Les jeunes et la photo : 1,4 milliard de photos sont prises chaque jour dans le monde, principalement sur les réseaux sociaux.

Avanquest vient de dévoiler les résultats du premier volet de son enquête OpinionWay* « Les jeunes et la photo », consacrée à la photo et aux jeunes de 14 à 18 ans. Qu’est ce que la photo représente pour eux ? Qu’est ce qu’ils font de leurs photos ? les impriment-ils ? la photo créatrice de lien social ?

Véritable objet générationnel, le téléphone mobile éclipse le déjà classique appareil photo numérique : les ados communiquent par la photo ( 9 ados sur 10 utilisent leur portable pour prendre des photos). La photo chez les jeunes devient un moyen de désignation pratique et ludique, bien plus qu’une passion esthétique.

– 40% des ados utilisent désormais la photo pour partager leur vie quotidienne avec leur entourage : lieu de vacances, mode, fête et surtout état d’âme et émotion du moment…

– 53% sont des photos d’amis et 37% d’eux-mêmes avec leurs amis.

Ils sont de grands adeptes de selfies :

– 62% des ados déclarent être des adeptes des selfies, loin devant le reste de la population française (22% seulement).

– 43% des 14-18 ans auraient d’ailleurs rêvé figurer sur le célèbre selfie de Brad Pitt, Angelina Jolie et toute la bande des Oscars 2014.

Les photos interdites deviennent également un must. Photos compromettantes de personnes de leur entourage lors d’une fête, photos de professeurs en classe, ou encore photos intimes…

– 55% des 14-18 ans déclarent prendre des photos interdites.

« L’exhibition » et le partage sont largement répandus chez les jeunes :

– 40% des 14-18 ans postent leurs photos sur les réseaux sociaux, 40% les envoient par MMS et 31% par mail, plus facile pour les exhiber, les échanger, les transformer ! Une photo imprimée est « sacrée » pour eux.

– Pour 53% des 14-18 ans, pour imprimer leur photo il faut vraiment une occasion très spéciale.

– 62% d’entre eux estiment que réaliser un album photo est une bonne raison pour imprimer ses photos.

Pour 1 ado sur 4, le prix de l’impression reste le principal frein (23% aimeraient bien que le prix baisse).

S’ils passent moins facilement ce cap de l’impression que leurs aînés, les photos que les ados choisissent d’imprimer présentent une valeur sentimentale et émotionnelle toute particulière.

– 24% des 14-18 ans déclarent imprimer leurs photos (contre près de 40% des Français tous âges confondus)
– Les moments passés en famille représentent 53% des photos imprimées par les adolescents.

Les jeunes et la Photo

A la lecture de cette étude, le sociologue Ronan Chastellier constate l’émergence d’une photo plus spontanée, la photo réflexe, la photo d’état d’esprit ou d’attitude. La photo se prend instinctivement, sans beaucoup de recul, sur le mode de la pulsion et du désir.

Pour Ronan Chastellier, la généralisation de la photo numérique instaure une nouvelle forme de lien social, une pratique qui se substitue à la conversation. La dimension « fun » de la photo a été « augmentée ». Dans cet esprit, on retouche beaucoup ses photos, avec un logiciel (36% pour les jeunes) ou avec des applications spéciales (18%). En revanche l’image imprimée est plus exceptionnelle chez les ados même si ils lui reconnaissent une dimension affective et un caractère fortement émotionnel.

* Enquête OpinionWay menée en mai 2014 auprès de 1 112 personnes dont 104 adolescents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom