Luminar Neo
AccueilFocusLa 23e édition du magazine All About Photo rend hommage aux femmes

La 23e édition du magazine All About Photo rend hommage aux femmes

La nouvelle édition du magazine All About Photo s’attache à mettre en avant l’absence des femmes dans l’histoire de la photographie qui provient d’une longue tradition de dévalorisation de leur statut.

“Elles étaient reconnues comme des modèles ou des assistantes, et non comme des artistes talentueuses. Même les publicités de la “Kodak Girl” limitaient l’utilisation de l’appareil photo par les femmes à un passe-temps, car il était de leur devoir d’être les gardiennes de la mémoire de la famille. Elles ne devaient pas expérimenter la photographie comme un outil de documentation ou un espace d’expression personnelle.

La perception des femmes en tant que sujet a également évolué au fil du temps. Jusque dans les années 1960 et 1970, la société ne voyait en la femme qu’une mère et une épouse, confinée dans un rôle très limité.

Pourtant, depuis la nuit des temps, elles n’ont cessé de transfigurer – par leurs actions ou leurs paroles – notre société. Dès les débuts de la photographie, elles n’ont jamais cessé de s’échapper des normes sociétales pour questionner et documenter le monde.”

Cette 23e édition du magazine All About Photo souhaite, non seulement reconnaître la force, la beauté et la résilience des femmes du monde entier, mais aussi leur talent, comme en témoignent les 24 femmes photographes sélectionnées.

Gagnante de la 1ère place : Susanne Middelberg (Pays-Bas)

magazine All About Photo
© Susanne Middelberg / AAP Magazine #23 Women

“Dans mes portraits, je recherche l’honnêteté et la vulnérabilité. Je crois que la vulnérabilité fait de nous des êtres humains plus gentils et que cela rend le monde un peu plus amical et plus compréhensif. Les personnes qui se montrent vulnérables donnent à l’autre la confiance qu’il peut lui-même être ce qu’il est.
Ce qui me fascine le plus, c’est de voir les qualités opposées d’une personne au même moment. Je trouve cela passionnant car les gens sont complexes. J’espère que le portrait touche quelque chose du spectateur lui-même. 
Dans cette série, j’ai choisi d’utiliser uniquement la lumière du jour pour rendre l’image aussi naturelle que possible.”

Gagnant de la 2e place : Aline Smithson (États-Unis)

magazine All About Photo
© Aline Smithson / AAP Magazine #23 Women

“Cette composition fait directement référence à l’une des peintures les plus célèbres de l’artiste américain James McNeill Whistle, la “Mère de Whistler”.
Utilisant ma propre mère comme muse, cette série a été produite sous forme de tirages à la gélatine argentique peints à la main.”

Gagnante de la 3ème place : Maura Allen (États-Unis)

magazine All About Photo
© Maura Allen / AAP Magazine #23 Women

“Pendant des siècles, les histoires, les images de l’Ouest américain ont été dominées par les hommes. Les femmes ont été reléguées au rôle d’ingénue romantique ou de reine du rodéo. Le rôle et les responsabilités des femmes dans l’Ouest sont (et étaient) importants, mais rarement documentés ou célébrés. Cet angle mort est surprenant si l’on considère que l’histoire de la photographie et celle de la colonisation de l’Ouest américain sont inextricablement liées. Dans mon projet “Natural Order”, je cherche à rétablir l’équilibre en racontant une histoire différente, une histoire où les femmes de l’Ouest occupent la place qui leur revient, au premier plan.” 

Les images saluées par le jury du magazine All About Photo

Aaron Deppe (Allemagne)

Aaron Deppe
© Aaron Deppe / AAP Magazine #23 Women

Anna Laza (Roumanie)

Anna Laza
© Anna Laza / AAP Magazine #23 Women

“J’ai passé mon enfance dans la maison de ma grand-mère en Roumanie, près des Carpates. Le fait de voir le lien étroit entre l’homme et la terre, d’observer la nature et les paysages environnants a influencé ma compréhension de la beauté de la terre et de la connexion de l’homme avec elle. Tout être est quelque chose d’entier, d’indivisible. La terre, le ciel, les plantes, les fruits, les montagnes, les rivières, les hommes, les femmes, le jour, la nuit, tout est fusionné et se fond dans l’autre. Ce processus est infini et harmonieux. L’homme est venu de la terre, vit sur la terre et retournera à la terre. Et les paysages de la terre se voient dans les courbes du corps. En grandissant, j’ai déménagé pour vivre dans des grandes villes, ma grand-mère est décédée et j’ai ressenti une perte de connexion spirituelle avec la nature. Pour me reconnecter, j’ai commencé à chercher dans le corps des paysages.”

Lenka Klicperová (République tchèque)

Lenka Klicperová
© Lenka Klicperová / AAP Magazine #23 Women

“Je me suis rendu pour la première fois dans une Syrie déchirée par la guerre en août 2015. J’ai été témoin de la lutte des Kurdes contre l’État islamique sur les lignes de front. Lorsque les Kurdes ont également libéré la capitale du califat Raqqa, je les ai enfin rencontrées – des femmes qui, d’une manière particulière, m’ont effrayé et fasciné. Des femmes de combattants de l’État islamique, les épouses des hommes les plus dangereux de cette planète. Je les ai rencontrées pour la première fois en janvier 2018, lorsque j’ai obtenu la permission de parler à des femmes capturées au camp d’Ain Issa, près de Raqqa. Dans cet endroit, j’ai rencontré Zama du Daghestan, Lena d’Allemagne, Sonja d’Italie, Khadija de Tunisie… Il y avait le monde entier, dans un petit camp de détention. Début 2019, j’ai assisté, aux côtés des troupes kurdes SDF, à la dernière bataille de Baghouz, petite ville de Syrie. Pendant les combats, beaucoup de femmes et d’enfants ont fui la ligne de front. Les Kurdes les ont rassemblés dans le désert derrière la ligne de front. Ils ont été emmenés sur des camions vers un autre camp de détention. Ils y sont encore aujourd’hui. Personne ne sait quoi faire d’eux. Ils n’attendent qu’une chose : la naissance d’un nouvel État islamique.”

Andrea Torrei (Italie)

Andrea Torrei
© Andrea Torrei / AAP Magazine #23 Women

Anne Berry (États-Unis)

Anne Berry
© Anne Berry / AAP Magazine #23 Women

“Le pays du houx yaupon fait référence aux îles au large de la côte de Géorgie, où le peuple Guale préparait un thé cérémoniel à partir des feuilles de houx. Dans ce lieu d’une extrême beauté, on trouve la vérité, le mystère et l’espoir.

La photographe est profondément préoccupée par le réchauffement climatique. Elle réalise des photographies qui parlent au cœur et à l’imagination, suscitant l’empathie et le désir de protéger la nature.”

Prescott Lassman (États-Unis)

Prescott Lassman
© Prescott Lassman / AAP Magazine #23 Women

“La série Domesticated Animals explore les questions d’identité, de répression, de connexion, de conformité et de construction du soi dans la société américaine moderne.”

Jo Ann Chaus (États-Unis)

Jo Ann Chaus
© Jo Ann Chaus / AAP Magazine #23 Women

“Conversations with Myself, un ensemble d’œuvres dans lesquelles j’assume les rôles de diverses femmes de l’époque de ma naissance, les années 1950, en portant des vêtements qui appartenaient auparavant à une personne proche.
J’incarne chacune d’entre elles, explorant à travers leur incarnation les multiples facettes de la psyché féminine, explorant la reconnaissance et la progression de la conscience de soi et de l’identité, tout en tressant le passé avec le présent.
Le travail est en cours, car je continue à regarder le passé, l’intérieur, l’extérieur et l’avenir, et à considérer ma présence chez moi, dans l’environnement, et en tant que citoyenne du monde.”

Giuseppe Cardoni (Italie)

Giuseppe Cardoni
© Giuseppe Cardoni / AAP Magazine #23 Women

Cette série est un hommage à Garry Winogrand, célèbre auteur du livre “Les femmes sont belles”.

Julie Fowells (États-Unis)

Julie Fowells
© Julie Fowells / AAP Magazine #23 Women

“Je suis terriblement timide de nature, alors un appareil photo fonctionne pour moi comme une sorte de bouclier – une façon de me protéger du sujet, comme si l’objectif fonctionnait pour isoler mes insécurités.  Ce n’est que derrière la sécurité de cette surface vitrée que je me sens à l’aise pour concentrer mon regard sur une autre personne.  D’une certaine manière, tenir un appareil photo me permet de légitimer ma présence et d’interagir avec les gens de manière plus intime.

Les images de cette série présentent une vue de chaque sujet qu’elles n’avaient pas l’intention de révéler. En capturant un élément d’incertitude privée, un soupçon d’insaisissabilité, elles tentent de dire quelque chose sur le sujet à travers la trace d’une expression ou la fin d’un geste, explorant ma conviction que la façon dont on tient son corps peut en dire autant sur une personne que la représentation d’un regard sans ambiguïté.”

Sandra Klein (États-Unis)

Sandra Klein
© Sandra Klein / AAP Magazine #23 Women

“Utilisant l’autoportrait pour examiner les couches de mes obsessions et de mes angoisses, ces photographies construites donnent un aperçu des éléments qui affectent mon cerveau au 21e siècle.”

Vicky Martin (Royaume-Uni)

Vicky Martin
© Vicky Martin / AAP Magazine #23 Women

“Ruby Red dépeint la recherche d’un sentiment d’identité façonné par l’apparence en relation avec le cycle menstruel féminin. Le contraste visuel entre le rouge profond et le blanc pur de l’image illustre le conflit entre les idées traditionnelles de la sexualité féminine perpétuées par la société, et le besoin que ressent la femme de cacher sa vulnérabilité, sa honte et sa douleur derrière les tropes traditionnels de la beauté féminine : les cheveux.

Cependant, l’image du nuage de cheveux en désordre symbolise les processus intérieurs de la femme, à savoir le cycle menstruel, qui sont perçus comme grotesques et doivent donc être contenus dans une coquille de pureté et de beauté sans tache.  Bien que s’écartant des normes de beauté standard, symbolisées par le ruban rouge guindé, la fertilité et la sexualité des femmes vont bien au-delà de ce qui peut être exprimé par les yeux, le visage ou l’apparence physique, et la beauté intérieure, peut-être même refoulée, du corps féminin devrait également être célébrée.”

B Jane Levine (États-Unis)

B Jane Levine
© B Jane Levine / AAP Magazine #23 Women

“Nod of Recognition est une série de portraits d’inconnus capturés dans les rues de New York. Je marche, j’observe et je photographie les gens, en suivant le chemin de la lumière qui se déplace dans la ville.
Je souligne un moment dans le temps juxtaposé au monde incessant d’aujourd’hui. J’utilise la lumière et la composition pour cadrer le sujet dans le décor. J’essaie de capturer des moments authentiques où mon sujet n’est pas conscient de ma présence. Les personnes qui figurent sur mes photos projettent toutes une caractéristique, un geste ou un trait physique que je reconnais en moi. Cette série est un composite de morceaux de moi-même – un autoportrait.”

Frank Herfort (Allemagne)

Frank Herfort
© Frank Herfort / AAP Magazine #23 Women

“Babouchka Aleksandra, chez sa fille Elena, le médecin du village près de la ville de Bologoye. Aleksandra se réchauffe et porte les célèbres Valenki russes (bottes en feutre).”

Marsha Guggenheim (États-Unis)

Marsha Guggenheim
© Marsha Guggenheim / AAP Magazine #23 Women

“Comment avancer dans la vie avec les cicatrices du passé ? Quand j’avais dix ans, ma mère est morte subitement d’une crise cardiaque. Je ne comprenais pas où elle était partie ni quand elle reviendrait. Au moment où je commençais à comprendre cette perte, mon père est mort. Je n’avais plus le soutien de ma famille. J’étais perdue. 

Without a Map ré-imagine cette période qui est profondément ancrée dans mes souvenirs. La visite de la maison de mon enfance, de la synagogue et de la concession familiale m’a permis d’entrer dans ce récit personnel. En travaillant avec des photos de famille, en créant de nouvelles images de mon passé et en retournant l’appareil photo sur moi-même, j’ai trouvé le moyen d’évoquer, de réinterpréter et d’aborder des questions sans réponse nées d’empreintes anciennes enfouies depuis longtemps.”

Monica Testa (Italie)

Monica Testa
© Monica Testa / AAP Magazine #23 Women

Le projet HABITO est né avec l’intention de garder vivante la mémoire d’une petite congrégation religieuse : les “Ancelle della Provvidenza” pour le salut de l’Enfant, dont elles sont maintenant les six dernières sœurs.
Cette Congrégation religieuse a eu des origines humbles et un développement progressif à Milan, dans la dernière partie du XIXe siècle, grâce à l’action du prêtre milanais Don Carlo San Martino. Dans le petit groupe, on cultivait l’esprit de piété, d’humilité et d’obéissance, non séparé d’une grande abnégation au service des enfants pauvres et abandonnés.

“Les Tantes”, comme les appellent aujourd’hui les nombreuses petites filles qui ont reçu d’elles l’hospitalité, les soins et l’éducation, sont toutes parvenues à un but dans leur vie et continuent humblement à nous enseigner à tous le sens profond du dévouement et de la disponibilité envers les autres.

HABITO est un hommage à des personnes merveilleuses qui ne peuvent être que l’exemple à imiter et à suivre, un témoignage à transmettre aux générations futures, afin de ne pas oublier et de continuer à cultiver l’amour du prochain, l’amour de la vie.

Constance Jaeggi (États-Unis)

Constance Jaeggi
© Constance Jaeggi / AAP Magazine #23 Women

“Colette interprète une étoile lors d’une séance d’entraînement aux Devil’s Horsemen. Ce projet a été réalisé pendant le confinement. Le Devil’s Horsemen est l’un des principaux pourvoyeurs de chevaux et de cascadeurs de l’industrie cinématographique.”

LISEN STIBECK (Suède)

LISEN STIBECK
© LISEN STIBECK / Magazine All About Photo #23 Women

“Women in the flow” est un hommage à toutes les femmes visibles et invisibles dans le monde et à leurs voix parlées et non parlées. Des visages forts, des identités cachées, des ombres subtiles et des fragments reflétant des souvenirs d’amour, de jeunesse et de beauté… un récit de femmes entre siècles et cultures, entre traditions anciennes et identités toutes neuves. Ces images ont été réalisées à partir de polaroïds neufs et anciens, avec une partie positive et une partie négative. Certaines sont mélangées avec une partie qui est peinte à la main. Ces images ont été prises en Suède, au Maroc et en Islande.

Joan-Ramon Manchado (Espagne)

Joan-Ramon Manchado
© Joan-Ramon Manchado / AAP Magazine #23 Women

“Passers-by” est un projet en développement qui consiste à prendre des portraits sur le vif dans des espaces publics dans différentes villes du monde. Une œuvre hybride qui allie la capture numérique et le cyanotype.

Francis Willey (Canada)

Francis Willey
Shima © Francis Willey / AAP Magazine #23 Women

“(Shima) Dwennimmen est le nom d’un ancien symbole Adinkra originaire du Ghana, qui signifie force, humilité, apprentissage et sagesse.”

Silvia Alessi (Italie)

Silvia Alessi
© Silvia Alessi / AAP Magazine #23 Women

“Makiko Sugawa est une artiste, une illustratrice, également une styliste. À cause d’un cancer, elle a perdu complètement sa jambe gauche, bien au-dessus du genou. Et de fait, sa prothèse doit être attachée à sa taille par une ceinture.

Elle sait que les vêtements et la mode peuvent avoir un impact important sur la façon dont une femme se sent dans sa peau. Donc si une femme handicapée peut être “stylée”, d’autres filles dans la même condition peuvent suivre son exemple. Cette conviction l’a conduite à défiler sur les podiums avec les splendides créations du Dr Usui.”

Marna Clarke (États-Unis)

Marna Clarke
© Marna Clarke / AAP Magazine #23 Women

“C’est la première image que j’ai réalisée en 2010, lorsque j’ai décidé de me photographier. Je voulais voir à quoi je ressemblais, une photo que je pouvais tenir dans ma main et non une image fugace dans un miroir.

J’ai essayé plusieurs gestes avec chaque main et avec les deux mains. Lorsque j’ai vu les résultats, j’ai su que c’était celle qui exprimait pour moi ce que je ressens en tant que femme, la force, la compassion, la résilience et la douceur qui m’ont soutenue au fil des ans.”

Site internet du magazine All About Photo.

Antony Barroux
Antony Barroux
Depuis 2006, Pixfan.com traite de la photographie et de ses évolutions. Des grands maîtres aux photographes contemporains. Des procédés argentiques et alternatifs aux dernières évolutions en matière de matériel et de logiciels mais aussi en terme d'usages.La photographie est en perpétuel mouvement à l'image de ses pratiques qu'elles soient amateurs ou professionnelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

DxO
Luminar Neo

Best of