Le Jeu de Paume (Paris 8e) présente jusqu’au 20 janvier 2013 l’œuvre photographique de Manuel Álvarez Bravo (Mexico, 1902-2002). Développée durant huit décennies, elle constitue un jalon essentiel de la culture mexicaine du XXe siècle. À la fois étrange et fascinante, sa photographie a souvent été perçue comme le produit imaginaire d’un pays exotique, ou comme une dérive excentrique de l’avant-garde surréaliste.

L’exposition présente une sélection de 150 images visant à mettre en lumière un ensemble spécifique de motifs iconographiques dans le travail de Manuel Álvarez Bravo : les reflets et trompe-l’oeil de la grande métropole ; les corps gisants, réduits à de simples masses ; les volumes de tissus laissant entrevoir des fragments de corps ; les décors minimalistes à l’harmonie géométrique ; les objets à signification ambiguë…

Ondas de papel (Vagues de papier) vers 1928
Manuel Álvarez Bravo
Épreuve gélatino-argentique tardive.
Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.
© Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

Manuel Álvarez BravoLos agachados (Les Courbés) 1934
Manuel Álvarez Bravo
Épreuve gélatino-argentique tardive.
Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c
© Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

L’exposition permet de porter un regard neuf sur la production de Manuel Álvarez Bravo qui constitue un discours poétique à part entière, autonome et cohérent, patiemment élaboré au fil du temps.

Informations pratiques

Manuel Álvarez Bravo.
Un photographe aux aguets (1902-2002)

Du 16 octobre 2012 au 20 janvier 2013

Jeu de Paume
1 place de la Concorde
75008 Paris

Horaires : Mardi de 11h à 21h. Du mercredi au dimanche de 11h à 19h. Fermeture le lundi, y compris les jours fériés.

Tarifs : Plein tarif : 8,5 euros / Tarif réduit : 5,5 euros

Lien : www.jeudepaume.org

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom