Dans le cadre du Festival Circulation(s), la Galerie Esther Woerdehoff présente les dernières œuvres de Maia Flore.

Depuis l’automne 2017, Maia Flore continue ses recherches à l’école du Fresnoy-Studio des arts contemporains. Cette situation est pour elle l’occasion de réfléchir à la manière qu’a le corps de réagir avec l’environnement dans lequel il se trouve.

Maia Flore explore la relation entre le corps et l’espace. Elle fixe son corps dans le paysage qu’elle photographie, un espace soigneusement pensé et chorégraphié.

Maia Flore met en scène des situations qui racontent sa poursuite du moment absolu, celui où tous les éléments d’un espace s’équilibrent pour faire ressentir un frisson de quelques secondes, qui s’évapore ensuite.

Ces photographies sont des quêtes, des processus nourris par les pérégrinations de l’artiste, et qui réussissent à faire sortir la photographie du cadre, en ajoutant à la prise de vue un travail de collage et d’assemblage de matériaux.

Ses images transmettent les sensations qu’elle a elle-même ressenti : une chute, le souffle du vent, le froid d’un morceau de glace, et enfin, le soulagement d’avoir échappé pour quelques instant aux règles de l’espace et du temps.

maia flore© Maia Flore, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

maia flore© Maia Flore, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Maia Flore

Lauréate du prix HSBC en 2015, Maia Flore est une photographe française née en 1988. Après une formation à l’École des Gobelins, elle devient membre de l’Agence Vu et commence à exposer ses œuvres en 2011 lors du Festival Circulation(s) et des Rencontres d’Arles.

Dans l’été 2012, elle effectue une résidence en Finlande et commence à travailler sous la forme d’installations. Les années suivantes, elle poursuit cette recherche au Kala Art Institute de Berkeley en Californie.

Prenant sa propre personne comme modèle, Maia Flore détourne, modifie ou augmente le monde, comme pour dire qu’elle ne se soumettra pas à ses lois. En inventant des situations où son corps agit avec le paysage ou le décor, elle transfigure la réalité. Ses photographies appellent au voyage, au rêve et à l’imaginaire.

Informations pratiques

Exposition du 14 mars au 05 mai 2018
Vernissage mercredi 14 mars 2018, de 18h à 21h, en présence de l’artiste

Galerie Esther Woerdehoff
36 rue Falguière
75015 Paris

Tel : +33 09 51 51 24 50

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom