Franck Landron, exposition « EX TIME » à la Maison de la Photographie Robert Doisneau.

En 1971, Franck Landron a 13 ans. Il reçoit de ses parents un reflex Canon FT QL. Il débute alors la construction d’une intime collection d’images qui ne s’arrêtera plus. Le photographe en herbe n’exclut aucun espace, aucun moment, ni aucune circonstance dans ce qui va vite devenir une véritable addiction photographique.

L’exposition « EX TIME » réunit pour la première fois quelques 200 épreuves et propose une exploration chronologique d’une vie intensément liée à l’image. On y voit Franck Landron grandir et mûrir parmi sa bande de copains.

Son œuvre, inédite jusqu’à ce jour, est un constant va et vient entre des personnages, des thèmes et des lieux récurrents : la famille, le garage automobile paternel, la mécanique, la maison en Auvergne, les copains, les fêtes, les filles, le cinéma…

Cette traversée photographique compulsive n’est pas sans rappeler l’œuvre de Jacques Henri Lartigue tant il est question de jeu, de mouvement, de curiosité. Chez Franck Landron, la photographie est un lieu de récréations, de défis et d’expérimentations joyeuses et frondeuses.

Franck LandronPontoise, 1972
© Franck Landron

Franck Landron est né le 24 janvier 1957 à Enghien. Il passe son Enfance et adolescence à Herblay (Val d’Oise). Il poursuit des études à l’École Nationale des Beaux-Arts de Paris, section architecture en 1977 et à l’École Supérieure Louis Lumière, Cinéma – Prises de vue de 1980 à 1982.

Avant de se consacrer à la réalisation et production de films, Fanck Landron a été notamment journaliste-photographe pour la revue Le Cinématographe, assistant opérateur sur plusieurs films dont « Jean de Florette » et « Manon des Sources » de Claude Berri.

Longs métrages

Les Textiles, 2004
Le Secret de Polichinelle, 1997
Un Amour de trop, 1989

Courts métrages

Samedi, Dimanche et Fête, 1999
A Table, 1982
La Lesson de cinéma, 1984
Johnny fais-moi mal, 1983
L’Esprit de contradiction, 1983
L’Amour noir, 1982
In out, 1982

Publications

EyeMazing, the new collectible art photography, coll., Thames & Hudson (UK), Seigensha Art Publishing Inc.(JPN), 2013
Tree, Franck Landron, Editions de l’OEil, 2012
Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde, 2008, Agnès Viénot Editions

Informations pratiques

Exposition du 19 juin au 4 octobre 2015
Vernissage jeudi 18 juin à 18h30

Maison de la Photographie Robert Doisneau
1, rue de la Division du Général Leclerc
94250 Gentilly

Accès :
RER B, station Gentilly
Bus n° 57, V5, arrêt Division Leclerc
Tram 3a, arrêt Stade Charléty
Bd Périphérique, sortie Porte de Gentilly

Ouverture :
du mercredi au vendredi : 13h30 – 18h30
samedi et dimanche : 13h30 – 19h
fermée les jours fériés

Visites commentées :
Mercredi 1er juin à 18h30
Jeudi 27 août à 16h
Dimanche 27 septembre à 15h

Entrée libre

Lien : http://www.maisondoisneau.agglo-valdebievre.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom