Fisheye 9 est arrivé dans les kiosques, au sommaire de ce nouveau numéro :

Pourquoi une photo devient-elle une œuvre d’art ? La réponse pourrait sembler évidente, celles qui se vendent en seraient, alors que les autres n’accéderaient pas à ce statut. Avec la photo, la problématique est plus complexe, en perpétuel mouvement et pas forcément linéaire.

Ce qui était vrai hier ne l’est plus aujourd’hui. La question de la classification de la photo – reportage, plasticienne, publicitaire, mode ou vernaculaire – ne fait plus sens. Tout s’entrechoque, et ce sont finalement le point de vue d’auteur et l’originalité de la démarche qui donnent une existence intellectuelle à une image. Ce dossier sur l’art et la photo apporte, entre autres, les éclairages d’Antoine de Galbert, fondateur de la Maison rouge, de Thierry Ehrmann, président d’Artprice, et de Julien Frydman, directeur de Paris Photo.

Fisheye 9

Dans ce numéro, vous trouverez aussi le portrait de Sam Stourdzé, le nouveau directeur des Rencontres d’Arles, un focus sur la photographie chinoise, une incursion dans les pages politiques du Monde, une nouvelle chronique confiée à André Gunthert, une virée dans l’Espagne aux marges de l’Europe, un reportage d’anticipation sur la France rurale, ou encore une rêverie boréale tout en délicatesse. Autant de voyages en images pour décrypter le monde qui nous entoure.

4,90 euros
Bimestriel
124 pages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom