Le jury, présidé par Héloïse Conésa, conservatrice pour la photographie contemporaine au Département des estampes et de la photographie a désigné Laurence Leblanc lauréate du Prix Niépce Gens d’images 2016.

Couverture : D’argile, Cambodge 2013 © Laurence Leblanc

Laurence Leblanc est née à Versailles en 1967. Son parcours artistique débute très jeune par la pratique du dessin.

Elle poursuit sa formation par la pratique de la gravure aux Arts Décoratifs du Louvre. En 2000, elle est la lauréate du programme de résidences Hors les murs de la Villa Médicis pour son projet au Cambodge. En 2003, elle reçoit le prix de la Fondation HSBC pour la Photographie et publie son premier livre Rithy, Chéa, Kim Sour et les autres.

En 2009 paraît « Seul l’air toujours » un travail autour de L’Afrique qui sera exposé aux 40ème Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles.

Le prix vient récompensé l’œuvre d’une photographe qui s’enracine de façon durable dans le champ de la création photographique contemporaine.

Pour Benoît Rivero, Actes Sud « La photographe veille attentivement à ne pas disperser sa curiosité ou ses centres d’intérêts en multipliant les clichés et les approches. Si elle publie, expose et diffuse régulièrement ses travaux, Laurence Leblanc, fait du temps de l’observation et de la maturation un allié sûr. »

Laurence LeblancD’argile, Cambodge 2013
© Laurence Leblanc

« Il faudrait envisager le donner – et – recevoir comme un échange naturel quelque chose qui se produit tout simplement. »
Jean de La Bruyère

Dans son travail, Laurence Leblanc questionne l’Autre en essayant d’interroger les permanentes douleurs de ce monde.

« Mes photographies ne donnent pas de réponse, elles rappellent une certaine attention à l’autre. Une écoute une patience. En se mélangeant, en se touchant, en se serrant, on est dans l’essentiel de l’être, du sensible. Ainsi on atteint l’ineffable. »

Laurence LeblancD’argile, Cambodge 2013
© Laurence Leblanc

Créé en 1955 par Albert Plécy, le prix récompense chaque année le travail d’un photographe confirmé, agé de moins de 50 ans, français ou résidant en France depuis plus de trois ans.

Soutenu par la Bibliothèque nationale de France, le prix doté d’une somme de 8000 euros a pour objectif de révéler les photographes au grand jour et de les aider à déployer leur influence auprès du grand public.

http://www.laurenceleblancphotographe.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom