cm, édition de 12
© Marc Sommer, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Marc Sommer est né en 1970 à Strasbourg. Il poursuit des études administratives et financières à Nice, puis étudie la littérature allemande à Heidelberg et à Vienne. A partir de 1996, il voyage et séjourne régulièrement en Europe de l’Est et commence à pratiquer la photographie argentique en amateur. A partir de 2007, il commence à travailler en photographie numérique et débute en 2010 son premier travail d’ampleur sous le titre Les apologues.

Photographe autodidacte, Marc Sommer élabore ainsi depuis plusieurs années et sans la montrer jusqu’à présent, une oeuvre où les objets inventés côtoient les mises en scènes de personnages, souvent ses proches mis à contribution. Refusant la facilité du montage numérique, le photographe construit patiemment ses mises en scènes, avec une grande exigence formelle.

Marc Sommer et Laurence DemaisonSans titre, monotype N°3, 2015
Monotype argentique, 80 x 60 cm, pièce unique
© Laurence Demaison, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Marc Sommer et Laurence DemaisonDans les nuages N°5, 2013
Tirage argentique contrecollé sur aluminium, 45 x 61 cm, édition de 7
© Laurence Demaison, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Laurence Demaison est né en 1965. Après des études d’architecture, elle aborde la photographie en autodidacte. Suite à deux années d’essais avec des modèles, elle s’oriente vers l’autoportrait en 1993, ce qui modifie profondément ses recherches.

Le propos n’est plus de chercher à magnifier un corps étranger, mais tout au contraire de dissimuler ou modifier le sien. Laurence Demaison met à profit les possibilités techniques de la photographie argentique noir et blanc, jouant sur le temps de pose, le flou, le contraste ou le négatif, pour créer des images intrigantes et singulières, sans aucune manipulation au delà de la prise de vue.

Dans cette quête plastique et expérimentale autour de son propre corps, l’aspect graphique de l’image prend une importance grandissante. Les séries se succèdent, renouvelant toujours son approche, dans une œuvre à la fois multiple et extrêmement cohérente.

Informations pratiques

Marc Sommer et Laurence Demaison

Exposition du 3 novembre au 19 décembre 2015
Vernissage mardi 3 novembre 2015 de 18h à 21h, en présence des artistes

Galerie Esther Woerdehoff
36 rue Falguière
75015 Paris – France

Du mardi au samedi de 14h à 18h
Lien : www.ewgalerie.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom