Après un vol qui l’a amené à 39 045 mètres d’altitude grâce à un ballon gonflé à l’hélium, Felix Baumgartner a réalisé dimanche matin un saut record historique depuis la frontière de l’espace, exactement 65 ans après l’exploit de Chuck Yeager, devenu alors le premier homme à franchir le mur du son à bord d’un avion autopropulsé expérimental. Le parachutiste professionnel de 43 ans a également battu deux autres records du monde (saut en chute libre le plus élevé et vol en ballon habité le plus élevé), laissant celui de la chute libre la plus longue à son mentor, le colonel Joe Kittinger.

Baumgartner a atterri sain et sauf en parachute dans le désert du Nouveau Mexique, après s’être élancé de sa capsule spatiale à 39 045 mètres d’altitude pour revenir sur terre en chute libre. Au cours de son saut dans le quasi vide stratosphérique, il a atteint la vitesse maximale de 1 342 km/h avant d’être ralenti par l’atmosphère au cours de sa chute libre de 4 minutes et 20 secondes. En tout, le saut de Baumgartner a duré 9 minutes et 3 secondes.

Des millions de personnes à travers le monde ont assisté à son ascension puis à son saut, diffusés en direct sur les chaînes de télévision et sur Internet. A un moment donné de sa chute libre, Baumgartner a donné l’impression de partir en rotation rapide mais il a rapidement repris le contrôle avant d’ouvrir son parachute, sous les acclamations des membres de l’équipe au sol et les soupirs de soulagement des spectateurs du monde entier.

Baumgartner et son équipe se sont entraînés et préparés pendant cinq ans pour cette mission destinée à faire progresser la compréhension scientifique des réactions du corps humain dans les conditions extrêmes rencontrées à la frontière de l’espace.

Lien : www.redbullstratos.com

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom