La Galerie Le Bleu du Ciel à Lyon (69) présente jusqu’au 31 décembre 2001 « Men and women » de Tom Wood .

Les années Thatcher ont réinitié les luttes des classes postindustrielles, reléguant la moitié nord de l’Angleterre à une misère et une déshérence sociale critiques dont elle a toujours du mal à se relever – ce n’est d’ailleurs certes pas un hasard si l’origine comme le travail des photographes tels que Martin Paar ou Tom Wood se situent la plupart du temps dans les régions du haut.

A l’image de la Dame de fer. Ce qu’ils ont montré, c’est eux, leurs univers, celui de leurs semblables, avec un mélange de colère contre le pouvoir et d’empathie pour leurs semblables. Tom Wood a produit une somme de photographie qui fait œuvre de mémoire bien au-delà des strictes limites de la région concernée. C’est l’âme et la vie de la classe ouvrière anglaise qui remuent chacune de ses photos.
Tom Wood photographie de la vie. C’est un photographe des gens : étrangers, amis, famille ; ces gens de tout âge dont il capture l’image individuellement, par paire ou en petits groupes, en les faisant poser ou pas. Son œuvre est très influencée par les photographies de famille, il lui arrive même parfois d’extraire certaines photos issues de ses albums afin de les publier ou exposer aux côtés des siennes. Ses photographies sont intimes tout en conservant la distance non intrusive du gentleman. Les photographies de Wood ne sont pas forcément conditionnées par un projet ou par une commande. Quand Wood expose ou publie ses photos, il le fait de façon non chronologique en passant d’une décennie à une autre, comme des images et non des documents.

© Tom Wood

Les photographies de Wood sont directement tirées du monde qui l’entoure. Le gallois est particulièrement fasciné par la façon dont l’appareil photo transforme la réalité en images fixes et comment celles-ci fonctionnent en tant qu’objets photographiques. Il a conscience du danger des habitudes et sait que la photographie ne supporte pas la routine et la répétition. Il reste toujours ouvert au changement d’angle, aux changements susceptibles de rompre la monotonie. La photo est un médium “mortel” qui peut tuer la vie. Paradoxalement, c’est ce médium qu’il choisit afin de la célébrer et « préserver la vie par l’acte de vivre » comme disait Henri Cartier-Bresson. Et c’est ce que Wood atteint dans la plupart de ses photographies.

© Tom Wood

Tom Wood
Né en 1951 en Ireland, vit et travaille au Pays de Galles. Tom Wood est un photographe contemporain qui a travaillé dans la nord de l’angleterre, en particulier à Merseyside où il s’est installé de 1978 à 2001. Son travail a été montré dans plusieurs expositions et a été publié dans huit ouvrages. Depuis 1996 et son exposition au International Centre of Photography de New-York, ses photographies ont un réel succès et sont exposées partout en Europe. De la même manière que Martin Paar ou Paul Graham, Wood représente la première génération de la photographie couleur britannique et est souvent nommé comme étant une influence pour les jeunes générations de photographes.

Lien : www.lebleuduciel.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom