La culture de la Thaïlande est profondément imprégnée par le bouddhisme theravâda, religion officielle et pratiquée par presque toute la population (94%). Ces lieux de culte font partie du quotidien des Thaïlandais, très pratiquants. L’ornementation abondante et la présence d’or flamboyant caractérisent ces temples, lieux sacrés où la spiritualité règne en maître.

Les voyageurs qui découvrent ces temples sont happés par la sérénité et la profonde spiritualité qui se dégage de ces lieux. Petite visite en images de ces hauts lieux touristiques de Thaïlande.

Wat Arun

Le temple est situé dans le quartier de Bangkok Yai, sur la rive droite (Ouest) du fleuve Chao Phraya. Son nom complet est Wat Arunratchawararam Ratchaworamahavihara. Les toits du temple Wat Arun sont ornés de kinaries (femmes-oiseaux aux mains jointes).

Jirawat Plekhongthu© Jirawat Plekhongthu

Wat Saket

Le Wat Saket Ratcha Wora Maha Wihan, plus connu sous le nom de Wat Saket, est un temple bouddhique de Bangkok. Son chedi doré, construit sur une colline artificielle de 75 m, lui a valu le surnom de Temple de la montagne d’or. Il renfermait une relique du Bouddha.

Le Phu Khao Thong est une colline artificielle édifiée dans l’enceinte du Wat Saket.

inkid© InKid

Wat Rong Khun, the White Temple

Situé à 13 km au sud de Chiang Rai, le Wat Rong Khun est communément appelé le temple blanc. Il a été construit par Chalermchai Kositpipat, un artiste thaï de renom qui a voulu créer un tribut durable à Rama IX, roi actuel de Thaïlande, et également honorer sa ville natale.

Soma Images© Soma Images

Wat Phra Kaeo

Le Wat Phra Kaeo est situé à Chiang Rai.

 Prasit Rodphan© Prasit Rodphan

Wat Tham Pha Plong

Le Wat Tham Pha Plong se trouve à l’entrée des grottes de Chiang Dao.

Daniel Nahabedian© Daniel Nahabedian

Wat Suthat

Le Wat Suthat Thepwararam de Bangkok est l’un des six temples royaux de Thaïlande.

Eakchai Chowdee© Eakchai Chowdee

Wat Ku Tao

Le Wat Ku Tao, situé près du stade de Chiang Mai, fut construit en 1613. Il abrite un chedi unique qui ressemble à une pile de sphères de tailles différentes; on dit qu’il contient les cendres d’un fils du roi de Birmanie ayant régné de 1579 à 1607.

Construit en 1613 et situé près du stade de Chiang Mai, Wat Ku Tao est remarquable pour son Chedi unique qui ressemble à un empilement de sphères de tailles différentes; on dit qu’il contient les cendres d’un fils du roi de Birmanie ayant régné de 1579 à 1607.

rockaroundtheglobe© rockaroundtheglobe

Wat Pho

Le Wat Pho ou Wat Phra Chettuphon (temple du Bouddha couché), est un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok. D’une superficie de 8 hectares, il est situé à l’est de la Chao Phraya, immédiatement au sud du Palais royal (Bangkok).

Karsten Thalau© Karsten Thalau

Wat Chedi Luang

Le Wat Chedi Luang, temple du grand stûpa, a été fondé en 1401 ; il est dominé par un grand chedi du type de Lanna, dont la construction s’est étalée sur plusieurs années. Un tremblement de terre l’a endommagé au XVIe siècle, et seuls les deux tiers inférieurs sont encore visibles. À l’origine, l’ensemble comportait trois temples, le Wat Chedi Luang, le Wat Ho Tham et le Wat Sukmin.

Happy Gold© Happy Gold

Wat Mahathat

Situé au milieu de la ville de Lopburi, en Thaïlande, le Wat Phra Sri Ratana Mahathat est le plus ancien temple de la ville et celui possédant le prang le plus haut.

Carlos Vila© Carlos Vila

Wat Dok Eung

Situé à Chiang Mai, le Wat Dok Ueng est orné de rouge et d’or.

Gerry Gantt© Gerry Gantt

Wat Doi Suthep

Le Wat Phrathat Doi Suthep est un temple bouddhiste de la province de Chiang Mai. Il est désigné souvent sous le nom de Doi Suthep bien que ce soit en réalité le nom de la montagne sur laquelle il se trouve. Situé à 13 kilomètres au nord de la ville de Chiang Mai, il est un site sacré pour les Thaïs. Depuis le temple, il y a une vue impressionnante sur la ville de Chiang Mai.

KitchaKron Sonnoy© KitchaKron sonnoy

Wat Sri Suphan

Le Wat Sri Suphan ou Silver Temple est situé au sud de la vieille ville de Chiang Mai. Le temple a été construit de 1495 à 1515. Il a été détruit et pillé à plusieurs reprises sous l’occupation birmane. Pendant la seconde guerre mondiale, il a été utilisé par les Japonais comme camp de base.

Gerry Gantt© Gerry Gantt

Wat Chet Yot

Le Wat Ched Yot, qui date du XVe siècle, n’a pas été restauré, son chedi est unique, il dispose de sept flèches élancées qui symbolisent les sept semaines que Bouddha passa sous un figuier, avant son Illumination.

Shain Lin© Shain Lin

Wat Chaiwatthanaram

Le Wat Chai Watthanaram est un des plus célèbres temples bouddhistes de la ville historique d’Ayutthaya, en Thaïlande. Premier temple érigé sous le règne de Prasat Thong, il fut construit en 1630 en hommage à la mère du roi. Situé sur les rives du Chao Phraya, sa construction a probablement duré près de vingt ans.

Anatta Photo© Anatta

Wat Benchama Bophit

Le Wat Benchama Bophit est le plus récent des grands temples bouddhiques de Bangkok. Ce wat a été construit en 1899 à l’initiative du roi Rama V sur l’emplacement d’un ancien sanctuaire. Le roi décida cette construction afin de compenser la destructions de deux vieux temples nécessitée par l’extension du palais royal Dusit.

Pascal Kiszon© pascal Kiszon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom