Les Démons de Jésus, Jean-Fabien présente du 10 au 31 Janvier 2015 au Larocafé de Romainville une série photographique composée de 30 clichés qui dévoilent cette banlieue que l’on pourrait croire figée dans le temps. Quelque part entre les années 60 et 70.

Les Démons de Jésus forment un road trip nocture, quelque part dans le haut Montreuil et jusqu’à la frontière de Romainville. Dans une ambiance polar à la Melville, les personnages se baladent dans un décor brut, parfois inquiétant, plombé par les éclairages au néon.

Fruit d’une succession de rencontres humaines et photographiques avec le musicien Johnny Montreuil, Jean-Fabien a voulu créer un univers photographique fidèle au personnage ou fiction et réalité se mêlent.

Johnny Montreuil sortira son premier album « Narvalo City Rockers » en mars 2015.

« Narvalo City Rockers » raconte, en une poignée de titres féroces, la vie déglingue d’un loulou de banlieue traînant son blues et sa contrebasse de bars en bars. Ce sont des histoires de caniveaux et de chiens galeux, qui se chantent jusqu’à plus soif derrière les rideaux de fers baissés de troquets paumés.
Des histoires plus ou moins vraies qui embrassent les destins monotones et tragiques de loosers magnifiques.
Jean-Fabien

Pour Jean-Fabien, ce parcours photographique nocturne est aussi une façon de raconter la ville d’une façon singulière, de la laisser s’exprimer sous la lumière crue des néons avant qu’elle ne disparaisse, « une occasion de faire parler les murs avant qu’ils ne s’écroulent pour donner place à une nouvelle architecture ».

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

En posant les bases de l’univers visuel de Johnny Montreuil, c’est aussi la mémoire de la ville et de ses habitants que j’ai photographié.
Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Comment cette série est née ?

Jean-Fabien : Nous avons tout d’abord fait un repérage en situation, directement autour du point de résidence de Johnny Montreuil.
A quatre (moi et trois membres du groupe), de nuit et sous la pluie, nous nous sommes baladés à pieds et en voiture dans ce haut Montreuil au allures de western urbain.

J’ai shooté les lieux et les situations qui m’inspiraient tout dialoguant, à la cool avec mes amis. Les photos étaient l’occasion de pause et non de poses puisque nous nous étions interdit toute forme d’expression figée.

Suite à cette première balade dont il a résulté une partie de la série des Démons de Jesus, nous avons organisé une seconde prise de vue, cette fois avec l’ensemble des membres du groupe et la 504.

Nous avons naturellement complété la série par des prises de vues sur les lieux repérés initialement, ou dans de nouvelles situations totalement inattendues. Ces photos avaient pour objet de poser une univers photographique, comme une extension narrative à l’album de Johnny Montreuil que le groupe venait d’enregistrer et qui sera disponible en mars prochain.

Elles s’intègrent également totalement dans mon travail personnel et ma démarche de photographe.

Quel équipement avez-vous utilisé

Jean-Fabien : Les photos ont été prises avec du matériel Fujfilm ( boitiers X-PRO1 et X-E2, optiques Fujinon 23 mm F1.4 et 35 mm F1.4), en lumières naturelles et à main levée.

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Les Démons de Jésus Jean-Fabien© Jean-Fabien

Jean-Fabien, journaliste dans le secteur de la culture pendant de longues années et actuellement Digital Content Strategist au sein du studio Transmedia Small Bang, i a découvert la photographie par un des hasards de la vie. Mais aussi parce qu’en tant que spécialiste des réseaux sociaux il s’est posé la question de l’image en tant que véhicule viral et vocabulaire universel.
Le fait de photographier avec un iPhone dès 2007 a ouvert des voies de partages et permis de réaliser un travail, notamment de « street photographie » de plus en plus complexe à aboutir de nos jours.

Son travail de photographie est de large spectre et rarement prémédité. Il aime capter l’instant, les expressions humaines sur le vif, son environnement immédiat. Toutefois, il ne m’interdit pas de travailler sur des séries telles que « La Vie Quotidienne de Madame Lapin » qui pose un regard bienveillant et décalé sur la situation de la Femme dans nos sociétés actuelles. Mais aussi, pour le magazine Gay « Xnotdead » un reportage sur la vie, l’Amour et le Sida, intitulé « Un Long Dimanche de Fiançailles ».

En 2012 il a co-fondé la galerie photographique « Le Sas » à Montreuil et assumé la direction artistique du lieu.

En juin 2015, Jean-Fabien présentera « Les Indices d’une Ville », travail quotidien réalisé à l’iPhone autour de la ville de Montreuil, dans le cadre de la résidence d’artiste du « Mur Pignon ». Ce même travail sortira en livre dans la collection « Villes Mobiles » des Éditions de Juillet.

Principales expositions

CRÈVE CŒUR, 2010-2011, EXPOSITION COLLECTIVE
LAS NOCHES DE LOS MUERTOS, 2010, UN LONG DIMANCHE DE FIANÇAILLES
INAUGURATION DE L’ESPACE 111, 2011, SONG TO THE SIREN (Série)
GALERIE LE SAS, 2012, LA VIE QUOTIDIENNE DE MADAME LAPIN (Série)
POLITICS, 2012, EXPOSITION COLLECTIVE
LE MANGE DISC, 2012, FUKUSHIMA MON AMOUR (Série)
LAS NOCHES DE LOS MUERTOS, 2013, PUT A SPELL ON ME
TRAITS D’UNION, 2013, ATELIERS PORTES OUVERTES, ROMAN PHOTO STREET ART, PAPIERS COLLÉS À TAILLE HUMAINE (Série)
TRAITS D‘UNION, 2014, LES DÉMONS DE JESUS (Extraits de la série)
LAROCAFÉ, 2015, LES DÉMONS DE JESUS (Série)
LES INDICES D’UNE VILLE, juin 2015, FRESQUE

Livre à paraître

GOOD MORNING MONTREUIL • JUIN 2015 • LIVRE DANS LA COLLECTION “VILLES MOBILES” AUX ÉDITIONS DE JUILLET

Liens

FLICKR (ALBUMS + SÉRIES)
https://www.flickr.com/photos/jfl/

EXPOSURE (STORYTELLING PHOTOGRAPHIQUE)
https://jean-fabien.exposure.co/

TUMBLR
http://neessousx.tumblr.com

Informations pratiques

« LES DÉMONS DE JESUS »
Jean-Fabien

Exposition du 10 au 31 Janvier 2015

Larocafé
62 Avenue de Verdun
93230 Romainville

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom