Les lauréats Prix Lens’Art Photographic 2016 : trois lauréats et quatre mentions spéciales.

Créé en 2012 sur une proposition d’Hervé Dorval, le Prix Lens’Art Photographic a pour ambition de soutenir la création photographique contemporaine en révélant chaque année trois lauréats.

Intégré au Salon International des Métiers d’Arts, le prix participe à la reconnaissance de l’art photographique et des photographes auteurs.

Le thème de la cinquième édition du Prix Lens’Art Photographic était “Frontière[s]”, entendue(s) dans une définition large de “limite(s) séparant deux phénomènes, deux régions , deux concepts ou même simplement deux choses différentes.”

Les candidats étaient invités à produire une série de 12 à 15 photographies sur ce thème.

1er Prix : David AGIUS

Artiste plasticien, David Agius est né en 1988. Il prépare actuellement une thèse d’arts plastiques (Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne) autour de la question du seuil, cet objet paradoxal qui apparait comme une “limite marquant un passage vers un autre état, ou vers une situation nouvelle”.

À la manière d’un scientifique, il met au point des expérimentations permettant de recréer les conditions d’apparition du seuil.

La série “Déterritorialisation” est une expérimentation favorisant l’apparition de seuils générés par la rencontre entre différentes espèces de micro-organismes.

Placés dans un dispositif photographique conçu pour l’œuvre, les micro-organismes sont cultivés dans un environnement approprié, mais hautement sélectif. Pour survivre, tous doivent naturellement mettre en place des stratégies de prolifération, en traversant une frontière, un seuil, qui les mènera vers les ressources nécessaires à leur sauvegarde, rejouant, en définitive, la sélection naturelle darwinienne.

Prix Lens'Art Photographic 2016Déterritorialisation
© David AGIUS

En plus de sa formation universitaire, il a suivi différents workshops auprès notamment de Julien Prévieux, Anne Creissels et Hélène Singer. Son travail a été présenté depuis 2010 dans des foires internationales d’art contemporain et lors d’expositions collectives en France.

2ème Prix : Jean-Claude DELALANDE

La série “Quotidien” du photographe Jean-Claude DELALANDE met en scène un homme accompagné de son épouse et parfois de son fils qui regarde fixement l’objectif.

L’absence totale d’émotion émanant de ces protagonistes crée une atmosphère à la fois atone et empreinte de résignation qui prête à sourire.

Jean-Claude DELALANDE met en exergue les frontières présentes dans la structure sociale la plus élémentaire. La famille n’est plus une entité, elle n’est que le regroupement conventionnel et artificiel d’individualités parfaitement dissociées par l’incommunicabilité entre les êtres.

Prix Lens'Art Photographic 2016Quotidien
© Jean-Claude DELALANDE

Né en 1962, Jean-Claude DELALANDE est diplômé de l’École de photographie (MI 21) de Montreuil sous bois. Il est lauréat en 1993 du “Prix du jury Noir et Blanc Ilford” et de la dix-septième Bourse du Talent 2002, section Portrait.

3ème Prix : Dominique CLERC

Avec la série Welcome, le photographe Dominique Clerc s’attache à dénoncer les dérives identitaires qui agitent notre pays. Les crises au Moyen Orient, les actes terroristes et le contexte économique ont décuplé ces dernières années les craintes d’invasions migratoires.

Loin des idéaux de tolérance, d’accueil et d’universalisme, le discours politique tend à se radicaliser.

Prix Lens'Art Photographic 2016© Dominique CLERC

Dominique Clerc apprend son métier en tant qu’assistant dans la mode et la publicité. Parallèlement à une carrière publicitaire, un travail personnel le conduit à une première série d’expositions en France et aux États-Unis dans les années 1990.

Il quitte progressivement le studio pour se tourner l’extérieur. C’est à pied ou en moto qu’il explore la banlieue, la plaine ou souvent les grands ports du nord de la France. Des voyages incessants à la poursuite de ses lectures de jeunesse, Kerouac et autres écrivains voyageurs. Paysages souvent désolés et nostalgiques, les photographies qu’il en rapporte jouent à la fois sur l’intime et le territoire.

De ce parcours riche en expériences, Dominique CLERC a créé un nouveau langage photographique à la fois subjectif, fictionnel et pictural.

Les mentions spéciales

Ildiko PETER

Prix Lens'Art Photographic 2016© Ildiko PETER

Hugo AYMAR

Prix Lens'Art Photographic 2016© Hugo AYMAR

Julien ERMINE

Prix Lens'Art Photographic 2016© Julien ERMINE

Yves SALAÜN

Prix Lens'Art Photographic 2016© Yves SALAÜN

Prix Lens’Art Photographic 2016 : http://lensartphotographic.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom