Offre spéciale Luminar AI
AccueilActualité PhotoExpositions PhotoLes brise-lames de Saint-Malo symboles emblématiques de la cité corsaire

Les brise-lames de Saint-Malo symboles emblématiques de la cité corsaire

© Claude Rodriguez

Telles des sentinelles, les brise-lames de Saint-Malo protègent fièrement la cité corsaire. Curieux alignement de troncs de chêne plantés dans le sable, disposés en quinconce et pouvant atteindre 7 mètres de haut, ils dessinent la silhouette côtière de la ville depuis le XVIIe siècle.

Uniques en leur genre, les brise-lames de la Grande Plage de Saint-Malo (dite la plage du Sillon) font désormais partie intégrante du patrimoine culturel français. Ils sont aujourd’hui au cœur d’une polémique qui anime toute la cité malouine.

brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez

En effet, en octobre prochain, 500 brise-lames de la Grande Plage de Saint-Malo, abîmés par les vagues, vont être déplantés pour les remplacer par des neufs. La Ville et l’État ont annoncé réfléchir à une possible vente de ces morceaux d’histoire. Une perspective qui inquiète les habitants. Une pétition a même été lancée pour sauver les brise-lames malouins. Claude Loncle son instigateur souhaite conserver dans la ville ces troncs bicentenaires qui font partie du patrimoine et racontent une partie de son passé.

Avant la disparition de 500 brise-lames de Saint-Malo, le photographe Claude Rodriguez a décidé de rendre hommage à ce patrimoine culturel exceptionnel qui ceinture la Cité des corsaires depuis près de 250 ans.

brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez
brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez

“Ces brise-lames sont, pour moi et pour de nombreux visiteurs de la Cité Corsaire, une grande source d’émerveillement et d’inspiration artistique. Toutes les photos présentées dans cette exposition sont un vibrant hommage à ces monuments sculptés par la nature qui ont côtoyé Chateaubriand et résisté aux pires déferlantes”, analyse Claude Rodriguez.

Brise-lames de Saint-Malo « C’est un tableau vivant dont les pieds bougent en permanence, au gré des vagues et des marées. »

brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez

“Malgré sa robustesse, le bois de chêne n’échappe pourtant pas à l’érosion insatiable du sel de mer. L’eau des marées sculpte le bois et le résultat est subjuguant. Le théâtre inquiétant qu’offrent ces géants de bois nous parle de l’irrévocable passage du temps…”

brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez

Une grande exposition photos, avec les plus beaux clichés de Claude Rodriguez des brise-lames de Saint-Malo, leur est consacrée du 27 juin au 2 juillet 2021 au Grand Hôtel des Thermes.

brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez
brise-lames de Saint-Malo
© Claude Rodriguez

Né à Bruxelles en 1932, devenu reporter photographe à Paris à l’âge de 18 ans, Claude Rodriguez a photographié les plus grandes stars, Jean Gabin, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Jean Marais, Michèle Morgan… Après les stars, le photographe se consacre à la publicité et s’exile au Canada pour persévérer dans cette voie. A 50 ans, il entame une nouvelle carrière en photographiant plus de 150 parcours de golf à travers le monde. A la manière des peintres flamands, Claude Rodriguez a l’art de capter les ombres et les lumières qui nous entourent et illuminent notre environnement.

Claude Rodriguez

“Les cris de Saint-Malo” de Claude Rodriguez
du 27 juin au 2 juillet 2021
Entrée libre

Le Grand Hôtel des Thermes
100, Boulevard Hébert
35400 Saint-Malo

Antony Barroux
Depuis 2006, Pixfan.com traite de la photographie et de ses évolutions. Des grands maîtres aux photographes contemporains. Des procédés argentiques et alternatifs aux dernières évolutions en matière de matériel et de logiciels mais aussi en terme d'usages.La photographie est en perpétuel mouvement à l'image de ses pratiques qu'elles soient amateurs ou professionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici