Heidi Levine lauréate de la première édition du prix de photojournalisme Anja Niedringhaus.

La International Women’s Media Foundation (IWMF) a désigné la photographe freelance Heidi Levine comme la lauréate de la première édition du Prix de photojournalisme Anja Niedringhaus. Ce prix a été créé par IWLF en hommage à la photographe de l’agence Associated Press (AP), Anja Niedringhaus, tuée en 2014 en Afghanistan.

Le jury du prix a salué la force des images de la photographe basée à Jérusalem. « Les images capturées par les candidats du prix représentent un point de vue collectif sur certains des confits les plus dangereux de cette décennie. Leur travail nous aide à mieux comprendre le monde et nous incite à l’action » a commenté la direction exécutive d’IWMF Elisa Lees Muñoz.

« Son courage et son engagement à Gaza est inébranlable. Elle documente les événements dans des circonstances terribles tout en affichant une grande compassion pour les gens qu’elle rencontre » a commenté le jury.

Heidi Levine© Heidi Levine

Heidi Levine© Heidi Levine/The National/Sipa Press

Heidi Levine© Heidi Levine/The National/Sipa Press

Heidi Levine© Heidi Levine/The National/Sipa Press

Heidi Levine

Heidi Levine est une photojournaliste américaine qui travaille dans les zones de conflits et d’après conflits. Elle a couvert les moments critiques du Moyen-Orient, y compris les révolutions en Egypte, en Libye et en Syrie, le sort des Réfugiés irakiens vivant en Jordanie, en Syrie et en Suède. Elle a passé un mois avec les troupes américaines en Irak pour documenter les conditions de vie des femmes soldats. Elle a également travaillé en Afghanistan, en Géorgie et en Inde. Ses photographies ont été publiées dans le monde entier.

Le prix de 20 000 euros lui sera remis à Berlin le 25 juin 2015.

Heidi LevineHeidi Levine à Gaza
© Maya Levin

Heidi LevineHeidi Levine au Caire
© Ashraf Al Masri

Heidi LevineHeidi Levine à Jérusalem
© Warrick Page

Anja Niedringhaus

La photographe allemande, lauréate du prix Pulitzer, a été tuée en mars 2014 en Afghanistan alors qu’elle couvrait la préparation du premier tour de l’élection présidentielle.

Anja Niedringhaus© Anja Niedringhaus

Anja Niedringhaus est née en 1965 à Höxter, dans l’ouest de l’Allemagne. A 16 ans, elle travaille pour la rédaction locale de la Neuen Westfälischen Zeitung et débute sa carrière à l’European Pressphoto Agency de Francfort. En 1992 elle devient correspondante de guerre en Yougoslavie. Dès le premier jour, elle est touchée par un tireur embusqué. Un gilet pare-balles lui sauve la vie. Anja Niedringhaus restera dix ans dans la région.

En 2002, elle rejoint l’agence AP pour laquelle elle part en Israël, en Palestine, en Irak, en Afghanistan et au Pakistan. Cela lui donne l’occasion de toucher à d’autres domaines comme les sports et notamment les Jeux olympiques.

En 2005, elle avait été l’une des rares photographes à assister à la bataille de Falloujah, en Irak. Ses photos lui avaient valu un prix Pulitzer en 2005.

Anja Niedringhaus© Anja Niedringhaus

Anja Niedringhaus© Anja Niedringhaus

International Women’s Media Foundation (IWMF)

Depuis 25 ans, la International Women’s Media Foundation (IWMF) est dédié au renforcement du rôle des femmes journalistes dans le monde entier. Les médias ne sont pas totalement libres et représentatifs sans la parité de parole. Le travail de l’organisation célèbre le courage des femmes journalistes qui surmontent les menaces et l’oppression pour témoigner. Grâce à des programmes et des subventions, IWMF participe à la formation des femmes journalistes.

Prix de photojournalisme Anja Niedringhaus

Le Prix de photojournalisme Anja Niedringhaus a été créé pour honorer la mémoire de la photographe de l’agence AP tué en Afghanistan en avril 2014. Il est financé par la fondation Howard G. Buffett à hauteur d’un million de dollars. Le prix sera remis chaque année à une photojournaliste qui suit les pas d’Anja Niedringhaus.

Lien : http://www.iwmf.org/

Mentions spéciales à Anastasia Vlasova et Rebecca Blackwell

Deux photojournalistes ont reçu une mention spéciale du jury, Anastasia Vlasova pour sa couverture du conflit en Ukraine et Rebecca Blackwell pour son travail en République centrafricaine.

Anastasia Vlasova© Anastasia Vlasova

Rebecca Blackwell© Rebecca Blackwell

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom