L'Irlande de Martin Parr, quatre décennies de changements majeurs

L’Irlande de Martin Parr, quatre décennies de changements majeurs

4 minute(s) de lecture

Depuis 40 ans, le photographe de l’agence Magnum, Martin Parr photographie l’Irlande. Son travail qui couvre la période de 1979 à 2019 est présenté au Centre Culturel Irlandais de Paris.

L’Irlande de Martin Parr relate les moments les plus importants de l’histoire des deux Irlande. Au cours de ses nombreuses visites sur l’île et son installation au début des années 80, le photographe britannique a su saisir un pays en pleine mutation, notamment marqué par l’américanisation, la période de forte croissance économique entre les années 1990 et 2001-2002 ou l’impact du Brexit.

Alors que le pays était autrefois perçu comme un bastion de la tradition et de la stabilité, il est aujourd’hui considéré comme un modèle de modernité et de dynamisme. Cette transformation est particulièrement visible dans les domaines de l’économie, de la politique et de la culture. Il est difficile de penser à un pays qui a changé si radicalement dans cet espace de temps relativement court.

L’Irlande de Martin Parr

Visite du pape en 1979, lorsqu’un tiers de la population du pays assiste à la messe au Phoenix Park de Dublin, courses équestres et foires au bétail, salles de bal, vacances en bord de mer… ses clichés en noir et blanc puis en couleur s’inscrivent entre récit historique et chronique sociale, entre documentaire et instantané.

© Martin Parr/Magnum Photos
© Martin Parr/Magnum Photos

L’Irlande de Martin Parr relate les aspects les plus traditionnels de la vie rurale tels que les foires aux chevaux et les danses, mais a également les premiers indices de la nouvelle richesse des irlandais sous la forme des bungalows qui surgissaient partout, remplaçant les habitations plus traditionnelles.

© Martin Parr/Magnum Photos

Parr a également exploré des domaines liés à l’américanisation comme le lancement du premier McDonald’s avec service au volant.

Il s’est également penché sur l’Irlande du Nord et a documenté comment, après l’accord du Vendredi saint, les lieux des affrontements sont devenus le centre d’un nouveau boom touristique.

© Martin Parr/Magnum Photos

L’Irlande de Martin Parr : le photographe s’est également intéressé au Dublin contemporain avec le phénomène de gentrification qui voit s’imposer une nouvelle population jeune, issue de l’industrie des nouvelles technologies, au cœur des docklands.

Martin Parr « chroniqueur de notre temps »

Né en Angleterre en 1952, Martin Parr est célébré dans le monde entier pour ses clichés qui examinent les différents aspects de la vie moderne sous un angle à la fois intime, satirique et anthropologique.

Depuis le début des années 1980, son travail s’attache à présenter le mode de vie de l’anglais moyen, reflet du déclin social et moral de la classe ouvrière sous Margaret Thatcher.

Cette approche indirecte du documentaire social et son imagerie novatrice vont lui permettre d’acquérir une renommée internationale. En 1994, il devient membre à part entière de l’agence Magnum Photos.

L’Irlande de Martin Parr
Du 11 novembre 2022 au 8 janvier 2023

Centre Culturel Irlandais
5 rue des Irlandais
Paris 5e

Du lundi au dimanche de 14h à 18h
Le mercredi de 14h à 20h

Partager cet article
Note éditoriale : Nous percevons une commission sur les liens partenaires présents sur Pixfan. Les commissions n'affectent pas les opinions ou les évaluations de nos rédacteurs. Si vous souhaitez nous aider, pensez à utiliser nos liens partenaires. Code créateur : PIXFAN
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quitter la version mobile