Josef Koudelka, l’oeil en mouvement

0

Josef Koudelka est un photographe français d’origine tchèque, né en 1938 à Boskovice en Moravie.

Initié à la photographie par un ami de son père, il commence à photographier sa famille et ses amis. Alors qu’il poursuit des études à l’Université technique de Prague, il est ecouragé par le photographe et critique Jiri Jenicek à exposer son travail. Il réalise ensuite sa première exposition au théâtre Semafor à Prague et rencontre Anna Fárová, critique d’art, qui devient son amie et sa collaboratrice.

Ses photos reflètent les déchirements, les révoltes et les tourmentes de son pays : des images où les individus semblent en décalage dans un monde inquiétant qu’ils subissent plus qu’ils ne maîtrisent.

Josef Koudelka© Josef Koudelka

Josef Koudelka© Josef Koudelka

Ses premières images témoignent d’une vie de bohème, menée en parallèle à sa vie d’ingénieur aéronautique. Il suit la vie des Gitans en Tchécoslovaquie jusqu’en 1970, photographie beaucoup et participe à des représentations théâtrales. Il devient membre de l’Union des Artistes Tchécoslovaques. En 1966, il publie un livre sur le spectacle Ubu Roi. Il est temps pour lui, en 1967, d’abandonner l’aéronautique pour se consacrer pleinement à la photographie. Il expose la même année, pour la première fois, ses photographies sur les gitans. Puis, il va photographier les gitans de Roumanie.

Josef Koudelka photographie l’invasion des troupes du Pacte de Varsovie, qui mit brutalement fin à l’expérience du Printemps de Prague, en août 1968 dans les rues de la capitale tchèque, et c’est tout d’abord anonymement que ses images sont publiées aux États-Unis. Il reçoit le prix Robert Capa pour ces images sans que son nom soit mentionné.

En 1970, il quitte son pays, devient apatride et s’installe en Angleterre jusqu’en 1979, continuant son travail photographique sur les Gitans et les diverses coutumes des pays d’Europe, toujours en quête d’instants de liberté. Il devient membre de l’agence Magnum en 1974 et se lie d’amitié avec Henri Cartier-Bresson et Robert Delpire.

En 1975, il fait sa première exposition personnelle au Musée d’art moderne de New York. De nombreuses autres expositions suivront dont celles à la Hayward Gallery de Londres, au Stedelijk Museum d’Amsterdam et au Palais de Tokyo à Paris.

En 1986, il commence à utiliser un appareil panoramique et participe à la mission photographique de la DATAR. Il est naturalisé français l’année suivante.

En 1990, il retourne dans son pays natal après vingt ans d’exil, ses photographies de 1968 sont présentées à Prague. Il photographie en Tchécoslovaquie le paysage le plus dévasté de l’Europe, le Triangle Noir.

En 1991, il commence à travailler en Méditerranée sur les sites de la Grèce et de la Rome Antique. En 1992, il va à Beyrouth et y photographie le centre-ville pour un ouvrage collectif.

Josef Koudelka© Josef Koudelka

“Je dis toujours que comme il y a des personnes qui ont l’ouïe absolue, lui a la vision absolue. C’est un visionnaire absolu. Il voit, il dépeint la réalité par son objectif avec une maîtrise absolue.” Anna Fárová

Josef Koudelka© Josef Koudelka

Ses principaux ouvrages sont :

– Les Gitans : la fin du voyage (1975 – Prix Nadar)
– Exil (1988)
– Chaos (2000)
– Invasion Prague 68 (2008)
– Lime (2012)

Josef Koudelka a obtenu le Prix de l’’Union des artistes tchécoslovaques en 1967, le Prix Robert Capa en 1969, le Grand Prix national de la photographie à Paris en 1987, le Prix Henri Cartier-Bresson en 1991, le Prix Hasselblad en 1992. Il est membre de l’Académie des Arts de Berlin depuis 2009.

Josef Koudelka commente ses images les plus emblématiques :

Lien : http://www.magnumphotos.com/

Partager

A propos de l'auteur

Auteur : Antony Barroux. Depuis juillet 2006, Pixfan traite de l’actualité de la photographie : expositions, astuces et découvertes de photographes connus ou en devenir.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
MacOS High Sierra, une évolution en douceur

MacOS High Sierra sera disponible le 25 septembre 2017, évolution en douceur pour la dernière mouture de l'OS Apple. Qu'on...

Fermer