Magnum Photos, histoires de portraits à Bercy Village.

Magnum Photos, histoires de portraits à Bercy Village, exposition du 4 juin au 30 août 2015. Les clichés de Philippe Halsman, Elliott Erwitt et Bruce Gilden investissent les passages de Bercy Village, donnant à voir l’humain sous toutes ses coutures. A travers ces portraits, les trois photographes ouvrent une fenêtre sur notre société depuis les années 1950 jusqu’au début des années 2000.

Philippe Halsman est né à Riga en 1906. Il part installer à Paris son atelier studio à Montparnasse, où défilent les plus grandes personnalités de l’époque : André Gide, Le Corbusier, André Malraux, Marc Chagall, ou encore Dalí avec qui il réalisa les fameux clichés « la moustache de Dalí » et « Dalí Atomicus ».

Le travail d’Halsman se démarque par le renversement des limites spatiales et de l’être humain, via la technique du « jumping » qui, selon lui, saisit l’essence de l’être humain.

Magnum Photos, histoires de portraits
USA. New York City. Halsman’s studio. 1959.
American actress Marilyn MONROE.
© Philippe Halsman / Magnum Photos

Elliott Erwitt est né à Paris en 1928 de parents émigrés russes. Il partage son enfance entre l’Allemagne, la France et l’Italie. A 13 ans, il s’installe définitivement à Los Angeles, où son talent photographique ne tarde pas à séduire l’oeil de Robert Capa.
Erwitt arpente l’Europe et les États-Unis, à l’affût de toute scène empreinte d’émotion à vif, faisant de lui un artiste confirmé, doté d’une sensibilité touchante comme comique. Artiste prolifique, Erwitt multiplie les clichés et les reportages photographiques, travaille pour la revue Life, participe à de nombreuses expositions dont la célèbre The Family of Man du Musée d’Art Moderne de New-York en 1955, puis se forge un nom dans le paysage audiovisuel, en tournant des films et des programmes de télévision comiques et satiriques.

Magnum Photos, histoires de portraits
USA. New York. Corning. 1976.
© Elliott Erwitt / Magnum Photos

Bruce Gilden est né à Brooklyn en 1946. Il s’oriente très jeune vers la photographie de rue. Il transpose ses études en sociologie sur la vie de tous les jours, en photographiant les passants dont l’attitude l’interpelle. Appréhendant la vie de quartier comme un théâtre de rue, il tente d’immortaliser dans ses clichés la façon dont les gens partagent un même espace urbain.
Les choix artistiques de Bruce Gilden traduisent son intérêt pour le populaire et son engagement social. Il part ainsi à la découverte de civilisations peu connues du public et des quartiers mal famés, révélant dans ses clichés la beauté, la misère et l’intensité émotionnelle de leurs habitants.
Haïti, une de ses destinations privilégiées, a fait l’objet d’un livre du même nom, qui lui a valu le prix du meilleur livre européen de la photographie. Bruce Gilden est également célèbre pour ses clichés des rues de New-York, de Londres et des bas-fonds de Tokyo, notamment avec ses fameuses photos de mafieux japonais, les yakuzas.

Aux côtés de ces photos d’anthologie, figureront 40 portraits sélectionnés parmi les plus créatifs, les plus audacieux et les plus réussis, immortalisés le temps de l’événement Photobooth le 28 mars dernier.

Informations pratiques

Magnum Photos, histoires de portraits
Exposition gratuite et accessible 7 jours sur 7

Bercy Village
Passage Saint-Vivant
Cour Saint-Emilion
75012 Paris

Métro : Ligne 14 – Cour Saint-Emilion
Bus : Lignes 24, 109, 111 et Noctilien (arrêt Avenue des Terroirs de France) et 64 (arrêt Dijon-Lachambeaudie ou Baron Le Roy)
Parkings : Saint-Emilion et Bercy Lumière

Lien : www.bercyvillage.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom